Lisez! icon: Search engine
Par Fleuve éditions, publié le 28/10/2022

Deux questions à Caroline Bernard

À l’occasion de la publication chez Fleuve de Frida Kahlo et les couleurs de la vie, l'autrice Caroline Bernard répond à nos questions.

Frida Kahlo et les couleurs de la vie
Mexique, 1925. Frida veut devenir médecin, malheureusement un tragique accident de bus à l’âge de 18 ans l’en empêche. Alitée, avec pour seule compagnie un miroir accroché au baldaquin de son lit, elle commence alors à peindre, en autodidacte. Trois ans plus tard, elle tombe amoureuse du peintre Diego Rivera : c'est le début d’une relation passionnée. Que ses tableaux soient couronnés de succès ou qu’elle doive surmonter des obstacles, Frida choisit en permanence la vie. Cependant, elle sera bientôt confrontée à une décision qui pourrait remettre en question tout ce à quoi elle croyait jusqu’à présent.

Une biographie romancée mettant à l'honneur une femme inoubliable qui a toujours combattu pour sa liberté. 

1/ Quel est votre plus beau souvenir en rapport à Frida Kahlo ?

J’ai décidé d’écrire ce livre parce que Frida Kahlo fait partie de ma vie depuis les années 1980. Je suis allée au Mexique et j’ai visité la Maison bleue où vivait l’artiste. J’ai ainsi eu la chance de pouvoir être dans la maison seule 1 heure, sans personne alors qu’en temps normal il y a des foules de touristes. J’ai eu l’occasion de me promener dans son atelier et regarder ses livres dans ses étagères, son lit, sa chaise roulante… Je crois que tout ça m’a aidé à déceler l’aura que possède Frida pour nous tous.

J’espère lui avoir rendu hommage sans lui faire tort, car c’est une femme qui vaut la peine d’être découverte.

2/ Vous avez eu la chance de pouvoir visiter l’exposition « Frida Kahlo, au-delà des apparences » au musée Galliera à Paris. En tant que biographe de Frida Kahlo, quelles impressions en retirez-vous ?

Dans l’exposition, il y a une citation de Frida : « Je suis un mélange. » Selon moi, c’est l’essence de la vie de cette artiste. En effet, elle était un mélange entre homme et femme, mais aussi entre le Mexique et les États-Unis. Par exemple, quand on regarde ses costumes qui sont dans le musée, on voit des taches de couleurs, des trous de cigarette, etc. Frida ne se déguisait jamais en public, elle était toujours comme ça.

Fleuve éditions
Fleuve éditions
Fleuve Editions