Lisez! icon: Search engine
Par Slalom, publié le 13/11/2019

"UnderLife", une dystopie à la croisée d'"Hunger Games" et "Alita"

Vous êtes plutôt Hunger Games ou Les Chroniques lunaires ? Le Labyrinthe ou Alita ? Quelle que soit votre réponse, vous devriez être séduit par les nombreuses références aux romans et films dystopiques présents dans le roman d’Anne-Gaëlle Balpe, UnderLife, publié aux éditions Slalom. On vous dévoile les principales.

Un monde chaotique, une dictature, des robots, une envie de liberté… ces termes vous rappellent certains livres et films dystopiques ? Que vous soyez un lecteur acharné ou un cinéphile passionné, il est impossible de passer à côté de ce genre fictionnel qui connaît un engouement massif. Bienvenue dans l’univers du nouveau roman d’Anne-Gaëlle Balpe, UnderLife. Découvrons ensemble les principales références de la culture populaire qui ont inspiré l’autrice. Attention : si vous n’avez pas encore dévoré ce roman, vous risquez le spoiler !

  • Un monde chaotique et un régime dictatorial

"En plus de ça, en seulement une dizaine d’années, l’humanité a vécu un rationnement d’électricité, les cyclones, la sécheresse d’un côté, les inondations de l’autre, l’extinction des animaux, des plantes, la famine, les émeutes, ce qui a entraîné la mort de la quasi-totalité des humains. On a appelé cette période 'l’effondrement'." Extrait d’UnderLife.

Une dystopie dépeint une société imaginaire organisée de façon à ce que ses membres ne puissent atteindre le bonheur. Généralement, elle prend place dans un monde chaotique suite à une guerre civile qui a détruit la planète et fait disparaître une grande partie de la population. C’est par exemple le cas avec les films Alita Battle Angel et Hunger Games. Anne-Gaëlle Balpe a également intégré à son roman la notion de changement climatique comme dans Ready Player One. La population décrite dans ce film connait la famine et la pauvreté suite un à changement climatique important.

Régulièrement, les gouvernements dans ces histoires dystopiques sont des dictatures qui disent agir pour le bien de la population. C’est le cas pour les trois références ci-dessus.

"Puis, les survivants ont été 'sauvés' par Incubo Corp, qui les a parqués dans la Cité au prétexte de les mettre en sécurité." Extrait d’UnderLife.

  • L’univers des robots

"-Tu es un robot ma belle. Il n’y a qu’à voir ton visage…

Comprenant que Frénétik fait allusion au métal sur sa joue, Alix soupire, soulagée.

- Ah d’accord, je vois. Oui si tu veux, d’une certaine façon je suis…

- Non, tu ne comprends pas. Ta peau est synthétique, tes cheveux aussi. Rien en toi est humain. Sauf l’apparence. Tu es un robot humanoïde, fait pour nous ressembler."

Extrait d’UnderLife.

Les humanoïdes dans UnderLife sont des AHu. Ils ont été créés pour servir d’esclaves modernes. Mais, au fil du temps, la ressemblance avec les humains était trop troublante et effrayante. Suite à des "expéditions punitives"qui ont fait beaucoup de morts dans les deux clans, les robots ont été éloignés de la société. On peut retrouver une histoire similaire avec Blade Runner. Dans ce film, les androïds sont bannis et chassés de la Terre pour les mêmes raisons.

La série littéraire Chroniques lunaires et le film Ex-Machina sont également des dystopies traitant du sujet des robots. Dans ce dernier, Caleb, un informaticien doué, est embauché par une société afin d’aider à définir si oui ou non, un androïde possède une conscience.

  • Une héroïne téméraire

Il suffit de lire le deuxième paragraphe du roman d’Anne-Gaëlle Balpe pour deviner la soif de liberté de son héroïne. Comme pour Cinder dans la série littéraire Les chroniques lunaires, Alix ressent le besoin de découvrir le monde qui l’entoure, et se retrouvera confrontée entre son devoir et cette envie de liberté.

"J’aimerais tant savoir voler, franchir les frontières et découvrir ce qui se cache au-delà. Est-ce que les villages y sont semblables au nôtre ? Existe-t-il aussi des clans et des tournois ? Quelle langue parle ces gens ?"

"- Devenir chef, cela s’apprend. Cela passe surtout par l’autorité. C’est pourquoi il te faut accepter ton destin. Si tu commences dès maintenant à te comporter comme celle qui prendra la tête de notre clan, les villageois te suivront.

- Mais je ne veux pas qu’on me suive, justement, je veux être seule, et libre !"

Extraits d’UnderLife.

S’il y a bien une héroïne à laquelle Alix fait référence, c’est à la célèbre Alita du film inspiré du manga Gunm: Alita Battle Angel. Alita est une jeune cyborg réparée par un homme et qui se réveille amnésique. Elle se découvre rapidement des réflexes combattifs et une force surhumaine. Est-ce que ça ne nous rappellerait pas quelqu’un ?

"Qu’est-ce qui a provoqué une telle mutilation ? Un accident ? Une attaque ? Elle ne se souvient de rien. Elle ne sait même pas d’où elle vient. Ni qui elle est. Seul son prénom lui est resté en mémoire : Alix."

"Sans aucune hésitation, Alix lui envoie un coup de poing dans le ventre. La femme s’écroule. Surprise par son geste, Alix s’interroge : d’où lui vient cette capacité à se battre ? Visiblement, elle sait exactement comment neutraliser un adversaire !" Extraits d’UnderLife.

  • Une réalité presque virtuelle

Alix pensait vivre dans un monde réel, mais elle évoluait sans le savoir dans un jeu télévisé. Cette histoire n’est pas sans rappeler l’histoire du film et saga littéraire Le labyrinthe. Des enfants sont enfermés dans un labyrinthe et leurs comportements sont surveillés et étudiés par un laboratoire. On retrouve également une nouvelle référence à Ready player one. Dans ce film de Steven Spielberg (adapté du roman d'Ernest Cline), une société a créé un jeu virtuel qui sert d’exutoire à la population.

La célèbre dystopie Hunger Games est également très similaire :

  • Les Hunger Games sont un jeu télévisé ou la population peut voter et intervenir en misant de l’argent tout comme dans UnderLife.
  • Katniss Everdeen est tirée au sort pour combattre. On retrouve ce principe d’honneur et de sacrifice dans UnderLife.

"Je suis visiblement la seule à trouver ce rituel barbare. Mon père dit que le tournoi nous permet de rester en paix pendant un temps […] Et que le sacrifice de l’un des nôtres, lors de ces combats, évite que tout le village soit décimé. "

"Il y a des dispositifs qui nous épient, des caméras, partout autour de nous, cachées pour la plupart des arbres. […] – Nous leur servons de passe-temps. Notre vie est pour eux un jeu, appelé UnderLife. Ils misent sur nous, nous tuent quand ça leur chante." Extraits d’UnderLife.

UnderLife

Les yeux rivés sur les falaises qui ceinturent l’horizon, la jeune Alix n’a qu’un rêve en tête : braver l’interdit de son père et fuir le carcan dans lequel son clan l’enferme pour explorer le monde.

Mais un soir, malgré la présence protectrice de son ami Jean, l’imprudence de la jeune femme fait basculer son destin. Projetée dans un monde inconnu appelé La Cité, Alix, qui n’a jamais voulu prendre la tête de son clan, découvrira qu’elle est pourtant désormais la seule à pouvoir sauver son peuple.
 

 

 

Slalom