Lisez! icon: Search engine
Par Pocket, publié le 09/10/2019

Pour une écologie spirituelle

Quand on parle aujourd’hui d’écologie, on a tendance à accentuer le côté catastrophique de la situation, pour éveiller les consciences. Satish Kumar ne croit pas que c’est en se basant sur la peur que nous parviendrons à changer nos habitudes. Alors comment bâtir un avenir durable ? Quelle autre approche préconise-t-il ? Découvrez-le dès à présent.

Passer de la peur à l’amour 

Né au Rajasthan en 1936, Satish Kumar est un ancien moine Jaïn qui a renoncé à sa vocation pour devenir un disciple de Gandhi. 

Pour une écologie spirituelle
Satish Kumar, une des plus impressionnantes figures morales de notre temps, nous offre une approche de l’écologie basée non pas sur la peur et la colère, mais sur une vision globale et spirituelle de notre place dans l’univers.
Et si l’on protégeait les sols, les fleurs, les arbres ou les animaux, parce qu’on aime la Terre, l’avenir et nos enfants ?
De manière très concrète, très ample et réconfortante, Satish Kumar nous montre qu’un autre rapport au monde est possible, plus responsable et plus heureux.

Préface de Marion Cotillard

« Simple en apparence, ce très beau texte nous entraîne vers une réflexion pour un monde et des hommes meilleurs. »
Psychologies

Né au Rajasthan, en Inde, en 1936, Satish KUMAR est un ancien moine Jaïn. Il renonce à sa vocation à l’adolescence pour soutenir le mouvement de réforme agraire de Gandhi. Satish Kumar prône la « sobriété heureuse ».

 
 

Ce que propose Satish Kumar dans ces pages est plus qu’un simple manifeste écologique : c’est en effet plus un guide pour un monde - et des hommes -  meilleurs, plus solidaires. Il décline ses idées à travers une vision holistique avec en ligne de mire l’envie d'accéder à une sorte de « sobriété heureuse ».

Comment ? En cultivant un nouvel équilibre entre la Terre, l'Âme et la Société.

 

La trilogie Terre, Âme, Société

L’auteur a construit cette trinité indissociable qui représente pour lui la solution à tous nos maux :

La terre est notre maison et nous avons besoin d'elle mais elle ne nous appartient pas. Pour lui, c’est seulement en ayant une démarche de bienveillance et de gratitude envers la planète qui nous héberge et nous nourrit que les choses changeront. Protéger les sols, les fleurs, les arbres ou les animaux et comprendre que la Terre n’est pas là pour être pillée et exploitée.

L'âme : chacun doit oeuvrer à son échelle pour respecter la terre et ainsi faire changer les choses, devenir autonome, s'organiser localement au sein de sa communauté.

* La société doit évoluer, dans la paix, mais cela doit partir de l’individu ! Nous devons nous aider les uns les autres pour aider la planète : travailler ensemble, favoriser le local….

« Si notre civilisation acceptait d'obéir aux grands principes que sont la non-violence, la modération et l'autodiscipline, nous éviterions bien des catastrophes écologiques et pourrions mettre fin à l'aliénation individuelle et à l'injustice sociale » Satish Kumar

Face aux enjeux environnementaux, Satish Kumar reste persuadé que l’on peut changer les choses en profondeur en suivant ces trois préceptes : respecter toute vie, la nature, avoir un mode de vie respectueux pour que cela bénéficie à tous. 

 

Apprendre à vivre de façon plus écologique 

Certes, peu à peu les hommes prennent conscience qu’ils doivent intégrer des réflexes écologiques à leur vie :  

- trier et limiter ses déchets

- manger bio et local, 

- limiter le plastique

- pratiquer le covoiturage... 

Malheureusement, même si nous faisons tous des gestes pour protéger la planète, nos autres habitudes viennent annihiler nos efforts alors contre-productifs ! La conscience écologique n’est pas innée, elle s’apprend, et l’auteur reconnaît d’ailleurs qu'il lui a fallu des années pour comprendre comment engager ce combat, à force de lectures, rencontres et au vécu de nombreuses expériences. 

Satish Kumar nous invite donc à nous interroger sur habitudes de vie : notre alimentation, nos vêtements, nos moyens de transports... et être acteur de la transformation nécessaire de notre monde : tous les grands changements commencent par de simples actes individuels.

« L'amour et le sentiment de révérence que nous inspire la nature me semblent plus à même de guider les hommes sur la voie de la cohérence, de l'harmonie et de la pérennité. » Satish Kumar

 

De manière très concrète et réconfortante empreinte de sagesse, Satish Kumar nous met sur la voie d’une approche de l’écologie responsable, spirituelle et heureuse.



Aller plus loin 

 

  • Du même auteur  : Tu es donc je suis

Tu es donc je suis (N. éd.)

Dans un monde quotidiennement aux prises avec la discorde et la violence, Tu es donc je suis fait souffler un vent de paix et de liberté. Et nous entraîne au cœur de la philosophie personnelle de Satish Kumar, enfant moine en Inde, disciple passionné de Gandhi, marcheur pour la paix, compagnon de Krishnamurti, Bertrand Russell ou Martin Luther King.
Loin de la logique cartésienne du « Je pense, donc je suis », qui sépare le sujet pensant de l’univers et introduit la dualité et la rupture, Satish Kumar prône l’interaction entre les êtres et leur milieu.
Une authentique déclaration de dépendance qui lie l’homme à ses rencontres, ses influences, ses racines et son environnement.
Et, en guise de clin d’œil, un nouveau mantra, « Tu es donc je suis », libre traduction d’une parole fondamentale du sanskrit, pour unir les expériences de ce livre et nous initier à la pensée d’un véritable sage des temps modernes.

 

  • Rencontre avec Satish Kumar

 

 

Pocket
Un livre, une rencontre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Belfond

    Les 16 conseils de Satish Kumar pour un monde meilleur

    L’écologie, un sujet fondamental aux enjeux cruciaux que Satish Kumar explore spirituellement dans son nouvel ouvrage Pour une écologie spirituelle – La Terre, l'Âme, la Société, une nouvelle trinité pour notre temps. Activiste et rédacteur en chef du magazine Resurgence & Ecologist, le penseur indien a mené de nombreux projets de développement spirituels, éducatifs et environnementaux.

    Lire l'article