Lisez! icon: Search engine

Toni MORRISON

Biographie de Toni MORRISON

Toni MORRISON

Toni Morrison est née en 1931 à Lorain (Ohio), dans une famille ouvrière de quatre enfants. Après
L’OEil le plus bleu, elle publie en 1977 Le Chant de Salomon, couronné par le Grand Prix de la critique, qui remporte un énorme succès. Dix ans plus tard, elle reçoit le prix Pulitzer pour son cinquième roman : Beloved. Parce que « son art romanesque, caractérisé par une puissante imagination et une riche expressivité, brosse un tableau vivant d’une face essentielle de la réalité américaine », l’Académie de Stockholm lui a décerné, le 7 octobre 1993, le prix Nobel de littérature. Toni Morrison a enseigné la littérature à l’université de Princeton et a été faite docteur honoris causa par l’université de Paris VII. Elle est décédée à New York en 2019.

Un don (Edition Spéciale)

Toni MORRISON
Disponible le 5 Novembre 2020

L’aube du nouveau monde

Au XVIIe siècle, l’oppression et la fièvre s’abattent sur les terres vierges d’Amérique. Florens, enfant noire, est prise comme esclave chez un négociant où elle formera, avec Lina l’indienne et Sorrow l’adolescente blanche, un surprenant trio de domestiques. A l’aube du Nouveau Monde, les voix du passé et de l’enfance nouent le récit magistral des origines.

« Le Nobel de littérature...

Découvrir le livre
Découvrir le livre

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    16 livres qui racontent l'Amérique

    Si on vous dit Amérique, vous pensez grands espaces, road trip, mais aussi peut-être cinéma et New York City. Pays aussi fascinant que déroutant et dont la démesure ne cesse d'étonner, les États-Unis ont produit et produisent encore des écrivains de génie. Focus sur 16 livres - du roman à l'essai - qui chacun à leur manière racontent l'Amérique et ses habitants.

    Lire l'article
  • News
    10/18

    Jesmyn Ward : "Le chant des revenants", la voix des réprouvés

    Deux fois récompensée du National Book Award, la jeune quadragénaire Jesmyn Ward publie avec Le chant des revenants (Sing, Unburied, Sing en VO) une chronique à la fois cruelle et tendre sur la salutaire solidarité familiale d'une poignée de personnages nés noirs ou métis dans un Mississippi encore aujourd'hui souvent confronté au démon du racisme.

    Lire l'article