Lisez! icon: Search engine
Par Gründ, publié le 03/02/2021

Les imagiers pour tout-petits : une conception minutieuse

Avec Les mots de mes..., les éditions Gründ proposent une collection d'imagiers adaptés à vos enfants. Conçue par Bruno Germain, un linguiste, ces livres vous offrent une approche différente en privilégiant la mise en contexte des mots pour une meilleure compréhension. Avec ces livres, vos enfants auront plus de facilités pour créer des liens entre les objets et augmenter leur vocabulaire.

La linguistique est une spécialité qui étudie l'émergence de la parole chez l'enfant, mais aussi l'organisation fonctionnelle et la structure de la langue orale comme écrite. Elle s'intéresse principalement au langage et à son acquisition : c'est une aide précieuse pour imaginer d'efficaces et agréables façons de développer le langage chez l'enfant, comme le prouve cette collection d'imagiers. Pour mieux comprendre la genèse de ce projet, l'auteur répond à nos questions.

Vous êtes l'auteur de la collection d'imagiers « Les mots de mes… » chez Gründ. Quelle a été votre approche pour réaliser ces ouvrages ? Qu'est-ce qui les distingue d'autres imagiers ?

C'est une approche innovante qui a conduit toute la préparation de cette collection : un imagier pas comme les autres, organisé pour développer le vocabulaire de l'enfant et accompagner les parents dans leurs échanges avec leurs enfants de 1 à 3 ans. Un imagier éducatif, pas seulement culturel, support à l'apprentissage de la communication par la langue. L'imagier apparaît simple et ludique, il est pourtant le résultat d'un gros travail de réflexion lexicale et de conception, dans la continuité des pages et des ouvrages, tant pour les mots que pour les illustrations.

Dans vos livres, vous situez toujours les mots dans leur contexte. Qu'est-ce que cela apporte aux enfants ?

Il est très important de constituer des réseaux de mots pour mieux les retenir, notamment dans leur contexte. Cela constitue des thèmes qui convoquent les mots, selon les situations. Ainsi dans un certain environnement, l'enfant pense à des mots disponibles, et lorsqu'il rencontre un mot, s'ouvre à lui tout un contexte d'usage ! Un bel aller-retour langagier.

En parlant des mots, par quels moyens avez-vous fait votre sélection de mots ?

Les enfants très jeunes ont besoin de développer leur vocabulaire de base, celui qu'ils conserveront toute leur vie adulte. Il s'agit donc de choisir des mots utiles pour la construction du langage. Les mots hyperfréquents sont les plus nécessaires car ce sont les « bonnes à tout faire » du langage, il faut commencer par là, en les choisissant bien. C'est aussi pour cela que nous avons écarté des mots trop rares (la turbulette, par exemple, même si c'est un objet utilisé quelques temps), car ces mots n'ont pas d’avenir pour plus tard. Il faut, par ailleurs, choisir des noms communs (qui dénomment ce qui entoure l'enfant), des verbes (qui lui permettent de produire des actions par le langage), et des adjectifs (pour enrichir la présentation du monde).

Ce sont des imagiers qui s'adressent à la fois aux parents et aux enfants. Comment avez-vous construit les indications sur chaque page ?

C'est là l'un des points originaux. Chaque double page permet la découverte d’un univers langagier, pour donner du sens autour d’un mot concept simple. Il y a une intention précise, une logique linguistique, pour chaque illustration et chaque mot proposé, pour eux-mêmes et en résonnance avec les autres mots voisins. Les indications sont des guides qui permettent aux parents de saisir cette intention et d'enrichir au maximum les échanges, chacun y mettant son expérience et son environnement personnel. Nul besoin d'être spécialiste pour aider son enfant à acquérir le langage !

Avez-vous une anecdote à partager sur votre travail sur ces imagiers ?

Il y a une magnifique synergie avec l'illustrateur. Je me suis surpris en voyant le produit fini à me dire que j'aimerais retourner en enfance pour le partager avec mes parents ! Un enfant avec lequel je partageai la lecture des épreuves pour tester ses réactions (et qui sait que j'en suis auteur) m'a demandé à chaque page « Et toi, tu es où ? ».

Gründ

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Gründ

    "Le livre de mon âge" : à chaque âge son contenu adapté

    Au cours de leur croissance, les enfants acquièrent progressivement les aptitudes motrices et psychologiques. À chaque stade, ils portent leur intérêt aux activités qui correspondent à leurs capacités. La collection "Le livre de mon âge" répond à cette courbe d’apprentissage en proposant des livres adaptés à chaque âge de 1 à 6 ans.

    Lire l'article