Lisez! icon: Search engine
Par Cherche midi, publié le 21/05/2021

"De La Haine à Hollywood" : la grande confession de Saïd Taghmaoui

Dans cette autobiographie dénuée de toute langue de bois, l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui, révélé dans La Haine, se raconte dans ses tourments et ses épiphanies, au gré d’une trajectoire singulière. S’y dessine le portrait d’un homme aux mille vies qui n’a jamais oublié d’où il venait.

C’est l’une des figures inoubliables de La Haine, le film culte de Mathieu Kassovitz sorti en 1995 et auréolé de deux César. Vingt-cinq ans après cette entrée percutante dans l’univers du cinéma français, Saïd Taghmaoui revient sur un parcours jalonné de trahisons, de désillusions mais aussi de belles rencontres et d’avancées décisives. Une trajectoire qu’il n’aurait jamais anticipée et dont il fait le récit en revenant aux toutes premières heures de son existence, en Seine-Saint-Denis. De son enfance passée dans une cité dortoir à sa passion pour la boxe en passant par sa rencontre avec Vincent Cassel – passionné, comme lui, de graffiti –, Saïd Taghmaoui scrute les étapes d’un succès avorté en France. Car si La Haine connaît un succès retentissant, le talent du jeune acteur semble bien vite oublié par la « grande famille du cinéma » sur laquelle il comptait tant.

S’engage alors pour lui un combat contre la fatalité, l'injustice et le racisme. Ces confessions humbles et souvent déchirantes traduisent la difficulté pour Saïd Taghmaoui – et tant d’autres – de trouver sa place comme acteur français, de ne pas être relégué au rôle de « l’Arabe de service ». De cette période difficile jaillit une détermination inouïe qui va le mener jusqu’aux portes de Hollywood pour y trouver la reconnaissance qui lui faisait jusque-là défaut. Célébré par Mark Wahlberg, Georges Clooney, Kate Winslet ou encore Omar Sharif, il y devient une véritable célébrité et enchaîne les rôles. On le croise notamment dans Les Rois du désert, Wonder Woman, G.I Joe : le réveil du cobra ou bien encore dans la série Lost. Une consécration teintée d’amertume envers son pays natal qui n’aura pas su célébrer son talent.

Porté par une détermination sans faille et un amour qui transcende les inimitiés, De La Haine à Hollywood se lit comme l’épopée d’un homme qui a lutté sans relâche pour trouver sa place, pour prouver sa valeur. S’y déploie aussi un portrait sans fard de cette fameuse « grande famille du cinéma français » où amitiés et alliances se font comme elles se défont, où se cachent un racisme certain et des aprioris tenaces derrière une grande vitrine qui promeut l’ouverture et la tolérance. En parallèle, se déploie le rêve américain d’un jeune homme qui doit sa réussite à un travail acharné et à une discipline de fer. Un livre lucide et simple qui ne manque pas d’insuffler une incroyable rage de vivre.


De
Révélé par La Haine, Saïd Taghmaoui est aujourd’hui l’acteur français le plus coté d’Hollywood. Il se raconte ici sans filtre, depuis son enfance dans la cité des 3 000, à Aulnay-sous-Bois, jusqu’à Los Angeles, en passant par les faubourgs de Casablanca. L’existence infiniment romanesque, et parfois cocasse, d’un jeune de banlieue qui accède au rang de star internationale.
En colère mais toujours lucide, il confie ses rêves et ses désillusions, son déchirement d’avoir dû quitter la France qui ne lui proposait pas de rôle à sa juste mesure, ses combats contre le racisme, son amour de la boxe, sa fragilité, sa timidité.
De La Haine à Hollywood dresse en creux le portrait d’un acteur qui n’a jamais oublié d’où il venait et qui a fait de sa vie un combat contre la fatalité. Une autobiographie décapante, celle d’un acteur né avec La Haine mais animé d’un seul moteur : l’amour.

Cherche midi
Cherche midi