En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Danièle SAINT-BOIS

        Biographie de Danièle SAINT-BOIS

        Danièle SAINT-BOIS
        Crédit photo:
        ©Yvette Coudert
        À Arudy (Béarn) où elle vit, Danièle Saint-Bois se consacre à l’écriture. Observatrice tantôt amusée, tantôt courroucée, de ses contemporains, elle pourfend, avec un humour décapant et une écriture féroce, le conformisme social, le cynisme grandissant des puissants, l’indifférence généralisée. Elle a publié, entre autres, Galapagos, galapagos (Stock, 1979), La Reine de Barcelone (Albin Michel, 1990) et, chez Julliard, Le Ravin de la femme sauvage (1999), Dies Irae (2005), Marguerite, Françoise et moi (2009), L’Âme des soleils noirs (2010), Villa Bianca (2012), Ma voisine a disparu (2013) et Voyage en Suède (2015) et Trois amours de ma jeunesse (2018).

        Trois amours de ma jeunesse

        Danièle SAINT-BOIS

        Comment apprend-on à se construire dans les années soixante-dix, à la campagne, quand on est une jeune femme attirée par d’autres femmes ? À l’époque, Danièle est mariée, élève ses trois enfants. Une vie conforme aux attentes de sa famille. Seule la littérature lui ouvre d’autres horizons. Sa rencontre avec Mia la foudroie. Mais comment s’assurer que ses sentiments sont...

        Découvrir le livre
        Découvrir le livre