Lisez! icon: Search engine
Par Lisez, publié le 18/07/2022

Relire ses classiques pendant l'été !

Vous cherchez désespérément des idées de lectures pour cet été ?

Pourquoi se creuser la tête quand on peut simplement relire ses classiques ! Nous vous en avons fait tout une sélection pour que vous n'ayez pas besoin de chercher ! Allez y foncez !

Angélique, marquise des anges, Anne Golon
Angélique, marquise des anges (édition du centenaire)
À peine sortie du couvent, Angélique apprend que le baron de Sancé, son père, l’a promise au riche et inquiétant Joffrey de Peyrac, comte de Toulouse, un homme boiteux et balafré à la réputation sulfureuse.
Pour sauver sa famille de la misère, la jeune fille n’a guère le choix. Mais comment vivre avec ce mari qui l’effraie ? Un palais somptueux, le caractère original de Joffrey, son goût pour les sciences et les arts suffiront-ils à la séduire ?
L’indépendance du comte de Peyrac provoque le ressentiment de l’Église et du roi lui-même, vainqueur de la Fronde qui vient de ravager la France. À quel obscurantisme, à quels intérêts secrets l’homme qu’Angélique a appris à aimer risque-t-il d’être sacrifié ?
Cette réédition, publiée à l’occasion du centenaire de la naissance d’Anne Golon, inclut une préface de sa fille Nadine Nadine Goloubinoff et un cahier hors texte de documents rares ou inédits.
 
Les Gens de Mogador - Julia (t.1), Elisabeth Barbier
Les Gens de Mogador - Julia (t.1)
En cette première moitié du ­XIXe siècle, Julia Angellier est loin de disposer de toutes les qualités que l’on attend d’une jeune fille de son rang : douceur, patience, abnégation, respect des traditions…
Madame Angellier le constate une fois de plus en entendant sa fille aînée proclamer qu’elle refuse de se laisser marier avec un homme qui ne lui plaît pas. Songe-t-elle à une alliance que n’approuverait pas son père, Alfred Angellier ? L’idée paraît inconcevable.
C’est que Julia aime Rodolphe Vernet, jeune homme intelligent au tempérament fougueux, très épris d’elle. Il est le fils d’un colonel d’Empire propriétaire du domaine de Mogador. Or, qui dit « bonapartiste » dit « crapule », pour le royaliste qu’est Alfred Angellier. Quand Rodolphe vient demander la main de sa belle, celui-ci éconduit le prétendant avec fureur et entreprend de ramener sa fille à la raison. Quitte à menacer de l’enfermer au couvent.
 
Les Gens de Mogador - Julia (t.2), Elisabeth Barbier
Les Gens de Mogador - Julia (t.2)
L’amour que se vouent Julia et Rodolphe a triomphé de toutes les réticences. Nouvelle maîtresse du domaine de Mogador, Julia a soutenu son époux dans ses vastes projets d’aménagement ; l’austère bâtisse est devenue une demeure pleine de charme, entourée d’un somptueux jardin, où résonnent les cris de leurs enfants, aussi charmants et intrépides que leurs parents.
En 1870, la France, mal préparée, déclare la guerre à la Prusse. Après le désastre de Sedan, Rodolphe ne peut se résoudre à la capitulation. Il s’engage dans un bataillon de francs-tireurs et rejoint le front, laissant sa femme et ses enfants seuls au domaine. Faisant face avec courage à bien des difficultés, Julia garde l’espoir de retrouver un jour son époux.
Auront-ils à nouveau la chance de goûter au bonheur ?
 
Les quatre filles du docteur March, Louisa May Alcott
Les quatre filles du docteur March
Meg, Jo, Beth et Amy sont soeurs et inséparables. Alors que la guerre de Sécession fait rage et que leur père se trouve au front, les filles retroussent leurs manches pour aider leur mère adorée. Entre Meg, l’aînée au coeur d’or, Jo l’écrivaine en herbe aux allures de garçon manqué, Beth la musicienne délicate, et l’espiègle et coquette Amy, les discussions sont passionnées. Rythmée par leurs craintes, leurs jeux et leurs rêves, la vie dans leur petite maison du Massachusetts est un vrai tourbillon…
Quatre soeurs, quatre facettes de la féminité, quatre filles qui vont s’emparer de leur destin.
 
Les Romans de l'interdit, Benito Pérez Galdós
Les Romans de l'interdit
Serait-il le plus grand auteur espagnol du XIXe siècle ? Là-bas, de l’autre côté des Pyrénées, on le présente comme l’égal de Balzac et de Dickens, il est un maître du roman de mœurs, un génie de la critique sociale – sachant que sa puissante ironie le relie à Cervantès. Mais si l’Espagne est la patrie des âmes originales, elle est aussi, hélas, un continent littéraire méprisé et Benito Pérez Galdós un géant méconnu.

Avec ce cycle des Romans de l’interdit, vous êtes sur le point de découvrir l’humanité et son théâtre comme jamais vous ne les avez lus.
1868 à Madrid. Tormento s’ouvre sur l’emménagement de la famille Bringas dans les étages supérieurs du Palais-Royal, véritable ville-dédale dont les logements sont réservés aux fonctionnaires de la Couronne.

Amparo – dite Tormento – est pauvre, extrêmement belle. Dévouée à en mourir, elle manque cruellement de caractère. Ainsi passe-t-elle ses journées à servir la famille Bringas et ses nuits à empêcher sa sœur de dépenser les trois sous qu’elle a difficilement gagnés. Agustín Caballero, un homme richissime, célibataire déconcertant, s’éprend de la jolie domestique. Tormento n’y est pas insensible, cependant elle doit cacher un grave secret qui, déjà, commence à s’ébruiter.

Dans le second roman du recueil, Galdós révèle le personnage de madame Bringas, déjà présent dans Tormento, ridicule et attachant ; on la retrouve ici dotée d’une finesse psychologique inattendue. Et si la famille Bringas fonctionne comme un astre autour duquel gravite une kyrielle de personnages, c’est bien l’amour et le désir qui sont au centre de toutes les intrigues.

Benito Pérez Galdós décrit dans ce diptyque les défauts et manigances humaines dans une langue riche et vive, soulignée par un humour à nul autre pareil. Excellant dans la construction de ses récits, il trame des intrigues qui se développent dans une succession de courts chapitres alliant l’art de la tension dramatique à celui de la parodie.

Par nature, on le sait, le genre humain se refuse à la simple observation ; et cependant, Galdós, lui, accomplit l’exploit de nous voir… de l’intérieur.
 
Le Sphinx Rouge, Alexandre Dumas
Le Sphinx Rouge
Décembre 1628. D’Artagnan et les trois mousquetaires participent au siège de La Rochelle. Victorieux des anglais, le Cardinal de Richelieu regagne Paris. Au même moment, arrive dans la capitale un jeune aristocrate, le Comte de Moret, porteur de mystérieuses lettres destinées à la mère, à la femme et au frère du roi Louis XIII, respectivement Marie de Médicis, Anne D’Autriche et le duc d’Orléans.
C’est le début d’une véritable saga, comme les affectionne Dumas, faite de complots, d’aventures, de passions et de jeux de pouvoir. Au cœur de ce tourbillon palpitant se tient Le Sphinx Rouge : Le Cardinal de Richelieu lui-même, dont l’ombre planait déjà sur les Trois Mousquetaires et qui apparaît ici en pleine lumière, déjouant toutes les intrigues qui menacent le trône de France.
Le Sphinx Rouge est suivi ici d’un autre récit de Dumas, La Colombe, qui conclue les aventures du Comte de Moret.
 
 
Hauteurs de Macchu Picchu, Pablo Neruda
Hauteurs de Macchu Picchu
"Macchu Picchu, cité ou forteresse cyclopéennes, se dresse, au-dessus des lianes et des orchidées, sur une étroite plate-forme au flanc d’un pic des Andes. Découverte en 1911 par un professeur de Yale, Hiram Bingham, elle passe pour le dernier refuge où s’isola, après la conquête de Cuzco par Pizarre, un parti d’Incas irréductibles. [...] Nid d’aigle émergeant de l’inextricable et vivace entrelacs de la forêt-mère, les murs gigantesques demeurent un défi et une énigme de l’homme à l’Histoire. Ces blocs énormes, hissés à telle altitude, polis, strictement assemblés, témoignent d’un monstrueux et inutile effort."
Pablo Neruda s’est approché de ces hauteurs en pèlerin, venu s’interroger sur un immense et obscur martyr. Dans ce deuxième chant du Canto general, le poète entreprend une longue méditation lyrique sur la grandeur et peut-être l’absurdité d'une telle entreprise. S'interrogeant sur l'homme face au temps et face à la légende, il signe le récit, la chronique dirait-il, de la vie et de la mort, puis de la renaissance des peuples natifs de l'Amérique du Sud, au coeur des vestiges de la grande civilisation rouge.
 
Persuasion, Jane Austen
Persuasion (semi-poche)
Anne, une jeune aristocrate, a repoussé les avances de Frederick, un officier de marine qu’elle ne jugeait pas de sa condition.
Huit ans plus tard, sa famille connaît des revers de fortune.
Son père décide alors de louer le château familial à l’amiral Croft, qui n’est autre que le beau-frère de Frederick. Celui-ci, devenu riche, a conservé la conviction que la jeune Anne manquait de caractère et se laissait trop aisément persuader…
L’ultime chef-d’oeuvre de Jane Austen (1775-1817), achevé un an avant sa mort, offre la satire d'une société engoncée dans ses principes, ainsi qu'une galerie de personnages croqués avec un humour mordant.

Illustrations de Hugh Thomson
 
 
Sissi, impératrice rebelle, Allison Pataki
Sissi, impératrice rebelle
Épouse de l’empereur François-Joseph Ier, Elisabeth – dite Sissi – a su gagner l’affection de son peuple. Mais, dans la Vienne du milieu du XIXe siècle, les couloirs du palais Hofburg ne résonnent pas seulement de la clameur des valses et du tintement des coupes de champagne : rivalités et intrigues de cour rythment la vie impériale.
Jamais Sissi ne s’y est sentie à sa place.
Étouffant entre un protocole strict et un mariage houleux, elle se ressource dans sa propriété près de Budapest, où elle monte à cheval et retrouve le comte Andrassy, dont elle est tombée éperdument amoureuse.
Lorsque la tragédie frappe, Sissi est soudain confrontée à un dilemme.
Doit-elle rentrer à Vienne et tout faire pour conserver une famille unie ? Ou, n’écoutant que son cœur, rester en Hongrie, pays qui l’a adoptée et l’adule ? Bientôt, Sissi n’aura d’autre choix que de sauver la couronne et son peuple. Au prix de sa liberté.
 
Sissi, impératrice malgré elle, Allison Pataki
Sissi, impératrice malgré elle
1853, Vienne. Au Palais des Habsbourg, l'empereur François-Joseph peut s'enorgueillir de la puissance de son empire, qui couvre une grande partie de l'Europe. Jeune, riche et séduisant, il est en âge de se marier. Élisabeth, que l'on surnomme Sissi, n'a que quinze ans lorsqu'elle rencontre pour la deuxième fois son cousin François-Joseph, à qui sa sœur aînée est promise.Mais l'empereur, aimanté par la beauté saisissante de Sissi, son charme et son esprit, décide de porter sur elle son dévolu. C'est elle et elle seule qu'il épousera ! La jeune femme n'a alors aucune idée des épreuves qui l'attendent à la cour...Avec ce roman, Allison Pataki fait découvrir sous un jour nouveau sa tumultueuse histoire d'amour.
Première édition : l'Archipel, 2017
 
Jalna - La saga des Whiteoak Tome 1, Mazo De la Roche
Jalna - La saga des Whiteoak  Tome 1

Préfacée par Katherine Pancol, Geneviève Brisac, Alexandra Lapierre et Françoise Nyssen voici l'intégrale de la saga des Whiteoak, Jalna. Cette fresque familiale canadienne fut l'un des plus grands succès de la littérature nord-américaine, dès la parution en 1927 du premier des seize romans, aussi célèbre que Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.

La saga des Whiteoak Tome 1
La naissance de Jalna
Dès leur première rencontre, le capitaine Philippe Whiteoak et la pétulante Irlandaise Adeline Court tombent amoureux. Leur mariage dépasse en splendeur ce qu'a connu la ville indienne de Jalna. La mort de leur oncle de Québec qui leur laisse une fortune considérable les décide à quitter les Indes. Après un faux départ et maints incidents, leur voilier les conduit à Québec, d'où ils partent s'installer dans les verts espaces de l'Ontario.
Matins à Jalna
Adeline et Philippe Whiteoak ont invité Curtis et Lucy Sinclair à séjourner chez eux pendant la guerre qui vient d'éclater aux Etats-Unis. Les Sinclair sont Sudistes, et l'esclavage n'est pas admis au Canada. Mais Adeline a la fougue des natifs d'Irlande et Philippe la célèbre obstination anglaise, si bien qu'ils affronteront la réprobation de leurs voisins sans se troubler.
Mary Wakefield
Trente ans ont passé, Philippe héritier du domaine de Jalna, jeune veuf, va s’y installer avec ses deux enfants. Son frère lui envoie une gouvernante : Mary Wakefield orpheline, inexpérimentée et charmante.
La Jeunesse de Renny
La famille s'est agrandie. Mary et Philippe ont eu quatre fils : Eden, Piers, Finch et Wakefield. Renny, l'aîné de Philippe, est un adolescent difficile qui méprise les livres et adore les chevaux. Adeline aime sa nature ardente et voit en lui le futur maître de Jalna.

Préface de Katherine Pancol. Auteur notamment de Les yeux jaunes des crocodiles, prix Maison de la Presse en 2006. 

 
Jalna - La Saga des Whiteoak Tome 2, Mazo De la Roche
Jalna - La Saga des Whiteoak Tome 2

Une édition préfacée par Katherine Pancol, Genevière Brisac, Alexandra Lapierre et Françoise Nyssen de l'intégrale de la saga des Whiteoak, Jalna, best-seller international depuis la parution en 1927 du premier des seize romans de la série, aussi réputée qu'Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.

La saga des Whiteoak Tome 2

L'Héritage des Whiteoak
Renny Whiteoak, l'héritier de Jalna, revient d'Europe à la fin de la Première Guerre mondiale. Le domaine a été mal géré et ses quatre jeunes frères ne se montrèrent guère disciplinés. Renny commence par remonter l'écurie. Son rêve, c'est de renflouer la fortune familiale en gagnant des courses. 

 Les Frères Whiteoak
La grande fratrie née des deux mariages de Philippe Whiteoak, une fille et cinq garçons, de trente-sept à sept ans, vit dans la même maison presque séculaire, sans compter deux oncles, une tante, une invitée et, bien sûr, Adeline qui a quatre-vingts dix-huit ans.
 
Jalna
On prépare le centenaire d'Adeline qui donner lieu à une fête mémorable. La vieille dame reste telle qu’en elle-même, la langue bien pendue. En attendant, c'est l'effervescence. Renny qui approche de la quarantaine et règne en maître sur le domaine, tombe sous le charme de sa jeune belle-sœur américaine.
 
Les Whiteoak de Jalna

Adeline, pieusement veillée par Finch, le musicien de la famille, arrive au terme de son long règne sur Jalna. Mieux vaut pour elle ignorer les ravages que le désir et la passion ont exercé sur ses petits-enfants. Elle s'éteint calmement, laissant, comme un dernier défi, le plus surprenant des testaments.
 
Préface de Géneviève Brisac : prix Femina en 1996 pour Week-end à la chasse à la mère et prix des Editeurs pour Une année avec mon père, elle a publié une trentaine de romans pour la jeunesse.

 
Jalna - La saga des Whiteoak Tome 3, Mazo De la Roche
Jalna - La saga des Whiteoak Tome 3 NE

Préfacée par Katherine Pancol, Geneviève Brisac, Alexandra Lapierre et Françoise Nyssen, voici l'intégrale de la saga des Whiteoak, Jalna, best-seller international depuis la parution  du premier des seize romans en 1927, aussi réputée qu'Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.

La saga des Whiteoak Tome 3

Finch Whiteoak
Finch, heureux d'avoir aidé Renny et Piers à rétablir la situation à Jalna, quitte le Canada. Il va rejoindre en Angleterre sa tante Augusta et son frère Eden, le poète, la brebis galeuse des Whiteoak. C'est là qu'il rencontre Sarah, belle, riche et égoïste. Finch est violemment attiré par la jeune femme mais, inconsciemment, il la sent dangereuse.
Le Maître de Jalna
Un domaine aussi vaste que Jalna est bien lourd à entretenir. Meg, qui a enfin épousé Maurice, voudrait le vendre, à la grande fureur de Renny. Sarah, déjà veuve et très riche, débarque un jour à Jalna : elle est libre maintenant, peut-être décidera-t-elle enfin Finch à l'épouser.
La Moisson de Jalna
Le combat que Renny a entrepris pour tenter de sauver Jalna de la faillite, l'épuise. Un soir de détresse, il a trompé sa femme Alayne. Celle-ci l'apprend et sa fierté supporte mal l'offense. Elle quitte Jalna. Renny, qui n'avait désiré qu'un moment d'oubli, se sent incapable de continuer seul cette lutte épuisante. Il aime Alayne et pour la première fois de sa vie, il est prêt à s'humilier, à implorer son pardon.
Le Destin de Wakefield
La vocation religieuse de Wakefield a été de courte durée. En ce début 1939, il vit à Londres, résolu à se faire un nom dans le théâtre. Il obtient un rôle dans une création, en même temps qu'une jeune comédienne, Molly Griffith, dont il tombe amoureux.

Préface de Alexandra Lapierre : Grand prix des lectrices de Elle en 1993 pour Fanny Stevenson, elle vient de publier Belle Green.

 

 
Jalna - La saga des Whiteoak Tome 4, Mazo De la Roche
Jalna - La saga des Whiteoak Tome 4

Une édition en quatre volumes préfacée par Katherine Pancol, Geneviève Brisac, Alexandra Lapierre et Françoise Nyssen de l'intégrale de la saga des Whiteoak, Jalna. Best-seller international depuis la parution du premier des seize romans en 1927, aussi réputé que Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.

La saga des Whiteoak Tome 4

Retour à Jalna
Avoir mené en Irlande une vie de petit prince et se voir obligé de trier des pommes ou de panser des chevaux c'est la surprise qui attend le jeune Maurice quand il revient au Canada auprès des siens, à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
La Fille de Renny
Maurice doit se rendre en Irlande pour recueillir en héritage une grande propriété. Il rêve d'en faire reine sa cousine Adeline. Toute la famille sourit à ce projet, sauf Renny qui trouve que sa fille a bien le temps de penser au mariage et Adeline elle-même qui a simplement envie de voir le monde.
Les Sortilèges de Jalna
Personne n'avait été content quand Adeline avait décidé de se fiancer avec Maitland Fitzturgis, à commencer par son père Renny. Le maître de Jalna redoute de perdre cette fille selon son cœur qui partage sa passion des chevaux et de la vie au grand air.
Le Centenaire de Jalna
Près de cent ans se sont écoulés depuis qu'Adeline et Philippe Whiteoak ont fait bâtir Jalna. Rien ne plairait plus à l'actuel maître du domaine, leur petit-fils Renny, que de savoir Jalna de nouveau entre les mains d'une Adeline et d'un Philippe après sa mort. Il suffirait pour cela que sa fille épouse son cousin, le fils de son demi-frère Piers.

Préfacé par Françoise Nyssen. Présidente du directoire des éditions Actes Sud, ministre de la Culture en 2017-2018.

 

 

 

 
Une fille du Régent, Alexandre Dumas
Une fille du Régent
À la mort du roi Louis XIV, son neveu, Philippe d’Orléans, est nommé régent du royaume de France. Tout en continuant à mener une vie frivole, il gouverne le pays avec son âme damnée, le machiavélique abbé Dubois, comme, en son temps, Louis XIII l’avait fait avec le cardinal de Richelieu.
Lorsque le récit commence, le Régent fait sortir du couvent breton où elle est enfermée depuis son plus jeune âge sa fille cachée et illégitime, Hélène de Chaverny. Amoureuse d’un jeune chevalier, Gaston de Chanlay, celle-ci ignore qu’il est mêlé à une conspiration, initiée par la noblesse bretonne, visant à assassiner le Régent. Dubois, dont les espions sont partout, compte bien mettre à profit cette situation pour assouvir ses ambitions personnelles.
Avec le Régent et Dubois, Dumas nous offre en outre un duo fascinant qui, à l’ombre de la raison d’État, pactise ou s’affronte selon les circonstances. Sans conteste un très grand cru qui se savoure avec un plaisir fou.
 
 
Voyages dans les mondes connus et inconnus - T.2, Jules Verne
Voyages dans les mondes connus et inconnus - T.2
Un espace d’aventures que les héros verniens vont quadriller sans trêve, en bateau à voiles ou à bord de vedettes électriques, en touriste ou otage de pirates, de Gibraltar à Tripoli, de Trieste à la mythique Antekirtta. On y suivra tour à tour : l’épopée sanglante des Grecs et de leurs amis français lancés contre les Turcs à la conquête de leur indépendance (L’Archipel en feu, 1884) et l’hallucinant destin de Mathias Sandorf dont la mort et la résurrection se confondent avec l’orchestration d’une vengeance redoutable, hommage au Comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas et l’un des chefs-d’œuvre de Jules Verne, (Mathias Sandorf, 1885) ; la burlesque tentative de reconquête de Gibraltar par les singes Monos (Gil Braltar, 1887) et les rocambolesque péripéties rencontrées par le truculent Clovis Dardentor lors de son escapade en Algérie (Clovis Dardentor, 1896). En bouquet final, les rêves grandioses de l’architecte Roudaire pour inonder le Sahara (L’Invasion de la mer, 1905). Cinq romans verniens qui sont autant de regards, tour à tour politique et vaudevillesque, fantastique et scientifique, porté sur l’univers méditerranéen, ses rives et ses fonds, sa faune, son histoire et ses folklores.
Ce volume contient : L’Archipel en feu (1884) - Mathias Sandorf (1885) - Gil Braltar (1887) -
Clovis Dardentor (1896) - L’Invasion de la mer (1905)
 
Voyages dans les mondes connus et inconnus. L'Afrique, Jules Verne
Voyages dans les mondes connus et inconnus. L'Afrique
De Cinq Semaines en ballon (1863), premier chef-d’œuvre menant le lecteur, à la seule force des vents, de Zanzibar au Sénégal, au Village aérien (1901), qui annonce Tarzan, en passant par les Aventures de trois Russes et de trois Anglais (1871) et L’Étoile du Sud (1884), deux épopées sud-africaines, ou encore Un capitaine de quinze ans (1878), saga familiale et impitoyable plaidoyer contre l’esclavage, l’Afrique tropicale et australe est un haut lieu vernien où le romancier ne cessa d’entraîner ses héros, qu’ils soient scientifique, chasseur ou baroudeur adolescent. Ces cinq romans, dont trois rarement réédités, sont réunis pour la première fois. Ils délivrent, au fil d’aventures où se mêlent approche scientifique et épopée exploratoire, une vision flamboyante de la faune et des paysages africains.

Ce volume contient : Cinq Semaines en ballon Aventures de trois Russes et de trois Anglais dans l'Afrique australeUn capitaine de quinze ans L'Étoile du Sud Le Village aérien.

À paraître dans la série des Voyages dans les mondes connus et inconnusLa Méditerranée (2022), L'Amérique latineL'Empire britanniqueL'Amérique du Nord.
 
Anne et la maison aux pignons verts, Lucy Maud Montgomery 
Anne et la maison aux pignons verts
Sur le quai de la gare, Matthew Cuthbert attend l’orphelin qui doit les aider, sa sœur Marilla et lui, aux travaux de la ferme. Mais c’est une petite rouquine aux yeux pétillants qui se présente... N’ayant pas le cœur de la renvoyer sur-le-champ, Matthew l’emmène dans leur maison aux pignons verts.

Vive et pleine d’esprit, Anne parvient bien vite à conquérir Marilla et Matthew grâce à son imagination débordante, sa détermination et sa débrouillardise.

Mais il ne faut pas longtemps avant que la fillette se retrouve dans de beaux draps. Par chance, il est devenu impossible pour les Cuthbert et les habitants d’Avonlea d’imaginer une existence sans elle. L’arrivée d’Anne a changé leur vie...
 
La Fabrique du chef d'oeuvre, Collectif et Sébastien Le Fol
La Fabrique du chef d'oeuvre
Il existe incontestablement dans notre pays un art d’écrire que ce soit en roman, théâtre, politique, essais et philosophie. Comment sont nés les chefs d’œuvre hexagonaux, ces rares ouvrages qui ont été sans cesse réédités depuis leur parution pour accéder au rang de classiques ?  Accompagné d’une rédaction prestigieuse, Sébastien Le Fol raconte –pour la vingtaine qu’il a retenu- leur genèse, leur publication, la réception critique (souvent féroce) de leur maître-ouvrage précédant leur triomphe posthume.
De Gargantua à La Peste, le lecteur partira à la rencontre de l’histoire méconnue des Essais de Montaigne (Antoine Compagnon), des Fables de La Fontaine (Jean-Michel Delacomptée), du Mémorial de Sainte-Hélène (Thierry Lentz), de Le Rouge et noir (François-Guilllaume Lorrain) des Misérables (Jean-François Khan), des Mémoires d’outre-tombe (Olivier Frébourg), du Voyage au bout de la nuit (Jérôme Dupuis), des Mémoires d’Hadrien (Josyane Savigneau) et de bien d’autres encore, traitées dans des contributions d’une rare qualité.
Une approche dynamique et novatrice qui raconte une nouvelle histoire de la littérature (au sens large) justifiant l’adage de Bernard de Fallois selon lequel : « L’histoire d’un roman est un roman ».

Pour aller plus loin, rendez-vous sur la-fabrique-du-chef-doeuvre.lisez.com

--
Au sommaire :
  1. Gargantua de François Rabelais (1534‑1535) par Sébastien Lapaque
  2. Les Essais de Michel de Montaigne (1580-1588) par Antoine Compagnon
  3. Les Fables de Jean de La Fontaine (1668‑1694) par Jean-Michel Delacomptée
  4. Tartuffe de Molière (1669) par Stéphane Hoffmann
  5. Les Pensées de Blaise Pascal (1670) par Laurence Plazenet
  6. Candide de Voltaire (1759) par Pierre-Henri Tavoillot
  7. Le Contrat social de Jean-Jacques Rousseau (1762) par Mathieu Bock-Côté
  8. Le Mariage de Figaro de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais (1778-1785) par Héléna Marienské
  9. Mémorial de Sainte-Hélène de Napoléon (1823) par Thierry Lentz
  10. Physiologie du goût de Jean Anthelme Brillat-Savarin (1825) par Nicolas d’Estienne d’Orves
  11. Le Rouge et le Noir de Stendhal (1830) par François-Guillaume Lorrain
  12. De la démocratie en Amérique d’Alexis de Tocqueville (1835‑1840) par Laetitia Strauch-Bonart
  13. Splendeurs et misères des courtisanes d’Honoré de Balzac (1838‑1847) par Marie Fontana-Viala
  14. Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas (1844) par Christian Authier
  15. Mémoires d’outre-tombe de François-René de Chateaubriand (1848) par Olivier Frébourg
  16. Madame Bovary de Gustave Flaubert (1857) par Catherine Vigourt
  17. Les Misérables de Victor Hugo (1862) par Jean-François Kahn
  18. Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne (1870) par Benoît Heimermann
  19. À la recherche du temps perdu de Marcel Proust (1913‑1927) par Mathilde Brézet
  20. Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline (1932) par Jérôme Dupuis
  21. La Peste d’Albert Camus (1947) par Marylin Maeso
  22. Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar (1951) par Josyane Savigneau
  23. Mémoires de guerre de Charles de Gaulle (1954‑1959) par Arnaud Teyssier
 
Stefan Zweig, Dominique Bona
Stefan Zweig (collector)

Comment un écrivain aussi discret que Stefan Zweig (1881-1942) est-il parvenu à embraser le coeur de ses créatures romanesques et à envoûter tant de ses lecteurs ? Homme impétueux, sous son élégance Mitteleuropa de juif autrichien, cet artiste attire la foudre. Choyé par les élites, il aurait pu demeurer l’archétype d’une civilisation disparue, broyée par les guerres et les totalitarismes. Or, bien plus que certains de ses contemporains naguère illustres, il n’a pas cessé de séduire. Ses biographies de Fouché et de Marie-Antoinette conservent un charme et une profondeur inégalés. La Confusion des sentiments continue de troubler. Peut-être les lueurs sombres, les fumées délétères de son œuvre correspondent-elles à nos tourments contemporains.
« Tenter de rendre vivant cet homme de passion à travers une biographie passionnée », telle était l’ambition de Dominique Bona : défi relevé, et avec quel talent !

 
Agatha Christie, Marie-Hélène Baylac
Agatha Christie
Comme beaucoup d’écrivains, l’œuvre de "la duchesse de la mort" a éclipsé sa vie (1890-1976). Or, celle-ci est passionnante. Jeune fille, elle écrit son premier roman policier à la suite d’un pari avec sa sœur jusqu'à devenir l’écrivaine de langue anglaise la plus lue de son vivant. Pourtant, Mrs Miller, imaginative et romantique, n’aspirait qu’à rencontrer le prince charmant. L’échec de son mariage avec un séduisant aviateur l’affecte au point qu’en 1926, elle se cache pendant dix jours sous une fausse identité, mettant toute l’Angleterre en alerte. Elle en gardera une blessure pour toujours à vif mais aussi une volonté sans faille d’aller de l’avant. Son remariage avec un archéologue de quatorze ans son cadet décide de sa nouvelle existence, entre les champs de fouilles d’Irak et de Syrie, ses maisons de Londres et son Devon natal sans oublier l’écriture de nombreux best-sellers : La mort n'est pas une fin, Dix petits nègres. Devenue une véritable institution britannique, à la tête du premier empire multimédia mondial, elle génère une fabuleuse fortune dont la plus grande partie lui échappe, happée par le fisc ou par des montages financiers qui profitent davantage à ses proches. Eternelle optimiste, consacrant de plus en plus de temps au théâtre - sa véritable passion -, d’une gourmandise qui lui vaut un physique peu flatteur, elle demeure malgré tout «la patronne » en toutes circonstances.
Tôt captivée par l’univers d’Hercule Poirot et de Miss Marple, Marie-Hélène Baylac décrypte avec maëstria les secrets de fabrication d’une œuvre exceptionnelle, matrice de toute la littérature policière contemporaine.
Lisez
Lisez

Lisez maintenant, tout de suite !