Lisez! icon: Search engine
Par Presses de la Cité, publié le 29/01/2020

Prix Jean Anglade : qui est Henri-Charles Dahlem, notre juré internaute ?

Pour la deuxième année consécutive, le prix Jean Anglade récompensera un premier roman mettant en avant les valeurs chères au romancier : humanisme et universalité. Un grand concours a également été lancé pour choisir un juré parmi nos lecteurs. Portrait du juré internaute de l’édition 2020…

Toutes nos félicitations à Henri-Charles Dahlem, notre grand gagnant du concours pour être le juré internaute du prix Jean Anglade. Il sera le dernier membre du jury au côté des douze autres jurés et d’Agnès Ledig, présidente de cette nouvelle édition, pour qui il a une affection particulière. "J’avoue que je ne suis pas insensible au fait que ce soit Agnès Ledig qui préside le jury ; j’ai particulièrement aimé son roman Juste avant le bonheur", nous confie-t-il en effet. Parmi de nombreuses belles candidatures, Henri-Charles s’est démarqué notamment grâce à son activité assidue sur son blog littéraire où il livre des chroniques justes et bienveillantes. "J’ai toujours préféré les encouragements à la punition et, plutôt que de parler de déception, j’essaie de voir comment on peut améliorer le texte." C’est un réel plaisir de le lire et nous sommes ravis de bénéficier de son œil critique et positif pour cette deuxième édition du Prix Jean Anglade.

Un passionné de littérature et de communication

Henri-Charles n’est pas seulement un blogueur passionné de littérature, capable de chroniquer deux cents livres par an. Il travaille également dans la communication d’entreprise. Néanmoins, ce poste n’est pas vraiment représentatif de son parcours. Il a toujours baigné dans la littérature et, si ses chroniques sont de si bonne qualité, sa trajectoire de vie n’y est pas pour rien. "Dire que les livres ont accompagné ma vie est sans doute un doux euphémisme." Enfant, il était fan absolu de la Bibliothèque verte. Deux de ses professeurs lui ont ensuite transmis leur passion pour les belles-lettres. C’est donc tout naturellement qu’il a étudié la littérature et la philosophie avant de se tourner vers des études de journalisme. Depuis, il n’imagine pas sa vie sans la lecture et ne compte pas y renoncer.

Il s’exprime librement à travers son blog et sur les réseaux sociaux. "Cela m’a permis de faire de belles rencontres, qui ne sont pas que virtuelles !" Le sens du partage, Henri-Charles n’en est pas dépourvu : il publie énormément de chroniques très diversifiées et pertinentes, pouvant nous aiguiller sur nos futures lectures ou, tout simplement, nous offrir un avis objectif sur la littérature contemporaine. "En été, je publie une sélection quotidienne de livres de poche et, lors des rentrées littéraires de septembre et de janvier, je mets en ligne le Grand guide de la rentrée littéraire, rassemblant le programme complet des parutions à venir." Henri-Charles aime tout explorer : littérature française ou étrangère, romans noirs, romans régionaux, surtout ceux prenant place dans ses deux régions de prédilection : "J’ai une petite préférence pour les auteurs lorrains et alsaciens, mes régions de naissance et d’élection."

Un juré expérimenté et bienveillant

Notre chroniqueur n’en est pas à sa première expérience en tant que juré d’un prix littéraire. Il a déjà participé au prix Orange du livre. "Cela a été une aventure exaltante puisqu’elle rassemble des auteurs, des libraires, des blogueurs, tous passionnés. S’il a fallu un marathon de lecture pour venir à bout de la sélection, je garde un souvenir ému de nos échanges et de la cérémonie de remise du prix qui a couronné un primo-romancier, Jean-Baptiste Maudet."

Justement, les primo-romanciers sont à l’honneur de notre prix Jean Anglade. Mais juger des premières œuvres est loin de faire peur à notre blogueur, qui a un goût particulier pour les premiers romans. "J’aime ce côté “découvreur de talent”, mais surtout suivre ensuite ces auteurs durant leur carrière, voir leur progrès." Il fait notamment partie de l’association "Les 68 premières fois" qui défend les nouveaux auteurs ayant eu le courage de se lancer dans cette folle aventure qu’est l’écriture. Henri-Charles a donc un œil bienveillant, essentiel pour juger les manuscrits bruts que nous allons sélectionner. "Quand on sait le degré d’investissement des auteurs, le temps qu’ils ont passé avec leur histoire, leurs personnages et, surtout, la forte charge émotionnelle que représente pour eux le fait de soumettre leur manuscrit au jugement des lecteurs, je crois que la première des qualités doit être la bienveillance."

Nous nous réjouissons donc tout autant que lui de le voir intégrer notre jury et nous avons hâte de suivre les avancées du concours !

 

Presses de la Cité

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Prix littéraire
    Presses de la Cité

    Prix Jean Anglade 2020 : 5 finalistes, 5 histoires uniques

    Les délibérations de l’édition 2020 du Prix Jean Anglade sont reportées ultérieurement en raison de la crise sanitaire. Ce prix récompensera un primo-romancier ayant mis en avant dans son texte les valeurs chères à l’un des auteurs majeurs de notre maison : humanisme et universalité. Nous allons sans plus attendre vous présenter les cinq heureux finalistes sélectionnés…

    Lire l'article