Lisez! icon: Search engine
Par Cherche midi, publié le 09/11/2020

"Incorrect" : un grand bain d'irrévérence

À l’heure où la parole s’est libérée autour de sujets polarisants mais où elle s’est aussi lissée par crainte de s’attirer les ires des uns et des autres, Incorrect revient sur les belles heures de l’irrévérence. Collection non-exhaustive d’œuvres et d’élans à contre-courant, cet ouvrage retrouve le vent de liberté des Trente Glorieuses.

Incorrect – dont le sous-titre annonce « parce que l’irrévérence est trop précieuse pour être laissée aux imbéciles » – propose d’interroger le monde de la culture et des médias pour dresser un modeste panorama de l’humour et de l’impertinence à la française, depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui. Organisé par thématiques qui fleurent bon l’audace, ce beau-livre se feuillette au gré de l’humeur, tantôt potache, tantôt vindicative.

S’il ne s’agit pas de saluer le monde d’avant au détriment de la société française actuelle, il est plaisant de retrouver au fil des pages ce qui fait manifestement l’incorrection hexagonale, cet héritage qui s’est construit sur plusieurs décennies avec humour, panache et désinvolture. Ouvrage collectif, Incorrect fait notamment appel aux lumières des malicieux et décadents Blanche Gardin, Alain Chabat et Gérard Depardieu pour illustrer les sphères dans lesquelles l’esprit subversif chatouille la bien-pensance. S’affichent pêle-mêle couvertures d’albums bien vite censurées, affiches publicitaires à la nudité décomplexée, titraille de presse sans limite…

Richement illustré et parcouru de citations choisies avec (mauvais) goût, Incorrect trouve dans le cinéma, la publicité, la politique et la musique cette inconditionnelle liberté qui parcourt l’humour français. On y croise Coluche, Cabu et Desproges qui portaient haut la volonté de critiquer vertement les pouvoirs en place, de retrouver une singularité, une voix dénuée d’injonctions… Leur insolence s’inscrit comme une façon joyeuse de (re)trouver allant et inspiration en ces temps moroses, de croire qu’il est toujours possible de s’insurger, de déconstruire l’ordre établi.


Incorrect : parce que l'irrévérence est trop précieuse pour être laissée aux imbéciles
COLLECTIF
Rendez-nous la liberté d’esprit, l’insolence, l’irrévérence !
Il y a, peut-être, un léger parfum de nostalgie dans cet ouvrage collectif qui revisite la culture et les médias des années 1970 à aujourd’hui.
Mais loin d’être une apologie du « c’était-mieux-avant », c’est avant tout un catalogue illustré, drôle et ravageur, à l’usage des générations présentes et à venir. Un cocktail subtil et subversif qui fait pleurer de rire pour mieux faire réfléchir. L’héritage, à transmettre urgemment, de l’audace et de l’incorrection à la française.
Et quels meilleurs représentants que Hara-Kiri, Charlie Hebdo, Desproges, Coluche, et bien d’autres encore, pour illustrer cette précieuse liberté de ton ?
Le cinéma, la publicité, la musique, la télévision ne sont pas en reste. Bref, toutes les sphères que cet esprit insubordonné s’est amusé à bousculer sont représentées.
Incorrects toujours !

Cherche midi
Cherche midi