Lisez! icon: Search engine
Par Pocket, publié le 14/10/2019

Michel Bussi : "Cette histoire s'est révélée bien plus noire que mes romans habituels"

Précédemment paru sous le titre La Dernière Licorne, et derrière le pseudonyme de Tobby Rolland, Tout ce qui est sur terre doit périr de Michel Bussi est disponible aux éditions Pocket. L'auteur en dit plus sur ses inspirations et explique pourquoi il a d'abord choisi de publier ce thriller ésotérique sous un nom de plume.

Ses admirateurs ont probablement été étonnés en apprenant la nouvelle. Il y a deux ans, Michel Bussi publiait sous le pseudonyme de Tobby Rolland La Dernière Licorne, un thriller ésotérique qui plonge le lecteur dans les mystères de l'arche de Noé. Très éloigné des célèbres Nymphéas noirs ou Maman à tort, ce récit est pourtant un élément clé dans l'oeuvre de Michel Bussi, comme il nous l'a confié : "Ce roman est né il y a très longtemps. J'avais quinze ans quand, après avoir vu le film L'homme qui voulut être roi, m'est venue l'envie de mettre en scène un grand mystère légendaire de l'humanité... et de m'intéresser à l'arche de Noé". Ainsi est né Tout ce qui est sur terre doit périr. Mais alors, pourquoi publier ce thriller sous pseudonyme ? "Quand j'en ai eu achevé la première version, cette histoire s'est révélée bien plus noire et plus violente que mes romans habituels... J'ai alors choisi de la publier sous un autre nom que le mien pour ne pas désorienter mes lecteurs", raconte l'auteur normand.

Pour Michel Bussi, cette publication secrète était aussi l'occasion de s'amuser un peu : "Il a été amusant d'observer l'accueil favorable de ce 'premier roman', loin de tout préjugé sur son auteur." Il est vrai qu'à sa sortie en 2017, le livre a conquis les lecteurs adeptes du genre mais aussi les critiques, le journal Sud Ouest qualifiant le roman de "puzzle inquiétant", La Dépêche du Midi évoquant un "livre (qui) se lit d'une traite, le souffle coupé et les sens en alerte maximale". Enfin publié sous le nom de Michel Bussi aux éditions Pocket, Tout ce qui est sur terre doit périr devrait maintenant trouver un autre public... celui des inconditionnels de l'auteur ! Il conclut : "Mes romans sont aujourd'hui reconnus, je l'espère, pour la variété des genres qu'ils explorent. A l'occasion de la sortie de La Dernière Licorne sous son nouveau titre, Tobby Rolland peut donc me rendre ma place, d'autant plus que j'espère publier à l'avenir d'autres histoires dans cette veine." 

 

Pour en savoir plus, découvrez cette vidéo : 

Pocket
Un livre, une rencontre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket jeunesse

    #Ados : 20 idées de livres pour pimenter votre été

    Aimer, rire, pleurer ou partir à la rencontre de créatures fantastiques… qui dit mieux pour pimenter ses vacances ? Mangas, romances, livres de science-fiction ou fantasy… les Éditions Kurokawa et Pocket Jeunesse vous ont concocté un cocktail littéraire épicé pour l’été.

    Lire l'article