Lisez! icon: Search engine
Par Cherche midi, publié le 13/04/2021

"Pisser dans la soupe" : anti-guide du bonheur normalisé

Avec ce plaidoyer pour une vie plus folle, libérée des diktats et autres injonctions au bonheur, Marian Donner souligne le caractère insensé du monde néocapitaliste dans lequel nous évoluons. Une thérapie littéraire pleine de références pop et d’invitations à enfin se laisser aller.

Les livres, séminaires, cours et podcasts sur le bonheur et la « vie healthy » pullulent sur les rayons des librairies. Ils nous disent qu’en somme, si l’on veut être heureux, il n’y a qu’en faire le choix. Il ne tiendrait donc qu’à nous de faire de notre quotidien un émerveillement de tous les instants, avec avocado toast et smoothie détox à portée de main. Or, pendant ce temps, les burn out, dépressions et troubles psychologiques semblent, eux aussi, connaître un essor extraordinaire. À force de consulter les innombrables recettes miracles pour atteindre une félicité promue par les posts Instagram, ne se pourrirait-on pas la vie au lieu de la vivre avec simplicité ?

Pisser dans la soupe choisit de renverser le postulat adopté par cet amas de livres consacrés au développement personnel. Plutôt que de se demander ce qui cloche chez nous, l’auteure néerlandaise Marian Donner nous invite ainsi à examiner ce qui est problématique dans notre société. Les croyances qui circulent dans l’industrie du développement personnel tendent, selon elle, à nous miner en nous persuadant que notre seule option est de maintenir le cap, de ne jamais se laisser abattre. Guidés par l’invitation à nous aimer et à prendre constamment soin de nous, elles nous poussent à une productivité constante.

En invoquant des figures et références de la culture pop (Buffy contre les vampires, Brad Pitt…) tout comme des penseurs et philosophes de renom (Virginia Woolf, Samuel Beckett…), Marian Donner nous enjoint à faire front contre un système qui nous entraîne vers notre perte. Et pour ce faire, cette diplômée de psychologie et chroniqueuse conseille de revenir vers le réel et des attentes réalistes, de se débarrasser des idéaux véhiculés sur les corps modernes. Seule visée : pouvoir à nouveau puer, boire, saigner, brûler et danser sans gêne. Un programme si simple qu’il en est atypique tant nous sommes habitués à des schémas régis par la beauté et le bonheur. Une libération en construction…


Pisser dans la soupe - Comment rester sain d'esprit dans une société malade
Vous voulez changer, vous sentir mieux, vous libérer de tout ce qui vous encombre, être plus mince, plus heureux, plus riche, vivre l’instant présent, penser positif, être plus performant en tout ?

Alors, ne lisez pas ce livre.

Des centaines d’ouvrages vous promettent le meilleur et vous donnent toutes les recettes pour y parvenir. Ces livres n’ont même jamais été aussi nombreux. Et pourtant, le stress, la dépression et les burn-out n’ont jamais été aussi fréquents.

N’y aurait-il pas quelque chose qui déconne ?

Et si le vrai danger n’était autre que cette pression à être sans cesse au top de nous-mêmes, atteindre nos objectifs, faire toujours plus et mieux ? Si c’était cela, la vraie maladie : toute cette médecine du mieux-être ? L’heure est peut-être venue de lâcher ce contrôle permanent de soi-même pour laisser faire sa nature – aussi sauvage soit-elle.

Pas sûr du tout que les résultats soient pires.

Vous pourrez alors commencer à vous rendre compte que le problème n’est peut-être pas vous, mais ce monde qui vous demande sans cesse d’être plus positif et plus performant.

Marian Donner nous montre toute la folie de cette quête insensée dans laquelle nous nous perdons et nous offre ainsi la meilleure des thérapies : celle qui consiste à être enfin soi-même. Sans se laisser influencer, ni culpabiliser. Bienvenue dans le meilleur des mondes : le vôtre.

Cherche midi
Cherche midi