Lisez! icon: Search engine
Par Robert Laffont, publié le 17/10/2019

"Ce livre, c'est l'histoire d'une vengeance" Jean Le Gall, auteur de 'L'île introuvable"

Trois ans après le très remarqué Les Lois de l’apogée, Jean Le Gall écrit l’histoire d’une vengeance, sous l’influence conjuguée d’Alexandre Dumas et du roman de mœurs. L'auteur répond à nos questions. 

Pouvez-vous nous en dire plus sur l'histoire de L'île introuvable, votre nouveau roman ?

S'il fallait résumer ce livre, et s'il fallait donc le réduire à un mensonge, alors il serait l'histoire d'une vengeance. En général, la vengeance est un décor littéraire. Mais ici, la littérature est la fin de la vengeance, son moyen comme son résultat.

Parlez-nous de votre personnage principal, Olivier Ravanec

Olivier Ravanec, personnage principal, est dans la pure tradition des anti-héros : détaché, attachant, démodé sans avoir été jamais à la mode. Journaliste ET écrivain, il se montre d'une médiocrité égale dans ces deux registres. Cependant, là est le roman : sa vie menacée, un amour disparu, un château en flammes - appelons ça "des circonstances" - vont pousser Ravanec dans ces derniers retranchements : aura-t-il enfin de l'imagination, du talent, un livre urgent à écrire... du succès ?

Avez-vous une anecdote sur l'écriture de ce livre ? 

Tout semblait fait pour qu'il n'existât pas. Ce livre a été écrit en dépit des emmerdements. Le poids des emmerdements ? Un édredon humide sur ses épaules.

 

L'Île introuvable

Il faut rappeler comme une loi que la vie n’est jamais pareille à la littérature et, surtout, que c’est une folie de vouloir remplir sa vie de littérature. Puisse ce livre ou un autre, mais plutôt ce livre, démontrer l’inverse. » Olivier Ravanec.
Au-dessus d’une petite île de la Méditerranée, un hélicoptère survole un château en flammes. À son bord, un « enquêteur d’assurances » lancé sur la piste d’un écrivain passé de mode et néanmoins recherché : Olivier Ravanec. Sa disparition est d’autant plus troublante qu’elle survient quelques mois à peine après celle de sa compagne, l’éditrice Dominique Bremmer. « Une histoire d’amour, avait dit un jour Ravanec, c’est trois personnes minimum. » Songeait-il en particulier à ce roi déchu de la nuit parisienne, dont Dominique avait été longtemps éprise ? Lui s’appelle Vincent Zaid ; son intelligence est aussi vraie que dépourvue du moindre esprit, et si sa fortune lui a donné beaucoup d’amis, sa condamnation pour meurtres les a fait disparaître. Ravanec, Bremmer, Zaid : trois créatures venues d’un prétendu âge d’or – les années 80 – et qui n’ont pas retrouvé leur place dans le « monde d’après », attiédi et salement hygiéniste.
Ici commence le roman, le vrai, celui qui déborde, celui de la vengeance, où l’on verra justement qu’une passion pour le romanesque peut vous offrir toutes ces aventures et mésaventures qu’on appelle, par commodité, « un destin ».

 

© Céline Malvo

Jean Le Gall est écrivain et éditeur à Bordeaux et à Paris. Après une maîtrise à la fac de droit, il a choisi la profession d'avocat d'affaires, qu'il a notamment exercée à New York. Passionné de littérature, il a décidé d'abandonner le domaine juridique pour reprendre les maisons d'édition Atlantica, à Biarritz, et Séguier, à Paris, en 2011. Les Lois de l’apogée (2016) est son troisième roman, après le remarqué New York sous l’occupation (éditions Daphnis et Chloé) publié en 2013.

Robert Laffont

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    Rentrée littéraire 2019 : les romans français à ne pas louper

    Rendez-vous immanquable de la fin de l'été, la rentrée littéraire cuvée 2019 convoque des romans toujours plus passionnants et ambitieux. Côté francophone, 19 ouvrages sont attendus en librairie. Des histoires tragiques ou comiques, des héros magnifiques, des destins qui s'emmêlent, du banal sublimé... Auteurs confirmés et prometteurs convoquent des univers romanesques forts et inoubliables. Belles découvertes et belle rentrée !

    Lire l'article