Lisez! icon: Search engine
Par Nil, publié le 26/09/2019

"J'ai des idées pour détruire ton égo" d'Albane Linÿer : un premier roman décapant !

Un road trip où désir et frustration s’entremêlent. Une nouvelle voix à l’humour ravageur. Découvrez J'ai des idées pour détruire ton égo d'Albane Linÿer.

Avec J’ai des idées pour détruire ton ego, Albane Linÿer nous offre un premier roman troublant sur le désir et ses limites – désir du corps de l’autre, désir de s’approprier l’autre – et sur la frustration qui en résulte. Quand la colère se substitue à l’amour et que l’appel de la vengeance sonne le glas de toute possibilité de réconciliation, ne subsistent que les idées pour détruire l’ego et la fuite en avant pour oublier.

A l'occasion de la sortie de son premier roman, Albane Linÿer a répondu à nos questions.

  • Quelle est votre librairie préférée ?

Ma librairie préférée à Paris est la librairie féministe et queer Violette & Co dans le 11ème arrondissement. La sélection et le fait que ça soit un espace plutôt restreint me permet de trouver facilement des ouvrages qui vont me plaire, ou dont je vais avoir besoin pour alimenter la Bibliothèqueer (première bibliothèque LGBTQIA+ itinérante de France qu'elle a créée, ndlr). J’aime le fait qu’on puisse y trouver différents formats, des bandes dessinées, des ouvrages jeunesse, mais aussi des magazines, des zines, et des objets comme des colliers féministes clitoris etc. La librairie organise également des signatures, mais aussi une brocante de livres d’occasion queer et féministes. De plus leur site est assez bien fait, pratique pour ne pas passer par Amazon quand je suis à l’étranger. 

  • Quelle est l’œuvre musicale ou littéraire qui vous a accompagné lors de l’écriture ?

Pendant toute la première phase de l’écriture, j’ai écouté l’album A 1000 forms of fear de Sia en boucle sans variation pendant deux semaines d’affilée. C’était devenu aussi inhérent à l’écriture que ma chaise et ma table. Cet album me plongeait dans mon travail. Quand j’appuyais sur lecture, je savais que je m’y mettais. Je ne l’écoutais pas vraiment en dehors de l’écriture. Sinon c’est un processus qui a duré cinq ans, je suis passée par beaucoup de phases à ce moment.

La deuxième phase de l’écriture a aussi coïncidé avec ma lecture du roman Black Wave de Michelle Tea, et la découverte du groupe Bagarre. Je me suis amusée à associer une ou plusieurs chanson d’eux à chacun des personnages.

  • Quelle est votre routine d’écriture ?

J’écris un peu partout où je peux m’asseoir. Je vis entre plusieurs pays, plusieurs villes et plusieurs appartements. La première page du livre, je l’ai écrite en Corse. Tout le squelette du livre à été écrit à Paris, sur la table de ma cuisine près de Pigalle, le reste a été transporté entre Lisbonne, Londres, Madrid, d’autres appartements à Paris, des trains, des avions. En cinq ans j’ai eu plusieurs routines d’écriture, l’album de Sia par exemple, ou prendre le bus pour laisser mon esprit dérouler l’histoire. Maintenant c’est plutôt de relire le manuscrit, et quand je le sens, quand j’ai retrouvé mon rythme et le souffle du roman, je remplis, je corrige, j’ajoute. L’écriture et la relecture sont assez indissociables pour moi, la première va toujours me pousser à la suivante. Comme la bière.

  • Quels artistes vous inspirent le plus ?

Dans la musique, les artistes qui peuvent raconter une histoire, ou un personnage dans une chanson, ou un album. Jil is Lucky avec son album Manon, Bagarre avec leurs textes qui sentent l’angoisse joyeuse, Coeur de Pirate qui résume bien une fin d’histoire d’amour en une chanson. Un peu comme des nouvelles ! En artiste digital j’adore l’univers de Julien Pacaud, il arrive à créer des histoires tragiques avec peu. Mais je suis surtout inspirée par des oeuvres, même si elles s’inscrivent inévitablement dans le travail d’un artiste. Filles perdues cheveux gras, la série Avez-vous déjà vu, Huit femmes de François Ozon, tous les films 90-2000 sur l’adolescence, Des Poupées et des Anges, Fucking Amal, Lost and Delirious. J’ai eu récemment une boulimie de zines et j’ai découvert des textes qui ont radicalement influencé mon rapport à l’écriture, ça serait impossible de tous les créditer malheureusement mais : Vacarme, It’s been lovely but I have to scream now, Le sel des corps, Les garçons délicats. Avec les zines, les romans de Virginie Despentes, Ann Scott, Michelle Tea, les oeuvres qui proposent des histoires queer ou féministes qui me parlent et qui m’intéressent. Et puis les artistes graphiques et littéraires Rupi Kaur et Amruta Patil. C’est un moodboard assez varié, j’aimerais bien arriver à tout transposer dans un roman. De façon générale je suis inspirée, voire fascinée par les gens qui se bougent.

  • Avez-vous une anecdote sur l’écriture de ce livre ?

Au départ, Léonie s’appelait Pistache. On m’a dit que c’était très laid. En effet.

  

J'ai des idées pour détruire ton ego

Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C’est souvent l’image d’Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus – car Léonie a souvent la dalle. Le jour où elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis dix ans…
Avec J’ai des idées pour détruire ton ego, Albane Linÿer nous offre un premier roman troublant sur le désir et ses limites. Quand la colère et la vengeance se substituent à l’amour, ne restent plus que les idées pour détruire l’ego de l’autre et la fuite en avant pour oublier.

Albane Linÿer est l’une des trois romancières que l’on suit dans le podcast « Primo ». Rendez-vous toutes les trois semaines, pour découvrir les dessous de la vie d’un livre et d’une maison d’édition. Un milieu pas comme les autres d’où jaillissent des idées qui peuvent faire bouger les lignes dans la société.

Retrouvez Primo sur les réseaux sociaux :

Lisez : https://www.lisez.com/podcast/primo/1?episodeId=63

Facebook : https://www.facebook.com/primopodcast/

Twitter : https://twitter.com/PodcastPrimo

Instagram : https://instagram.com/primopodcast/

Nil

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    Rentrée littéraire 2019 : 5 premiers romans à découvrir absolument

    Si la rentrée littéraire est l'occasion de retrouver des auteurs aimés et confirmés, on peut également voir dans cette grande effervescence le moment idéal pour partir à la découverte de nouvelles plumes. Cette année, cinq primo-romanciers et romancières font leur rentrée et proposent des romans chargés en émotions, parfois très drôles, singuliers, et toujours passionnants. Place aux présentations.

    Lire l'article