RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Robert Laffont, publié le 18/07/2018
            La sélection de livres 100% Italie

            Ah, l’Italie… Sa cuisine délicieuse, son soleil, sa dolce vita incomparable, ses vestiges romains… Voilà un pays d’Europe dont la cote de popularité ne faiblit jamais. Et pour cause, c’est magnifique ! Alors pour tous les chanceux qui se rendront à Rome, Venise, en Toscane ou dans les Pouilles cet été, voilà une sélection de livres autour de l’Italie qui devrait vous permettre de vivre l’aventure à 100%.

            Alors, andiamo !

             

            Arctic Summer de E.M. Forster

            Le pitch : Tout oppose Martin Whitby, trentenaire libéral, et Cleasant March, jeune rêveur de vingt ans. Pourtant, leurs destins vont se croiser lors d’un voyage vers l’Italie et de cette rencontre va naître une amitié étrange, portée par leurs idéaux contradictoires. Entre cloisonnement des classes sociales et nostalgie d’un monde révolu, on croira le lien qui les unit voué à se rompre, mais le dénouement en surprendra plus d’un…
            Ce roman, au caractère hétérogène et cependant emblématique de son oeuvre, Forster l’avait interrompu au profit de La Route des Indes. Il en reprit la rédaction peu de temps avant sa mort et l’ouvrage demeura inachevé, ouvrant un horizon de possibles à la curiosité du lecteur.

             

            Et je t’emmène de Niccolò Ammaniti

            Le pitch : Ischiano, un patelin de Toscane, de nos jours. Pietro sort à peine de l’enfance et déjà l’amour et la violence du monde lui tombent dessus. Entre des parents absents et des camarades de classe jaloux de son amitié avec la belle Gloria, fille de banquier et collégienne décomplexée, il n’a qu’une hâte : échapper au destin de berger que son père a prévu pour lui. Graziano, lui, est né à Ischiano il y a maintenant quarante-quatre ans. Play-boy désenchanté, faux dur au coeur d’artichaut, ce fan des Gipsy Kings rentre au pays après des années de vie dissolue dans les clubs de Rome. Alors que tout les oppose, Flora, professeur au collège du village, femme fragile et introvertie, va tomber amoureuse de lui.
            L’amour peut-il exister dans ce monde terne dominé par la trivialité ? Dans la chaleur, les moustiques et les tempêtes de pluie de Toscane, la fatalité pourrait avoir raison de tous.

             

            Panique à la scala de Dino Buzzati

            Le pitch : Un dragon qui terrorise un village de montagnards, un grand chef d'orchestre aux prises avec un groupe terroriste, une étrange peste qui décime des automobiles... Dans ces vingt quatre nouvelles, Dino Buzzati mêle l'étrange au quotidien, l'humour à l'angoisse et, avec la subtile causticité dont il a le secret, nous offre une peinture délicieusement acerbe de la nature humaine. On y trouvera la panoplie des rêveries, spéculations, obsessions et autres chimères qui ont hanté l’existence du génial auteur du Désert des Tartares et de Un amour, et qui donnent à son oeuvre un caractère si particulier.

            Naples, escapades littéraires

            Le pitch : D’après Chateaubriand, « on entre dans Naples presque sans le voir, par un chemin assez creux ». Sans doute n’a-t-il pas emprunté le bon, car l’entrée est « grandiose » aux yeux de Stendhal. Tandis que Sade s’étonne du manque de goût dont témoigne le Napolitain, un siècle plus tard Dumas s’en réjouit : c’est qu’il se contente de peu de chose.
            Maupassant, Zola… : nombreux sont ceux qui ont vanté les rues étroites de Naples, ses femmes, ses enfants sur les balcons, penchés pour étendre le linge, à découvert toujours, car à Naples on vit dehors.

             

            Rome, escapades littéraires

            Le pitch : L’Italie a toujours charmé les gens de lettres, mais ce n’est qu’au XIXesiècle que le voyage d’écrivain a trouvé sa véritable expression, offrant aux lecteurs de divines pages de promenades littéraires. Stendhal, Chateaubriand, Zola… Tous ont puisé leur inspiration dans les ruines, jardins et ruelles de Rome, l’ont décrite pour mieux faire éclater leurs souvenirs, leurs rêveries, leurs méditations…

            Robert Laffont