RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Lisez, publié le 05/06/2019
            Grand Prix des lectrices ELLE : Jesmyn Ward et Alexandria Marzano-Lesnevich récompensées

            Le jury a voté. Le 50e Grand Prix des lectrices ELLE a récompensé quatre auteurs et autrices, dont Le Chant des revenants de Jesmyn Ward et L’Empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich, publiées respectivement aux éditions Belfond et Sonatine.

            Des livres, elles en ont lu 21. Trois par mois depuis septembre dernier et jusqu’au mois de mars : un roman, un polar et un document. Qui pour marcher dans les pas du très beau Et soudain, la liberté de Caroline Laurent, auréolé en 2018 du Grand Prix des lycéennes ELLE ? Les 120 amatrices de jolis mots sélectionnées pour composer le jury de ce 50e Grand Prix ont rendu leur verdict le lundi 3 juin. Un verdict teinté de surprise puisque cette année, quatre livres ont été primés au lieu de trois. La catégorie roman a ainsi mis à l’honneur Le Chant des revenants de Jesmyn Ward publié chez Belfond et La vraie vie d’Adeline Dieudonné publié aux éditions L’Iconoclaste et en version audio chez Lizzie. Deux romans différents dans leur style et leur ton mais qui racontent de façon viscérale la violence des hommes, interrogent liens familiaux et donnent la parole à des jeunes héros et héroïnes pas encore totalement entrés dans l’adolescence. Pour l’Américaine Jesmyn Ward et la Belge Adeline Dieudonné, ces récompenses viennent en rejoindre d’autres : le prestigieux National Book Award pour la première (seule femme double lauréate de ce prix, ndlr), le Prix du roman Fnac 2018, le Prix Filigranes 2018 et le Prix Première plume du Furet du Nord 2018 pour la seconde.

            Côté document, les jurées ne s’y sont pas trompé en primant L’Empreinte d’Alexandria Marzano-Lesnevich. Percutant et complexe, ce livre "qui repousse les frontières du trauma" selon le New York Times, oscille entre l’enquête journalistique et l’autobiographie. Le sujet est dur – l’autrice mêle l’histoire de Ricky Langley, pédophile et assassin d’enfant, et son histoire familiale marquée par un lourd secret – mais il est aussi puissant et profondément personnel. Publié en janvier chez Sonatine éditions, L’Empreinte n’a eu de cesse depuis d’enchanter critiques et lecteurs, empochant dans la foulée le Prix du livre étranger 2019 France Inter/Le JDD.

            Enfin, c’est Né d’aucune femme, de Franck Bouysse, un roman publié aux éditions La Manufacture des livres qui est reparti avec le Grand prix du polar. Publié lors de la rentrée littéraire 2018, le livre a remporté le prix du roman inspirant Psychologies magazine.

            Lisez
            Lisez

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              Journalisme narratif : 5 livres de non-fiction à découvrir sans plus tarder

              Dans le paysage littéraire français ils font encore office d'OVNI. Ni essais ni documentaires, ces textes sont à la croisée du journalisme et du récit personnel, de l'exceptionnel et de l'ordinaire. Aux États-Unis, on parle de "narrative non fiction", terme que l'on peut traduire par "journalisme narratif" et qui s'est imposé comme un genre littéraire à part entière. Voici cinq objets littéraires qui apportent un regard différent sur le monde. 

              Lire l'article