Lisez! icon: Search engine
Par Robert Laffont, publié le 18/10/2019

Hélène Vergé : "J'ai goûté pour la première fois aux joies de l'écriture vers 10 ans"

La vie en confettis d'Hélène Vergé, révélation du podcast Primo, est maintenant disponible en librairie. Après l'avoir suivie pendant 1 an pendant toutes les étapes de la publication d'un livre, l'auteure répond à nos questions. 

La Vie en confettis est une déclaration d'amour fou d'une fille à sa mère. L'histoire raconte avec une rare justesse la fin de l’enfance, ses déchirements et ses flamboiements.

Vous faites partie des 3 romancières sélectionnées pour l’aventure Primo : qu’est-ce que cela fait d’avoir été suivie pendant un an sur un tel projet ?

Je me sens vernie ! J'ai rencontré des personnes formidables, j'ai découvert le monde foisonnant du podcast et toutes les émotions que l'on peut transmettre par la voix, et l'aventure Primo a prolongé et intensifié mon plaisir lié à la publication... Par ailleurs, j'ai la chance de garder une trace de chaque étape grâce aux épisodes, comme un album photo de mon aventure éditoriale.

L'écriture est-elle une passion qui vous suit depuis longtemps ? 

Oui, je crois que j'ai goûté pour la première fois aux joies de l'écriture vers 10 ans lorsque j'écrivais des lettres à mes copines. Le plaisir de mes grandes vacances reposait en partie sur ma correspondance avec mes amies. 

Quels sont les livres qui vous ont inspirés lors de l'écriture de votre roman ?

La vie devant soi de Romain Gary, Rebecca de Daphné du Maurier, Mon chien Stupide de Fante, Bonjour Minuit de Jean Rhys, Laura Kasischke, Petit Pays de Gael Faye, Annie Ernaux, Portnoy et son complexe de Roth, Alice au pays des merveilles, les BD : Little Nemo in Slumberland, Mafalda, Achille Talon...

 

La Vie en confettis

Valentine aime d’un amour exclusif les Buldozorus (« les meilleures céréales du monde »), les roses-cheveux de sa mère, Matthieu (qui ne lui jette jamais un regard), et ses parents, avec lesquels elle forme un trio fusionnel.
Si fusionnel que lorsque ces derniers lui annoncent l’arrivée d’un petit frère, le ciel lui tombe sur la tête. D’autant que ce bébé n’a rien à voir avec le supplément de bonheur promis, bien au contraire. Jamais son père n’a été si préoccupé, sa mère si triste. Une tristesse contre laquelle, elle, Valentine, est impuissante. Et ça, ce n’est juste pas possible…
Alors, armée de sa gouaille et de son imagination débordante, elle va tout mettre en oeuvre pour chasser le malheur poisseux qui s’est abattu sur son petit monde.
Portée par une jeune héroïne formidable, une ode à la fin de l’enfance, ses déchirements et ses flamboiements.

Hélène Vergé est l’une des trois primo-romancières sélectionnées par le concours littéraire Primo. Avec ce premier roman, elle impose une voix et un univers singuliers, à la fois ultra moderne et poétique. Une découverte à suivre.

 

Robert Laffont