Lisez! icon: Search engine
Par Pocket, publié le 29/10/2019

Mon initiation chez les chamanes

Ethnomusicienne et réalisatrice de documentaires pour la BBC, Corine Sombrun est partie au Pérou, en Mongolie et en Amazonie à la rencontre des plus grands chamanes. Le livre qui retrace ses aventures, Mon initiation chez les chamanes est porté à l’écran le 30 octobre 2019, avec Cécile de France en tête d’affiche dans Un monde plus grand. Une initiation extraordinaire et surtout inédite pour une occidentale. Pocket vous en dit plus !

Chamane, de l’Amazonie à la Mongolie

Dans Journal d’une apprentie chamane, Corine Sombrun partait en Amazonie, dans l’espoir de surmonter un deuil difficile et, peut-être, de parvenir à contacter d’une manière ou d’une autre son amour parti trop tôt.

Journal d'une apprentie chamane

« Ça y est. Je pars demain pour l’Amazonie. Je veux te retrouver. C’est tout. » Voilà le journal de bord d’une jeune femme, musicienne à Londres qui, sous le coup d’un deuil inconsolable, décide de suivre l’enseignement d’un chamane péruvien. Au travers de ses aventures aussi drôles qu’émouvantes, Corine Sombrun nous conduit sur la piste d’un rendez-vous hors du temps qui doit l’amener à retrouver cet amour plus fort que la mort.

« [Corine Sombrun] nous livre avec humour son incroyable expérience. » Femina Hebdo

Corine SOMBRUN, ethnomusicienne, a suivi l'enseignement d'un chaman péruvien, et retracé cette aventure dans le Journal d'une apprentie chamane. Elle a fait de son voyage au Pérou un reportage pour la BBC et la chaîne d'informations britannique lui a commandé ensuite un documentaire sur les chamanes de Mongolie.
 

Puis elle fait un rêve étrange où elle entend un chant diphonique qui la pousse à se rendre en Mongolie, à la frontière de la Sibérie où il est exclusivement  pratiqué. Elle y rencontre le chamane Balgir et assiste à l’une de ses cérémonies sacrées. Dès qu’il commence à taper sur son tambour, elle sent son corps trembler et elle entre en transe, se prenant pour un loup, feulant comme l’animal. Balgir lui apprend alors qu’elle est elle-même chamane et qu’elle se doit d’explorer cette voie en apprenant les rituels. C’est le début d’une aventure incroyable dans laquelle elle va tenter d’explorer ses aptitudes au chamanisme.

 

Une initiation au chamanisme inédite

Là-bas, Corine Sombrun a la chance d’être accueillie dans la famille d’Enkhetuya, chamane, qui lui enseigne alors son art, alors que très peu d’occidentaux ont cette opportunité. Elle raconte son histoire dans Mon initiation chez les chamanes.

Mon initiation chez les chamanes
Après la découverte de l’Amazonie, racontée dans Journal d’une apprentie chamane, Corine Sombrun part pour la Mongolie, guidée par un rêve étrange. Là, elle apprend avec stupéfaction qu’elle possède des aptitudes au chamanisme. Elle témoigne ici de l’extraordinaire initiation, inédite pour une Occidentale, dont elle a bénéficié.
Adoptée par la famille d’Enkhetuya, la chamane chargée de lui enseigner son art, elle doit d’abord s’acclimater à la rude vie des Tsaatans avant de parvenir à communiquer avec les esprits. Pendant deux ans, Corine Sombrun va suivre son propre chemin initiatique, à la rencontre d’une culture, d’elle-même et, par-delà les limites de la perception, de l’être aimé et disparu, dont le deuil traverse ce récit fascinant.

« Une expérience saisissante racontée avec une grande simplicité. » L’Amour des Livres

Postface inédite de l’auteur

Pendant 8 ans, elle va passer deux mois par an en Mongolie dans la yourte de sa guide chamane : un parcours certes fascinant, mais semé d’embûches. Elle apprend à vivre comme un membre de la tribu Tsaatan avant de parvenir à communiquer avec les esprits. Peu à peu, elle s’initie à la culture, avant de suivre son propre chemin initiatique et sacré, par-delà les limites de la perception, pour parvenir à la transe chamanique. 

 

Comprendre la transe

En Mongolie, la transe permet d'accéder au monde des esprits, afin de les consulter pour une décision importante. Mais ce qui fascine le plus l’auteur, c’est de comprendre comment le son d’un simple tambour peut la faire entrer dans une transe mystique. Comment cela développait son intelligence intuitive, et comment elle percevait alors plus fortement son environnement. Elle se lance alors dans une aventure scientifique passionnante, avec un médecin canadien qui accepte de mesurer l’activité de son cerveau pendant les transes.

Elle y apprend à induire la transe sans le tambour, par sa seule volonté, et initie un programme de recherche prouvant que chacun d’entre nous peut vivre une transe. Depuis, Corine Sombrun a même fondé le TranceScience Research Institute. 

 

Une expérience totalement dépaysante, saisissante, qui vous amène au-delà de ce que votre esprit peut imaginer !



Aller plus loin

  • Corine Sombrun : la transe Chamanique, capacité du cerveau - TEDxParis 

 

Pocket
Un livre, une rencontre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Pocket

    Rêver, c'est tout un art !

    Si vous ne connaissez pas encore l’anthropologue Carlos Castañeda, voici l’occasion de découvrir son univers à travers L’art de rêver. Conçu comme un livre autobiographique, cet opus romancé, non sans rappeler l’intrigue du film Inception,  décrit le parcours initiatique de l’auteur au contact du monde des rêves avec un chamane nommé Don Juan. Qu’a-t-il appris sur l’art de rêver ? En voici les secrets.

    Lire l'article