Lisez! icon: Search engine
Par 10/18, publié le 10/07/2020

Été 2020 : 30 livres à glisser dans sa valise avant de partir !

Amour, frissons, suspense, évasion… cet été, vivez l’aventure au coin de la plage ! Romances, saga familiales, classiques ou romans historiques : 30 livres à glisser dans sa valise pour faire le plein de sensations fortes sans quitter votre paréo.

 

Des romans d’amour pour vibrer

1. Assez de bleu dans le ciel - Maggie O’Farrell 

Assez de bleu dans le ciel
Une maison au bout d’une piste, à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s’en va donner un cours à l’université avant de prendre l’avion pour les États-Unis, son pays d’origine, pour se rendre à l’anniversaire de son père qu’il n’a pas vu depuis des années. À ses côtés, dans la voiture qui le conduit à l’aéroport, sa femme Claudette et leurs deux enfants. C’est là, dans cette voiture, que Daniel apprend à la radio le décès de Nicola, son premier amour. Une cascade de souvenirs se déversent et une question : se pourrait-il qu’il soit responsable de sa mort ?

2. Les déraisons - Odile d’Oultremont

Les déraisons
Adrien, employé modèle, mène une vie sans surprises, réglée au millimètre. Louise, artiste peintre, traverse le quotidien en le réinventant sans cesse. Leur rencontre métamorphose leur existence. Louise emporte Adrien dans les méandres de ses fantaisies, Adrien comble Louise d’un amour infini. Mais la vie prend parfois des détours inattendus. Lorsque la santé de Louise se dégrade, forte de son imagination et accompagnée d’Adrien, son allié de toujours, elle décide de se battre. De son côté Adrien, pour la première fois, déroge à sa routine : il quitte à l’insu de tous son travail monotone pour accompagner sa femme, et tente, avec elle et par la force d’un souffle créatif puissant, de vaincre la maladie.
 
« Un premier roman lumineux et fantasque, sous le signe de Boris Vian, sur l'absurdité du monde de l'entreprise et la puissance de l'amour. » Le Point
 
Prix de la Closerie des lilas 2018.
 

3. Sous les branches de l'Udala - Chinelo Okparanta

Sous les branches de l'Udala
Ijeoma a onze ans lorsque la guerre civile éclate au cœur de la jeune république du Nigeria. Son père est mort et sa mère, aussi abattue qu'impuissante, lui demande de partir quelques temps et d'aller vivre à Nweni, un village voisin. Hébergée par un professeur de grammaire et son épouse, Ijeoma rencontre Amina, une jeune orpheline. Et les fillettes tombent amoureuses. Tout simplement.
Mais au Biafra, dans les années 1970, l'homosexualité est un crime.
Commence alors le long et douloureux combat d'Ijeoma pour réussir à vivre ses désirs et, surtout, à comprendre qui elle est : il y aura la haine de soi, les efforts pour faire ce que l'on attend d'elle, et, enfin, la puissance des sentiments, envers et contre tous…

4. Modern lovers - Emma Straub

Modern lovers
Au cœur de Brooklyn, quartier le plus trépidant de New York, vivent Elizabeth, Andrew et Zoë. Amis depuis l’université et maintenant voisins, ils sont une petite bande unie et vivent une tranquille petite vie de famille. Andrew et Elizabeth ont eu Harry, et Zoë partage la vie de Jane avec leur fille Ruby. Pourtant, tous s’apprêtent à traverser un été incroyablement turbulent.
Entre crise d’ado et crise de la quarantaine, crise de couple et crise existentielle, crise de larmes et crise de rires, l’été s’annonce riche en surprises et en révélations.

« Après Les Vacanciers, Emma Straub a concocté un récit aigre-doux, idéal à lire entre deux baignades. »
Version Femina

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laura Bourgeois

 

Des classiques à redécouvrir cet été

1. Les Hauts de Hurle-Vent - Emily Brontë

Les Hauts de Hurle-Vent
Le roman d’une passion déchirante et violente qui unit les amants parmi les plus connus de la littérature, Heathcliff et Catherine Earnshaw. Des personnages aussi indomptés et tourmentés que la lande du Yorkshire qui voit naître ces amours contrariées, sources autant d’exaltation que de cruauté.

2. Jane Eyre - Charlotte Brontë

Jane Eyre
Après une enfance éprouvante, Jane Eyre entre à 18 ans comme préceptrice au manoir de Thornfield Hall, pour s’occuper de la pupille du riche maître des lieux, Edward Rochester. Immédiatement conquise par le manoir perdu entre landes et bruyères, la jeune fille va également succomber au charme du sarcastique et ténébreux châtelain, malgré leur différence d’âge et de fortune. Des sentiments qui ne tarderont pas à être partagés. Mais Thornfield Hall et son maître abritent un lourd secret. 

Passion, mystère, coups de théâtre, depuis sa publication en 1847, Jane Eyre a conquis toutes les générations de lecteurs. Chef-d’œuvre romanesque, il offre l’inoubliable portrait d’une héroïne audacieuse et indépendante qui refuse de se soumettre à son destin dans l’Angleterre victorienne. 

Traduit de l’anglais par Sylvère Monod.
 

3. Été - Edith Wharton

Été

Le village de North Dormer, en Nouvelle Angleterre, abrite une communauté puritaine et étriquée au sein de laquelle la belle Charity vit et, surtout, s’ennuie. Adoptée enfant par le notable du village, le vieux Royall, Charity est née dans la « montagne », un endroit dont on parle tout bas et en se signant, un lieu sauvage qui a dû la marquer de son empreinte. Son insaisissable différence attire immédiatement l’attention de Lucius Harney, jeune architecte de la ville venu se perdre à North Dormer pour croquer des habitats traditionnels. Très vite, Charity s’éprend passionnément de lui…

Admiré par Henry James, considéré par Joseph Conrad comme le plus beau roman d’Edith Wharton, parfois comparé à Madame Bovary, Été fit scandale à sa parution, en 1917.

 

4. Pamela - Samuel Richardson

Pamela
À la mort de sa maîtresse, Paméla, jeune domestique d’une grande beauté, doit subir et repousser les assauts de son nouveau maître, M.B..., pris d’une violente passion pour elle. Farouchement décidée à conserver sa vertu, la jeune fille va user de tous les subterfuges pour échapper aux séductions, menaces et manigances de M.B…, et le conduire à une extrémité inattendue.
 
Paméla fut l’un des succès les plus éclatants de la scène littéraire européenne du XVIIIe sc. Il a consacré Richardson, qui devint plus tard l’auteur préféré de Jane Austen, comme l’un des écrivains majeurs de l’histoire de la littérature anglaise. Roman sous forme de lettres et de journal, dont nous publions ici les deux premiers livres - les plus célèbres -, Paméla est non seulement une œuvre d’une finesse psychologique novatrice, mais aussi une étude incisive du pouvoir et de ses abus.
 

 

Les incontournables pour se cultiver et briller dans les dîners

1. Le chant des revenants - Jesmyn Ward

Le chant des revenants
 
Seule femme à avoir reçu deux fois le National Book Award, Jesmyn Ward nous livre un roman puissant, hanté, d’une déchirante beauté, un road trip à travers un Sud dévasté, un chant à trois voix pour raconter l’Amérique noire, en butte au racisme le plus primaire, aux injustices, à la misère, mais aussi l’amour inconditionnel, la tendresse et la force puisée dans les racines.
Jojo n’a que treize ans mais c’est déjà l’homme de la maison. Son grand-père lui a tout appris : nourrir les animaux de la ferme, s’occuper de sa grand-mère malade, écouter les histoires, veiller sur sa petite sœur Kayla.
De son autre famille, Jojo ne sait pas grand-chose. Ces blancs n’ont jamais accepté que leur fils fasse des enfants à une noire. Quant à son père, Michael, Jojo le connaît peu, d’autant qu’il purge une peine au pénitencier d’État.
Et puis il y a Leonie, sa mère. Qui n’avait que dix-sept ans quand elle est tombée enceinte de lui. Qui aimerait être une meilleure mère mais qui cherche l’apaisement dans le crack, peut-être pour retrouver son frère, tué alors qu’il n’était qu’adolescent.
Leonie qui vient d’apprendre que Michael va sortir de prison et qui décide d’embarquer les enfants en voiture pour un voyage plein de dangers, de fantômes mais aussi de promesses…

2. L’Empreinte - Alex Marzano-Lesnevich

L'empreinte
Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu'au jour où son chemin croise celui d'un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l'épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien tout à fait inattendu entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n'aura alors cesse d'enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable.

Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l'autobiographie et du journalisme d'investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d'éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l'on imagine. Aussi troublant que déchirant. 

3. L'arbre-monde - Richard Powers

L'arbre-monde
Dans ce nouveau roman, Richard Powers embrasse un sujet aussi vaste que le monde : celui de la nature et de nos liens avec elle. Les destins des protagonistes de ce récit, un psychologue, un étudiant, un concepteur de jeux électroniques, un photographe amateur, une botaniste visionnaire, s’entrelacent autour de ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Au fil d’une éco-fiction aux dimensions symphoniques, avec au centre du récit un séquoia menacé de destruction, Richard Powers explore ici le drame écologique et notre lente noyade dans le cyber-world, et nous rappelle que sans la nature notre culture n’est que ruine de l’âme.

4. Graine de sorcière - Margaret Atwood

Graine de sorcière
Injustement licencié de son poste de directeur du festival de Makeshiweg, au Canada, alors qu’il mettait en scène La Tempête de Shakespeare, Felix décide de disparaître. Il change de nom et s’installe dans une maisonnette au cœur de la forêt, pour y panser ses blessures, pleurer sa fille disparue. Et préparer sa vengeance.
Douze années passent et une chance de renaître se présente à Felix, l’occasion de donner des cours de théâtre dans une prison. Là, enfin, il pourra voir sa troupe de détenus jouer La Tempête, et tendre un piège aux traîtres qui l’ont détruit. Mais la chute de ses ennemis sera-t-elle suffisante pour permettre à Felix de s’élever à nouveau ?
 
Le nouveau roman de Margaret Atwood, la grande dame des lettres canadiennes au succès phénoménal, est un hommage à Shakespeare, à travers une prose sublime, déchirante et drôle à la fois.

5. Le meurtre du commandeur - Haruki Murakami

Le meurtre du commandeur Volume 1
Au Japon, de nos jours. Une maison en pleine montagne, totalement isolée, livrée à la nature, aux bruits de la pluie et des insectes la nuit. Dans cette maison, des livres et des disques. Beaucoup de disques, d'opéra surtout. Et un narrateur. Il est peintre. Ces dernières années, il a fait beaucoup de portraits, il cherche à retrouver l'inspiration. Cette maison n'est pas la sienne, elle appartient à Tomohiko Amada, un artiste de génie qui a vécu à Vienne avant l'Anschluss et qui, de retour au Japon, s'est mis à peindre des tableaux Nihonga. Il a 92 ans, il est sénile, il vit à l'hôpital. Cette maison, le narrateur y a trouvé refuge après un mois d'errance, quand sa femme lui a annoncé qu'elle voulait divorcer. Dans le grenier de la maison, le narrateur trouve un tableau, soigneusement caché, une peinture d'une grande violence, le meurtre d'un vieillard, une scène comme tirée du Don Giovanni de Mozart mais qui serait située au Japon du 7e siècle. C'est Le Meurtre du Commandeur. Un jour, le vieillard du tableau se manifeste. Il est en taille réduite, mais c'est bien lui, le Commandeur. Que veut-il ? Quel est son message ? Le narrateur retrouvera-t-il la voie de la création ?

 

Des sagas familiales pour s’exalter

1. Retour à la case départ - Stephen McCauley 

Retour à la case départ
« David Hedges était vraiment dans une mauvaise passe. Soren l'avait quitté, il avait pris du poids, et entre ces deux faits navrants il s'était réveillé un matin en s'apercevant qu'il n'avait plus vingt ans. Ni quarante. La dernière personne dont il s'attendait à avoir des nouvelles, c'était bien Julie. Oh, Julie. Il s'était inquiété par le passé qu'elle n'ait choisi la mauvaise voie après l'erreur qu'avait constituée l'expérience aussi brève que malavisée de son premier mariage. Avec lui. »
Quand David reçoit un appel à l’aide de son ex-femme, dont la vie part à vau-l’eau, il n'hésite pas une seconde. Il rejoint Julie à l'autre bout du pays, et tous deux reprennent exactement là où ils en étaient trente ans plus tôt : à finir chacun les phrases de l'autre.

« C’est drôle. Très très drôle. Et tendre. Intelligent, subtil. Et plein d’humanité. Bref, une parfaite réussite. » La Voix du Nord

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Séverine Weiss
 

2. Un amour infaillible - Anne B. Ragde

Un amour infaillible
Après une vie mouvementée, Tormod Neshov, le patriarche de la famille, coule enfin des jours paisibles dans sa maison de retraite. Plus rien ne l’empêche désormais de baigner dans les souvenirs de son premier amour, un jeune soldat allemand, une histoire qu’il a dû nier toute sa vie et que pourtant il n’a jamais oubliée. Pour rien au monde, il ne souhaite quitter cet établissement, que ce soit pour se rendre à l’hôpital après une chute, ou à la ferme où règne dorénavant sa petite fille Torunn. Elle ne lâche rien pour remettre l’exploitation en état, tout en s’investissant dans l’entreprise de pompes funèbres de son oncle Margido, au grand bonheur de ce dernier qui commence enfin à s’ouvrir au monde.
Erlend, de son côté, a pris un congé à son travail pour garder un œil sur la rénovation de la villa de Klampenborg. La vie pourrait être si douce… si son compagnon Krumme n’était pas d’une humeur de chien à cause de son nouveau régime.
Mais comme souvent dans la vie, c’est lorsqu’on pense que la vie est un long fleuve tranquille que de nouveaux événements viennent tout faire basculer.

3. Un manoir en Cornouailles - Eve Chase 

Un manoir en Cornouailles
Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?

4. En cas de forte chaleur - Maggie O'Farrell 

En cas de forte chaleur
Comme chaque matin depuis trente ans, Robert Riordan part acheter son journal. Mais en ce jour caniculaire de juillet 1976, Robert part et ne revient pas. 
Dans leur maison londonienne, Gretta, sa femme, s'interroge : quelle mouche a bien pu le piquer ? Doit-elle prévenir les enfants ? À peine réunis, ces derniers tentent de prendre la situation en main : les placards sont retournés, les tiroirs vidés, chaque pièce fouillée en quête d'indices. Mais, alors que le mystère autour de leur père s'épaissit, les vieilles rancœurs ressurgissent. L'aîné en a assez : pourquoi est-ce toujours à lui de prendre en charge sa famille ? Quant aux deux sœurs, jadis si proches, quel événement a brisé leur lien, si terrible que la cadette a décidé de mettre un océan entre elles ? Et Gretta, a-t-elle vraiment tout dit ?
 

5. Neige Rouge - Simone van der Vlugt

Neige rouge
En 1552, Lideweij Feelinck, jeune Néerlandaise de vingt ans, fait appel à l’un des médecins les plus renommés des environs de Leyde lorsque son père tombe gravement malade. Entre le docteur Andries Griffioen et elle, c’est une évidence amoureuse immédiate. Mais alors que pointe l’Inquisition européenne, cette possible union entre un protestant et une catholique éveille la fureur de sa famille. Déchirée entre l’amour sincère qu’elle porte à son père et ses envies d’indépendance, Lideweij doit faire un choix et questionner sa propre foi, tandis qu’Andries, appelé auprès du prince Guillaume d’Orange, se retrouve confronté à l’une des pires maladies qui soient…
Bientôt, l’accession au trône du roi catholique espagnol Philippe II vient rebattre les cartes politiques et enfle la menace à l’encontre des réformés. La noblesse résiste, se mobilise pour la liberté de culte et affronte le terrible destin auquel est promise la population protestante…
 
Avec une grande sensibilité et une attention portée aux détails, Simone van der Vlugt offre le portrait d’une femme audacieuse, au cœur d’une période noire de l’histoire des Pays-Bas, une femme déterminée à affirmer ses désirs et à prendre la place qui lui revient.

 

Des histoires à vous glacer le sang

1. Les sept morts d'Evelyn Hardcastle - Stuart Turton 

Les sept morts d'Evelyn Hardcastle
Ce soir à 23 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée. Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ? Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre. Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée. Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.
Chef d’œuvre de construction, de références littéraires et d’habileté technique, Aiden croisera lapin blanc et personnage masqué pour tenter de percer le mystère de ce meurtre aux mille tiroirs !

2. Qui a tué Glenn ? - Leonie Swann

Qui a tué Glenn?
Sur une pâture de la verte Irlande, le berger George Glenn est retrouvé assassiné, mais personne dans le pays n’est capable de découvrir son meurtrier. Alors son troupeau prend les choses en main. Ces moutons-détectives ont en commun le désir de s’élever au-dessus de leur condition.
Aux côtés de Sir Ritchfield (le doyen), d’Othello (un bélier noir au passé mystérieux) et de Zora (une brebis philosophe et alpiniste qui aime flirter avec les abîmes), Miss Maple, la plus sage d’entre tous, s’arroge la direction de l’enquête.
Best-seller en Allemagne et en Italie, Qui a tué Glenn ? est l’un des romans les plus farfelus et les plus imaginatifs publiés ces dernières années.

3. Angélus - François-Henri Soulié

Angélus
1165. Les corps suppliciés des victimes, qui appartiennent à l’atelier du tailleur de pierre Jordi de Cabestan, ont été déguisés en anges dérisoires. La panique se répand. Certains voient dans ces crimes la main du diable. D’autres soupçonnent les adeptes de cette nouvelle secte que l’on nommera bientôt les « Cathares ». Au grand scandale de l’Église de Rome, ceux-ci prétendent être les Vrais Chrétiens.
L’archevêque de Narbonne missionne un jeune noble, Raimon de Termes, afin de découvrir l’assassin. Les « hérétiques » désignent une des leurs, Aloïs de Malpas, pour les disculper. De son côté, Jordi de Cabestan veut venger ses compagnons. Trois enquêtes labyrinthiques vont les mener vers une vérité qu’aucun d’entre eux n’imaginait.
 

4. Derniers mètres jusqu'au cimetière - Antti Tuomainen

Derniers mètres jusqu'au cimetière
À 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux.
Jusqu’au jour où, lors d’une simple visite médicale, il apprend qu’il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu’un l’empoisonne depuis longtemps à son insu.
Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie, Jaakko n’est pas au bout de ses surprises.
En rentrant chez lui, il découvre sa femme sur la chaise longue du jardin en plein ébat avec le livreur de leur entreprise. Trop, c’est trop !
Jaakko décide d’utiliser les derniers jours qui lui restent pour enquêter lui-même sur son empoisonnement. Et nombreux sont ceux à avoir un mobile pour le tuer, lui qui est l’heureux propriétaire d’une société hautement rentable et spécialisée dans la culture d’un champignon : le matsutake. Une espèce particulière qui pousse en Finlande et dont les Japonais raffolent au point de l’acheter à des prix déraisonnables !
Le chemin de la vérité sera parsemé de morts, qui n’empêcheront pas Jaakko de garder en tête le plus important : c’est surtout dans les derniers mètres jusqu’au cimetière qu’il faut profiter de chaque instant.

 

5. De si bons amis - Joyce Maynard

De si bons amis
Quand Ava et Swift Havilland, couple de philanthropes fortunés, décident de prendre Helen McCabe sous leur aile, celle-ci est au plus bas. À quarante ans, elle a récemment perdu la garde de son fils Oliver, huit ans, et partage sa semaine entre rencontres aux Alcooliques Anonymes, petits boulots pour un traiteur, et soirées à faire défiler sur son écran les profils d’hommes célibataires de sa région. S’étant réfugiée depuis son enfance derrière des récits de vies fantasmées – un jour orpheline, le lendemain petite-fille d’Audrey Hepburn –, elle trouve auprès des Havilland ce qu’elle a toujours recherché : se sentir unique.

Couverte de cadeaux et d’attentions, Helen n’a jamais été autant choyée. Vulnérable, impressionnable, elle tombe rapidement sous l’influence du couple, les laissant régir jusqu’à sa vie intime et amoureuse, tandis qu’ils lui promettent la seule chose qui compte à ses yeux : récupérer la garde à temps plein de son fils. Mais lorsque Oliver, témoin d’un accident impliquant Swift, est accusé par ce dernier d’en être à l’origine, Helen se retrouve confrontée à un grave conflit de loyauté. Jusqu’où est-elle prête à aller pour garder la confiance des Havilland ?

Dans un style fluide et percutant, Joyce Maynard offre un roman saisissant sur l’amitié, la trahison et l’amour maternel. Remarquablement construit, De si bons amis est le récit d’un drame inévitable, qui nous tient en haleine du début à la fin.

6. Oxygène - M.J. Arlidge

Oxygène
Dans les tréfonds d’une boîte de nuit, un jeu SM tourne au cauchemar. Un homme est froidement assassiné, asphyxié jusqu’à la mort.
Helen Grace, envoyée sur les lieux du crime, peine à contenir son effroi en découvrant la victime : le corps ligoté et bâillonné est celui de Jake, son dominateur. Helen choisit de dissimuler ses relations avec le défunt et se lance à la poursuite du meurtrier. Mais quand ce dernier s’attaque à nouveau à l’une de ses connaissances, tout bascule. Et si Helen était la véritable cible du criminel ?
La détective de Southampton comprend qu’un terrible choix s’offre à elle : confesser ses zones d’ombre, au risque de tirer un trait sur sa carrière, ou arrêter au plus vite l’assassin. Quitte à mettre sa propre vie en danger.

 

Des livres pour s’évader

1. Les Chroniques de San Francisco - Armistead Maupin 

Chroniques de San Francisco

Les seventies sont sur le déclin, mais San Francisco, la fureur au cœur et au corps, vibre encore d'une énergie contestataire. La libération sexuelle est consommée et s'affiche dans les rues aux couleurs d'enseignes et de néons tapageurs. Tout droit venue de Cleveland, Mary Ann Singleton, vingt-cinq ans, emprunte pour la première fois les pentes du « beau volcan ». Elle plante son camp au 28 Barbary Lane, un refuge pour « chats errants ». Logeuse compréhensive et libérale, Mme Madrigal règne en matriarche sur le vieux bâtiment qui abrite une poignée de célibataires : Mona, rédactrice publicitaire, son colocataire Michael, chômeur et disciple de « l'amour interdit » et le beau Brian Hawkins, coureur de jupons insatiable. Les héros de cette tribu enchantée ont fait le bonheur de millions de lecteurs dans le monde entier, au fil des six volumes de cette saga.

2. En route vers l’Ouest - Jim Harrison 

En route vers l'ouest

« Trois grandes nouvelles, dont l’un nous rend le mythique Chien Brun, rappellent, deux ans après La Route du retour, la puissance de l’un des plus grands écrivains américains d’aujourd’hui. »
Annie Coppermann - Les Echos

« Rendez-vous du côté du lac Supérieur, puis sur les ramblas de Barcelone en compagnie de personnages en rupture de ban, des vagabonds qui, de l'ironie et du détachement, ont fait un art de vivre. Leur fréquentation est hautement recommandée. »

André Clavel, L'Express

Traduit de l'anglais (Etats-Unis)
par Brice Matthieussent

3. L'envol du moineau - Jim Harrison 

L'envol du moineau
Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d’Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d’accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un oiseau en cage. Celle-ci va être ouverte de façon violente lorsque des Indiens attaquent son village et la font prisonnière. Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l’armée. Contre toute attente, c’est au milieu de ces « sauvages » qu’elle va trouver une liberté qu’elle n’aurait jamais imaginée. Les mœurs qu’elle y découvre, que ce soit le rôle des femmes, l’éducation des enfants, la communion avec la nature, lui font remettre en question tous ses repères. Et, pour la première fois, elle va enfin pouvoir se demander qui elle est et ce qu’elle veut vraiment. Cette renaissance pourra-t-elle s’accoutumer d’un retour « à la normale », dans une société blanche dont l’hypocrisie lui est désormais insupportable ?
 
Cette magnifique épopée romanesque, inspirée de la véritable histoire de Mary Rowlandson, est à la fois un portrait de femme bouleversant et un vibrant hommage à une culture bouillonnante de vie, que la « civilisation » s’est efforcée d’anéantir.

4. Daisy Jones & The Six - Taylor Jenkins Reid

Daisy Jones & The Six
Daisy Jones et The Six... le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. De leurs débuts dans les bars miteux d'un Sunset Strip écrasé de soleil californien à la gloire, leur histoire est celle d'une ascension fulgurante. C'est aussi celle de Daisy Jones, l'icône ultime. Mais le 12 juillet 1979, après le plus mémorable des concerts, le groupe a éclaté. Personne n'a jamais su pourquoi... Jusqu'à aujourd'hui. Musiciens, fans, managers, amants, gardiens d'immeubles, ils ont tous été les témoins de cette histoire... Mais quarante ans plus tard, chacun a sa propre version de la vérité.

« Un ovni littéraire exaltant. » Télé 7 jours
« Cette chronique d’une époque disparue, libre et sauvage, se dévore comme un feuilleton ! » Maxi
« Le récit d'une rare authenticité, et pourtant entièrement fictif, de tous les excès du rock'n'roll.»
The Times

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Typhaine Ducellier
 

5. Basse saison - Guillermo Saccomanno 

Basse saison
Villa Gesell est une station balnéaire argentine à 400 kilomètres de Buenos Aires. Débordant d’activité en été, elle se vide de ses touristes à la basse saison, laissant en vase clos ses habitants et leurs secrets.
Le moindre fait divers est minutieusement retranscrit par Dante, l’unique rédacteur de la gazette municipale El Vocero. Et l’hiver lui donne bien du travail : une rumeur d’abus sexuels dans un établissement scolaire chic de la ville provoque une véritable chasse à l’homme, tandis qu’un bébé bolivien est assassiné par des adolescents désœuvrés. Des militants écolos luttent contre un projet de construction démesuré en pleine forêt, et des accusations de corruption planent sur la gestion de la ville… Pour sauvegarder la prochaine saison touristique, responsables politiques et notables tentent d’étouffer les affaires les plus graves, mais Dante parvient toujours à faire passer ce message : il y a quelque chose de pourri à Villa Gesell...
Avec Basse saison, portrait choral d’une ville transie par le froid et l’ennui, en proie aux éléments et aux passions humaines, le lecteur découvre l’envers du paradis estival. L’œuvre la plus aboutie, mais aussi la plus dérangeante de Saccomanno.
 





10/18
10/18
Lisez inspiré