Lisez! icon: Search engine
Par Perrin, publié le 04/12/2019

5 beaux livres d'histoire à poser sous le sapin

Pour fêter cette fin d'année, nous vous proposons notre sélection de beaux livres pour tous les amateurs d'histoire. Un récit passionné sur l'histoire de la France, un livre-album sur la Wehrmacht, la biographie du maréchal Joukov... Découvrez les incontournables de la maison Perrin à offrir (ou à s'offrir) à Noël !

Le siècle rouge
Né avec la révolution d’Octobre, mort avec la fin de l’URSS, le communisme a connu la durée de vie classique d’un être humain, soit trois quarts de siècle (1919-1991) ; mais trois quarts de siècle qui ont bouleversé la planète, débordant largement la matrice politique pour « révolutionner » les sphères économiques, sociales et culturelles. Touchant tous les continents et presque tous les pays, son idéologie, son action, les artistes et grands écrivains mobilisés en sa faveur durant trois générations, ses nombreuses guerres (civiles et extérieures) comme ses leaders charismatiques (Lénine, Mao, Staline, Castro…), ses victoires, son déclin puis sa chute n’ont jamais été explorés dans leur globalité au moyen d’un grand récit chronologique à la fois accessible, documenté aux meilleures sources et richement illustré.
Tel est le pari relevé de main de maître par Jean-Christophe Buisson, dans la lignée de son magistral 1917, l’année qui a changé le monde. Les entrées sélectives, très écrites et toujours contextualisées, s’appuient sur de nombreuses cartes et illustrations souvent spectaculaires. Elles reflètent les espoirs, les combats, les divisions et les drames de millions d’êtres portés par leur croyance dans une idéologie dont ils furent les militants avant, pour la plupart, d’en devenir les victimes.
Une union idéale entre la clarté du texte et la puissance des images, indispensable pour comprendre et connaître le XXe siècle.
 

La Wehrmacht
Jean LOPEZ, COLLECTIF
De la Wehrmacht, on croyait tout connaître. Vivant sur un mythe formé par Jacques Benoist-Méchin et relayé par des dizaines d’historiens pas tous fantaisistes, le public croit en la légende « dorée » de la première armée du monde demeurée invincible avant de crouler sous le nombre tout en combattant héroïquement jusqu’au bout sans trop se compromettre avec le nazisme.
Si, comme toute légende, celle-ci s’appuie sur une part réelle – le Blitzkrieg, la pulvérisation des adversaires successifs jusqu’en décembre 1941, une capacité d’innovation forte notamment dans les chars et l’aviation –, elle n’en est pas moins largement outrée et souvent mensongère.
Pour rétablir les « vérités », Jean Lopez et son équipe habituelle de rédacteurs nous offrent une histoire globale sans précédent. Cette somme raconte toutes les grandes opérations, campagnes et batailles (Dunkerque, batailles d’Angleterre, « Barbarossa », Stalingrad, Koursk, Débarquement, « Bagration », « Market Garden », Ardennes, bataille de Berlin, etc.) et offre de surcroît de riches chapitres disséquant notamment l’héritage intellectuel et opérationnel depuis Frédéric II, les stratégies en vigueur, les logistiques déployées et la qualité véritable des hommes et du matériel.
Fidèle à sa méthode, qui a fait le succès de sa revue Guerres & Histoire et celui de l’Infographie de la Seconde Guerre mondiale, Jean Lopez illustre largement cet ouvrage par une iconographie abondante mais choisie associant cartes, schémas, photographies, reproductions d’armes et d’uniformes sans oublier plusieurs infographies.

 

Journal intégral - 1815-1818
Après l’édition originale du Mémorial de Las Cases, « La Bibliothèque de Sainte-Hélène », dirigée et présentée par Thierry Lentz, propose un document exceptionnel qui le complète et le prolonge. Il s’agit du journal de Gaspard Gourgaud (1783-1852), premier officier d’ordonnance de Napoléon, qui fait le choix de l’accompagner en exil avec Las Cases, Bertrand et Montholon (que l’on nommera « les quatre évangélistes »).
Notant au jour le jour tout ce qui lui arrive jusqu’à son départ forcé, Gourgaud offre un tableau d’une franchise rare, parfois cru, de la vie intime de la petite colonie sur l’île, en particulier de ses violents déchirements internes, notamment ceux opposant Gourgaud à Las Cases puis aux Montholon. La figure centrale de l’Empereur, envers laquelle l’auteur éprouve des sentiments allant de l’idolâtrie à la haine, est au cœur de chacune des pages.
Après le prophète mis en scène par Las Cases, le lecteur découvrira le dernier Napoléon intime, oscillant entre espoirs et amertume, usé par un entourage qu’il ne parvient pas à maîtriser et une solitude qui gagne. Publié seulement deux fois sous une forme expurgée (de ses passages les plus virulents), voici ce texte capital édité pour la première fois dans son intégralité, enrichi d’un appareil critique de premier ordre rédigé par Jacques Macé, biographe de référence de Gourgaud.
 
« Le seul et capital témoignage de la vie à Sainte-Hélène », affirme l’historien et homme politique anglais Lord Rosebery.
 

Histoire passionnée de la France
Conjuguant la profondeur de l’historien et l’esprit de synthèse du journaliste, Jean Sévillia nous raconte avec talent et passion la grande Histoire de la France, des origines à aujourd’hui.
À l’heure où certains semblent avoir honte de notre passé, il fait le choix d’insister sur ce qui nous honore et ce qui nous unit, même dans les pages difficiles de notre Histoire, afin de souligner le caractère exceptionnel de notre pays, si riche en événements et en figures de proue – convoquant Clovis, Charlemagne, Saint Louis, Jeanne d’Arc, Henri IV, Richelieu, Louis XIV, Napoléon, Charles de Gaulle et jusqu’à nos présidents de la République.
Oscillant de crises en révolutions, la France a toujours su surmonter ses divisions pour se réinventer et inspirer le monde, que ce soit par ses idées et ses sources – les racines chrétiennes, l’humanisme de la Renaissance, les Lumières, les intellectuels du XXe siècle – ou par ses modèles politiques successifs : la monarchie forte, l’Empire, les républiques parlementaire puis présidentielle.
La richesse et la beauté des nombreuses illustrations forment l’écrin de ce grand récit, personnel, vivant et exhaustif, accessible à tous et qui comble une lacune.
Le plaisir d’apprendre en élevant l’esprit insuffle la conviction de la permanence d’un destin français, et, partant, les raisons d’espérer.

« Jean Sévillia se livre ici à un formidable exercice de synthèse, qui est aussi un chant d’amour à notre pays en même temps qu’un plaidoyer pour l’unité française. » Michel De Jaeghere, Le Figaro Histoire

Joukov
Première biographie en français du maréchal Gueorgui Joukov (1896-1974) bâtie à partir de documents inédits issus des archives soviétiques, ce livre brosse le portrait complet – aussi bien militaire et politique qu’intime et familial – d’une figure essentielle de la Seconde Guerre mondiale et de l’Union soviétique. Entre triomphe militaire et disgrâce politique, Jean Lopez et Lasha Otkhmezuri restituent avec brio la vie romanesque du vrai vainqueur de Hitler.

Une somme indépassable, rééditée dans une nouvelle édition « Tempus » en couleurs richement illustrée.

« Une biographie magistrale de Joukov, le maréchal soviétique qui a battu les armées du IIIe Reich. »
Le Figaro littéraire
 
« Un livre d’autant plus passionnant qu’il livre une mine d’informations encore tenues secrètes. » L’Union
 
 « L’ouvrage est une réussite. »
L’Humanité
 

Perrin

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Perrin

    9 ouvrages pour commémorer les 30 ans de la chute du mur de Berlin

    En 1961, la guerre froide fait naître le symbole le plus marquant d'une Europe divisée par le rideau de fer : le mur de Berlin. L'affaiblissement de l'Union soviétique et la détermination des Allemands de l'Est qui organisent de grandes manifestations provoquent le 9 novembre 1989 la chute de ce mur. Trente ans plus tard, retour sur cet événement marquant la fin du communisme à travers neuf ouvrages.

    Lire l'article