RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            André FRÉDÉRIQUE

            Biographie de André FRÉDÉRIQUE

            André FRÉDÉRIQUE
            Crédit photo:
            ©DR

            André Frédérique (né en1915 à Nanterre - décédé le 17 mai 1957) est un poète français, adepte de l'humour noir. Il était le fils unique d'un commissaire de police, qu'il détestait viscéralement (un personnage de père monstrueusement autoritaire revient sans cesse dans ses textes). Il fréquentait une certaine bohème du Paris d'après-guerre, dont des comédiens comme Jean Carmet, les Branquignols. C'est en leur compagnie, et en celle de son alter ego Géo Lhoir, autre pharmacien, qu'il cultivait l'obsession de son existence : le gag. Il travaillait également pour le Club d'Essai de la radio, tenait une rubrique dans Paris-Match, et écrivait. Son principal livre anthume, Histoires blanches, fut remarqué par Raymond Queneau et publié en 1945. Sa poésie est proche de celle de Henri Michaux, avec une approche plus « cabaret », moins lettrée, le personnage lui-même faisant plutôt penser à Jarry. Il se suicida à l'âge de 42 ans : son humour noir cachait un désespoir métaphysique.

            Sketches inédits

            André FRÉDÉRIQUE
            André Frédérique intemporel... André Frédérique s’est suicidé en 1957.
             
            « Fred », pour les amis, était avant tout un poète, et sa poésie était intrinsèquement liée à sa vie, à son quotidien.
             
            Ami de Boris Vian, de Raymond Queneau et de Jean Tardieu, pour qui l’humour était une façon de supporter « l’impossible » de la réalité, une élégance de l’esprit qui permettait de transmuter la bêtise, la férocité...
            Découvrir le livre
            Découvrir le livre