Lisez! icon: Search engine
Par Robert Laffont, publié le 17/10/2019

« Coups de vieux » : 6 questions à Dominique Forma

Librairie préférée, routine d’écriture, anecdotes… Dominique Forma répond à nos questions à l'occasion de la sortie de son nouveau roman.

  • Pouvez-vous nous parler de votre nouveau roman : Coups de Vieux ?

Je voulais écrire autour du sentiment qu’on a en vieillissant de voir le monde nous filer entre les doigts. Les changements sociétaux, les comportements, les modes de pensée même, deviennent plus difficiles à comprendre et à accepter. Les normes sont différentes.

La soixantaine, c’est en avoir plus derrière que devant. 

Un ami décédé, qui avait été un militant mao très impliqué dans des actions illégales, m’avait beaucoup parlé de sa vie politique. Par complémentarité, j’ai inventé le personnage de Clovis l’Oranais, pied noir proche des milieux OAS, rapatrié en juillet 62, accueilli en métropole comme un chien. J’ai toujours de la sympathie pour les vieux chiens. Ces 2 hommes ont une exigence de justice qui les pousse à exécuter eux même la sentence ; ce qui est plus facile à dire qu’à faire.

C’est un roman noir, dont l’enquête est un prétexte pour se concentrer sur les personnages. L’histoire se déroule principalement entre Montpellier et Béziers, mais part aussi pour New York, Belize et Casablanca.

  • Parlez-nous de votre librairie préférée...

Il s'agit de la librairie Pages et Plumes à Limoges, où les libraires prennent le temps de vous écouter, de vous conseiller. C’est aussi grâce à eux que j’ai rencontré mon épouse…

  • Quel est le livre qui vous a accompagné lors de l’écriture ?

Je gardais Paperboy de Pete Dexter sur mon bureau, comme un vigile muet me rappelant qu’il faut tout donner chaque jour, sur chaque page, durant un an.

  • Quelle est votre routine d’écriture ?

J’écris chez moi. Dans mon bureau, 5 à 6 jours par semaine. 3 heures le matin, autant l’après-midi. Il vaut mieux écrire un peu, mais régulièrement, que des pages d’un seul coup rarement.

  • Quels artistes vous inspirent le plus ?

Hubert Selby, Lou Reed, Andy Warhol, Yves Adrien, et les textes de Luc Moullet sur le cinéma.

  • Avez-vous une anecdote sur l’écriture de ce livre ?

Lors du décès de ma mère, j’ai pensé ne pas reprendre le livre. Lorsque je me suis décidé, c’était un autre bouquin que j’écrivais, j’ai du tout reprendre. 

 

Coups de vieux

Ils ont passé l’âge… Si ce n'est de faire justice eux-mêmes. Clovis le facho et André le gaucho. Deux frères ennemis à la longue histoire de coups tordus.
Le soir tombe sur Le Cap d’Agde. André, la soixantaine, s’aventure dans les dunes des échangistes. Bientôt, il aperçoit l’objet de ses fantasmes : une belle femme nue allongée sur le sable. Il s’approche. Son désir s’éteint aussitôt : la belle est morte, assassinée.
Craignant de devenir le suspect n° 1, André appelle Clovis à la rescousse. Avec l’aide d’Alexe, une libertine craquante, le duo improbable Algérie française et Gauche prolétarienne débute une sulfureuse enquête parsemée de sang, de sexe et de sales magouilles…
Un roman noir jubilatoire qui transgresse avec brio et impertinence les codes du genre.
« Il y a quelque chose de vertigineux et d’unique chez Dominique Forma. Ses deux enquêteurs sont d’une rare épaisseur. » Jérôme Leroy, auteur de L’Ange gardien.

 

Né en 1962, Dominique Forma a vécu plus de quinze ans aux États-Unis, où il a fait carrière comme scénariste et réalisateur. De retour en France, il publie son premier roman, Skeud, suivi de quatre autres aux éditions Rivages et d’Albuquerque à La Manufacture de livres. Depuis, il partage son temps entre Paris et Limoges, l’écriture et la photographie.

 « Il y a quelque chose de vertigineux et d’unique chez Dominique Forma. Ses deux enquêteurs sont d’une rare épaisseur. » Jérôme Leroy, auteur de L’Ange gardien.

 ©Astrid di Crollalanza

Robert Laffont

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    Rentrée littéraire 2019 : les romans français à ne pas louper

    Rendez-vous immanquable de la fin de l'été, la rentrée littéraire cuvée 2019 convoque des romans toujours plus passionnants et ambitieux. Côté francophone, 19 ouvrages sont attendus en librairie. Des histoires tragiques ou comiques, des héros magnifiques, des destins qui s'emmêlent, du banal sublimé... Auteurs confirmés et prometteurs convoquent des univers romanesques forts et inoubliables. Belles découvertes et belle rentrée !

    Lire l'article