En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Margaret MARUANI

            Biographie de Margaret MARUANI

            Margaret MARUANI

            Margaret Maruani est sociologue, directrice de recherche émérite au CNRS. Elle est la fondatrice du réseau de recherche Marché du travail et Genre » (MAGE) et de la revue Travail, genre et sociétés. Elle est rattachée au Centre d'études sur les liens sociaux (CERLIS-Université Paris-Descartes). Á La Découverte, elle est l'auteure de plusieurs ouvrages, dont Un siècle de travail des femmes en France, 1901-2011  (avec Monique Méron, 2012) et Travail et emploi des femmes (« Repères » 5e édition, 2017).

            Je travaille, donc je suis

            Margaret MARUANI
            Sous la direction de Margaret Maruani, Je travaille donc je suis est un ouvrage pluridisciplinaire constitué de contributions débattant autour d’une hypothèse forte : l’analyse de la place des femmes et des hommes sur le marché du travail est un fil rouge pour comprendre le statut de l’un et l’autre sexe dans la société. Le travail est au cœur des rapports de genre. Et à l’inverse : les logiques de genre sont indispensables à la compréhension du fonctionnement des activités laborieuses. Dès l’après-Seconde Guerre mondiale, l’accès au travail rémunéré a été au cœur des revendications des mouvements féministes occidentaux. En parallèle, cette question de l’activité laborieuse a constitué un champ privilégié pour les travaux de recherche pionniers sur les femmes. En ce début de XXIe siècle, marqué par une « crise » économique de long terme, une augmentation de la précarisation...
            Découvrir le livre
            Découvrir le livre