Lisez! icon: Search engine
Par Presses de la Cité, publié le 22/01/2021

Une lectrice intègre le jury du prix Jean Anglade du premier roman

Le Cultura Aubière, situé en périphérie de Clermont-Ferrand, ville chère à Jean Anglade, nous accompagne à nouveau dans l’aventure du prix Jean Anglade du premier roman. L’an passé déjà, l’un de leurs libraires avait intégré avec enthousiasme notre jury. Le jury 2021 sera présidé par Mohammed Aïssaoui et, cette année, nous avons souhaité y intégrer une lectrice, sélectionnée par les libraires chevronnés du Cultura Aubière.

Que seraient les livres sans leurs lecteurs ?…

Voici le portrait de Françoise Jamot, notre jurée lectrice 2021. Félicitations à elle !

Cette femme de 63 ans nous fait part de sa joie de participer aux délibérations du prix Jean Anglade du premier roman 2021 : "J’ai l’honneur et la chance d’intégrer cette année le jury du prix Jean Anglade, composé de treize personnalités du monde de l’édition, de la culture, de l’enseignement…"

Ce n’est pas par hasard que Françoise Jamot a été sélectionnée par les libraires : "En tant qu’Auvergnate, les ouvrages de Jean Anglade m’ont accompagnée depuis l’enfance ; ils avaient une place de choix dans la bibliothèque de mes parents, et je les ai lus très tôt. Sa personnalité, son talent de conteur et sa longévité en font un auteur incontournable."

Elle nous raconte ce qui, dans son parcours et son amour des livres, a retenu l’attention des libraires…

Une relation étroite aux livres, et le plaisir du partage

Depuis l’enfance, Françoise n’a cessé de cultiver sa passion pour la lecture et témoigne de sa soif constante de découvertes et de nouvelles histoires : "Cinquante-sept ans à parcourir les pages des romans et récits… Cela en fait, des livres, des chapitres, des phrases, des mots, des lettres, des idées, des émotions !"

À la retraite depuis six ans maintenant, elle peut désormais se consacrer à son activité favorite et raconte n’avoir "jamais autant lu" !

À bien des égards, la littérature est propice à l’imagination. Alors, sans doute vous reconnaîtrez-vous dans ses mots : "Le livre est mon cocon, ma bulle de bien-être, mon évasion, mes autres vies rêvées, mes voyages futurs peut-être…"

Les émotions, les découvertes que lui ont procurées les livres, elle a choisi de les transmettre lorsqu’elle était enseignante en maternelle et à l’école élémentaire en communiquant aux enfants son goût pour la lecture.

Dans sa famille, parmi ses proches, c’était une activité dont tous étaient adeptes, et Françoise s’est plongée avec gourmandise dans la lecture, un plaisir qu’elle partage aujourd’hui avec sa fille.

Nul danger non plus pour elle de se retrouver à court de lecture, de demeurer une passionnée silencieuse et de ne pas échanger sur un livre qui l’a marquée : "Je lis, je prête, j’achète, j’emprunte, j’offre des livres. J’aime confronter mon point de vue et partager mes belles découvertes sur les réseaux sociaux et dans la “vraie” vie."

Voilà des ressources pour faire vivre la littérature et provoquer des échanges !

Des goûts littéraires éclectiques et une jurée pleinement investie

Romans en tous genres – du roman historique au polar en passant par le feel good – mais aussi biographies, poésie…, Françoise aime la diversité. Elle avoue toutefois avoir un faible pour les livres de Delphine de Vigan et ceux de Philippe Delerm, qui ont une certaine résonance pour elle. Si c’est Claude Michelet, avec Les Défricheurs d’éternité, qui retient pour le moment son attention, elle n’a pas attendu pour choisir sa lecture suivante, dans un tout autre registre, puisqu’il s’agit du livre de Jean Teulé, Crénom Baudelaire, qu’elle a hâte de découvrir : "Baudelaire reste mon poète favori. Je lis et relis Les Fleurs du mal depuis l’adolescence. Pour moi, c’est toujours aussi fascinant !"

Françoise nous fait part de ses autres centres d’intérêt : "Bien sûr, hormis les livres, j’ai d’autres passions : les voyages – qui me manquent beaucoup actuellement –, le piano, la musique, la marche dans la campagne auvergnate, la cuisine, et je me suis récemment mise au golf – il n’est jamais trop tard, n’est-ce pas ?"

Elle prend très à cœur son nouveau rôle : "Je vais poser mon regard de lectrice sur les cinq ouvrages sélectionnés avec tout mon respect pour ces jeunes auteurs, car je sais ce qu’il en coûte de mener à bout un récit, quel qu’il soit. J’essaie moi-même laborieusement d’écrire et cela demande une énergie et une clarté d’esprit que je peine à trouver !"

Curiosité, enthousiasme, bienveillance, tels sont les traits qui définissent le tempérament de notre jurée lectrice. Autant de qualités indispensables à la découverte d’un nouveau talent !

Presses de la Cité