Lisez! icon: Search engine
Par Les Escales, publié le 10/03/2022

Rencontre avec Julie Printzac, autrice de Guetter l'aurore

Après une carrière dans l’édition, Julie Printzac est aujourd’hui autrice et traductrice. Son premier roman, La Solitude des femmes qui courent, a été publié en 2017 aux éditions JC Lattès (Le Livre de Poche, 2018). Elle vit en région parisienne.

On la retrouve maintenant aux Escales avec son nouveau roman Guetter l’aurore : une histoire de famille, d’amour et d’amitié pendant la Seconde Guerre mondiale...  Rencontre avec l’autrice.

-          Le roman est basé sur une histoire vraie, celle de votre grand-mère. Pourquoi avoir choisi de raconter son histoire ?

C’est l’histoire de ma mère et de sa famille pendant la Seconde Guerre mondiale. J’ai été bercée toute mon enfance par des anecdotes, des événements incroyables qui étaient arrivés à ma famille durant cette période. Ma mère et mes grands-parents parlaient aussi de ceux qui les avaient sauvés. Évidemment, j’ai voulu en savoir plus et, plus tard, en faire un roman.

 De plus, bien que ce soit inspiré de faits réels et de personnages ayant réellement existé, cela reste un pur roman. Je voulais aussi raconter des histoires d’amour et d’amitié, créer du suspense et de l’émotion.

-          Saint-Girons, lieu dans lequel se déroule l’histoire, semble être un lieu particulièrement important pour vous, pouvez-vous nous en dire plus ? 

Ma famille y a été assignée à résidence par le gouvernement de Vichy, une façon de savoir exactement où était chaque famille juive. Ce village les a accueillis et protégés sans jamais rien demander en échange. Situé au pied des Pyrénées, il avait aussi un réseau de passeurs qui aidaient au péril de leurs vies les réfugiés à franchir les montagnes pour rejoindre l’Espagne. Saint-Girons compte donc beaucoup de héros modestes, inconnus et extrêmement courageux.

 

-          Pourriez-vous décrire votre livre en trois mots ?

Une jeunesse dans la guerre.

 

>> Accédez gratuitement au premier chapitre du roman en cliquant ici <<

 

Guetter l'aurore
Été 1941. Les Brodsky, une famille juive originaire de Russie, ont fui la zone occupée et la menace nazie pour se réfugier dans le sud de la France. Mais, brutalement rattrapés par les nouvelles lois de Vichy, ils se retrouvent en résidence forcée à Saint-Girons, au pied des Pyrénées, dans une grande demeure délabrée.
Peu à peu, la vie s’organise. Esther, l’aînée des enfants de la famille, rencontre Clara. L’heure est à l’adolescence, aux premiers émois et aux grandes amitiés. C’est également le temps de l’engagement dans la Résistance, des luttes pour survivre, mais aussi des rafles… Dans la tourmente, Esther et Clara feront tout pour rester maîtresses de leur destin. Mais c’est compter sans la brutalité de l’Histoire.
Des décennies plus tard, la petite-fille d’Esther, Deborah, surprend sa grand-mère qui, dans un moment d’égarement, crie un prénom : Clara. Mais lorsqu’elle la questionne, Esther se mure dans le silence. Troublée, Deborah va alors tenter par tous les moyens de reconstituer l’histoire de sa famille et de remonter le fil de ce passé si longtemps gardé secret.

 

 

Les Escales
Les Escales
Les Escales Editions