RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Pocket, publié le 03/10/2018
            21 jours pour arrêter de râler !

            Râler, c’est un peu notre passe-temps favori : on peste contre le temps, les gens, les transports en commun, ses enfants... D’ailleurs, on râlerait en moyenne 15 à 30 fois par jour ! Mais force est de constater qu’on finit par se fatiguer, soi et les autres. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible d’endiguer ce phénomène. La coach Christine Lewicki a justement relevé le défi d’arrêter de râler pour retrouver la sérénité et le plaisir de vivre en 21 jours ! Et si on suivait son exemple ?


            Etape 1 : se lancer le challenge

            Englués dans notre quotidien et nos rituels, on ne se rend pas toujours compte de nos (mauvaises ?) habitudes. Prendre conscience de notre routine comportementale, c’est déjà un grand pas vers le changement pour retrouver calme, sérénité et plaisir de vivre.

             

            Attention, arrêter de râler ne veut pas dire : j’accepte tout, je tourne le dos aux frustrations… Il va falloir changer des choses dans notre manière de fonctionner, et réaliser ce qu’on peut modifier dans notre quotidien pour l’améliorer.

            C’est parti pour 21 jours… Mais pourquoi ? Parce qu’il faut 21 jours à votre cerveau pour se sevrer d’une mauvaise habitude et en prendre une nouvelle !


            Etape 2 : prendre conscience que l’on râle

            La méthode conseille de porter un bracelet au poignet, et, à chaque fois que l’on râle, on le met à l’autre poignet, comme pour mettre les compteurs à zéro. L’objectif étant de rester 21 jours successifs sans changer son bracelet de côté. Pas facile !

            D’autant plus qu’on peut vite se rendre compte qu’on se pose souvent des questions telles que : Est-ce que je râle là ? Ou est-ce que je suis en train de me positionner par rapport aux autres ? Trois critères vont nous aider à savoir si on râle ou pas : le ton de notre voix (plaintif, colérique… ), notre positionnement (cherchez-vous un coupable en vous positionnant en tant que victime ?) et la justesse de nos propos (on a souvent tendance à exagérer lorsque l’on râle).

            Etape 3 : constater les premiers bénéfices

            L’important, finalement, c’est d’essayer de comprendre ce qui motive notre râlerie : quel besoin non satisfait cache-t-elle ? Besoin de respect ? D’être entendu ? De reconnaissance ? Quel qu’il soit, il faut alors plutôt mettre en place une stratégie efficace pour combler ce besoin. Râler ne donne pas envie à la personne d’en face de vous aider ! Prendre du recul sur notre envie de râler, c’est apprendre sur soi :

            - cerner ses besoins,

            - prendre sa responsabilité,

            - être heureux pour soi dans son quotidien en prenant plaisir à la vie,

            - arrêter de résister à la vie.

            Et si, pour engager une conversation, plutôt que de râler (contre le temps, les transports…) on essayait de créer du lien de façon positive ?

             

            La blogueuse 1 monde à part relève le défi  !

            Catherine, blogueuse et ambassadrice de la collection Evolution, a décidé de relever le challenge pour Pocket ! De nature positive et optimiste, elle s’est rendu compte ces dernières années que lâcher la colère, se victimiser et râler à tire-larigot, lui faisait perdre son temps… et son énergie ! C’est pour cette raison qu’elle a accepté la mission "J'arrête de râler".

            Sans prétention, elle espère vous inspirer avec humour et légèreté, en postant chaque jour, durant le mois d’octobre, une vidéo sur le compte instagram Vivez Mieux.

             

             

            • A lire aussi du même auteur :

               

            Pocket
            Un livre, une rencontre.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Pocket

              J'ai testé 21 jours sans râler !

              Nous vous en parlions dans un article récent, Catherine de Vaucelles du blog 1 monde à part a décidé de relever le défi de Christine Lewicki : arrêter de râler pendant 21 jours. Trois semaines intenses où l’on a pu suivre ses aventures sur son compte instagram et celui de Vivez Mieux ! Elle nous a fait rire, réfléchir, sur sa prise de conscience des mauvaises habitudes qui nous engluent dans le jugement et la râlerie. Un premier pas vers un changement de vie, qu’elle continue d’expérimenter aujourd'hui. Elle nous en dit plus dans cette interview confidence.

              Lire l'article