RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Enzo TRAVERSO

            Biographie de Enzo TRAVERSO

            Enzo TRAVERSO

            Enzo Traverso est né en Italie en 1957, il a enseigné les sciences politiques à l’Université de Picardie Jules Verne. Il est professeur de sciences humaines à Cornell University (New York). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, traduits en une douzaine de langues. Parmi ses derniers travaux, Le Totalitarisme  (Seuil, 2001), La violence nazie (La Fabrique, 2002), À feu et à sang. La guerre civile européenne 1914-1945 (Stock, 2007 ; Hachette-Pluriel, 2009). À La Découverte, il a publié Les Juifs et l’Allemagne (1992), L'Histoire comme champ de bataille. Interpréter les violences du XXe siècle (2010, 2012) et La Mélancolie de gauche. La force d'une tradition cachée, XIXe - XXIe siècle (2016) 

            Mélancolie de gauche

            Enzo TRAVERSO
            Entre la Commune et Mai 68, les révolutions ont toujours affiché une prescription mémorielle : conserver le souvenir des expériences passées pour les léguer au futur. Une mémoire « stratégique », nourrie d’espérance. Mais cette dialectique entre passé et futur s’est brisée, et le monde s’est enfermé dans le présent. Ce nouveau rapport entre histoire et mémoire permet de redécouvrir ce qu’Enzo Traverso, à la suite d’Arendt, appelle une « tradition cachée », celle de la mélancolie de gauche.
             
            Depuis le XIXe siècle, les révolutions ont toujours affiché une prescription mémorielle : conserver le souvenir des expériences passées pour les léguer au futur. C’était une mémoire « stratégique », nourrie d’espérance. En ce début de XXIe siècle, cette dialectique entre passé et futur s’est brisée et le monde s’est enfermé dans le présent. La chute du communisme n’a pas...
            Découvrir le livre
            Découvrir le livre