En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Belfond, publié le 11/09/2018
            Haruki Murakami, l'histoire d'un grand écrivain

            Connu pour ses œuvres fortes aux univers singuliers, la plume d’Haruki Murakami nous emmène habilement dans des époques où imaginaire et réalité se côtoient, où culture et universalité s’entremêlent, et où hasard et certitude composent la mélodie. À travers ses romans, l’auteur japonais permet à chacun de se reconnaître dans des histoires emplies d’exotisme et de poésie, au cœur desquelles la vie de ses personnages se font et se défont, sans logique ni raison, effleurant chaque fois un peu plus la fragilité de l’humain.

            En janvier 2016, les éditions Belfond ont édité en un seul volume ses deux premiers romans inédits en France, Écoute le chant du vent suivi de Flipper, 1973, écrits et publiés au Japon en 1979 et 1980. Des premiers romans inédits : en effet, Haruki Murakami refusait jusqu’alors leur publication ! Ils composent les deux premiers tomes de la « trilogie du Rat », que clôt La Course au mouton sauvage.

             

            Écoute le chant du vent

            Un étudiant de retour dans sa ville natale use tous les soirs les sièges du bar local. Là, autour d’une assiette de frites, lui et son meilleur ami « le Rat » lisent, écoutent de la musique, philosophent, regardent le temps passer, profitent de ces soirées douces et chaudes… Jusqu’au jour où surgit une femme mystérieuse, farouche, attirante, qui n’a que quatre doigts…

             

            Flipper, 1973

            Le narrateur d’Écoute le chant du vent est désormais traducteur en freelance. Ressassant les souvenirs d’une ex-petite amie qui s’est suicidée, des manifestations étudiantes auxquelles il a assisté, il est perdu dans le passé. La nostalgie l’envahit et avec elle, le souvenir obsédant d’un vieux flipper qu’il adorait… 

             

            Écoute le chant du vent, prix Gunzo 1979, et Flipper, 1973 nous transportent au cœur des années 1970, dans un univers où tout peut arriver.

             

            Ces romans écrits sur une table de cuisine

            La préface que l’auteur consacre à ces textes écrits sur « une table de cuisine » offre un aperçu passionnant des prémices d’une œuvre considérée aujourd’hui comme l’une des plus importantes de la littérature contemporaine. Haruki Murakami se livre et la magie, une fois de plus, opère. L’auteur en dit plus sur la place prépondérante que prend la société dans ses romans, un marqueur qui selon lui façonne nos existences. Lui qui a vécu à contre-courant du schéma sociétal traditionnel, explique ici l’importance de se libérer du poids des traditions.

            Pressenti pour le prix Nobel depuis plusieurs années, Haruki Murakami, s’il est l’un des auteurs les plus lus et les plus traduits dans le monde, est aussi le plus énigmatique.

            Découvrez l'article "Lire Murakami en musique"

            Belfond

            Lisez maintenant, tout de suite !