RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Toru FUJISAWA

            Biographie de Toru FUJISAWA

            Toru FUJISAWA
            Né le 12 janvier 1967 à Hokkaidô, Tôru FUJISAWA est un mangaka japonais de renom, également maître de Rando AYAMINE, dessinateur de Get Backers. Il se passionne dès l’école primaire pour le dessin, mais c’est surtout au collège qu’il commence à créer ses propres mangas (principalement des histoires courtes comiques ou des parodies), inspirés de l’œuvre de Go NAGAI et du sentai. Toutefois, il faut attendre la fin du lycée pour que Tôru FUJISAWA se fixe l’objectif de devenir mangaka, après s’être essayé au fanzinat avec quelques uns de ses amis. Cette idée en tête, il se rend à Tôkyô en 1989 où il se fait remarquer grâce à Love You, prépubliée dans le Magazine Fresh !. Ce coup d’éclat lui vaut d’être promu assistant de Tetsuya EGAWA, auteur de Golden Boy ; une expérience formatrice qui lui permet d’affiner son trait.
             
            Toujours en 1989, Tôru FUJISAWA prépublie sa première œuvre originale pour le Shônen Magazine (de l'éditeur Kôdansha), intitulée Adesugata Junjô Boy. Puis, en 1990, il se lance dans sa plus longue série : Shonan Junai Gumi, qui voit naître le célèbre Eikichi Onizuka et que Tôru FUJISAWA complète six ans plus tard d’un spin-off : Bad company. Cependant, ce n’est pas là sa série la plus connue : celle qui le sacre mangaka incontournable est bien Great Teacher Onizuka (GTO), prépubliée entre 1997 et 2002 dans le Weekly Shônen Magazine. Si la série reprend le personnage d’Eikichi Onizuka, elle le fait dans un contexte différent qui permet au mangaka de s’essayer à une critique sociale inédite. Le succès est immédiat : GTO séduit un large public et remporte le prix Kôdansha de 1998.
             
            GTO terminée, Tôru FUJISAWA publie Rose Hip Rose (2002), qui bénéficiera même d’un spin-off, Rose Hip Rose Zero (2005-2006). Malheureusement, la série ne fait pas l’unanimité : mise en pause en 2003 puis reprise en 2006, elle s’achève quelques mois plus tard après cinq volumes. Tôru FUJISAWA profite néanmoins de cette « pause » pour se lancer dans le shônen sportif avec Wild Base Ballers (prépubliée entre 2003 et 2004), réalisée en collaboration avec le dessinateur Taro SEKIGUCHI. Il publie aussi Tokkô, la troisième de ses séries à bénéficier d’une adaptation en anime. Malgré la popularité de ce titre, Tôru FUJISAWA décide de l’arrêter après seulement trois volumes pour se consacrer à ses autres œuvres, comme la nouvelle Himitsu sentai momoider (2003-2007) ou Kamen Teacher (2006-2007), grâce auxquelles le mangaka rend hommage aux sentais de son enfance.
             
            En 2008, Tôru FUJISAWA se concentre sur des travaux courts comme Animal Joe ou Tôi hoshi kara kita Alice. En cause : la propension à l'inconstance de l’auteur ; tendance que confirmera par exemple la série Reverend D, commencée en 2007 mais rapidement conclue en 2009. Après la période faste de GTO, Tôru FUJISAWA traverse ainsi une période trouble émaillée de titres sans grande originalité. Ce n’est qu’en 2009 qu’il parvient à renouer avec le succès d’antan grâce à GTO Shônan 14 Days, qui marque par ailleurs le retour d’Eikichi Onizuka. À nouveau sur le devant de la scène, Tôru FUJISAWA s’associe à Shô KITAGAWA (au dessin) pour proposer Soul Messenger en 2011, puis à Takashi SANO (là encore au dessin) pour compléter Reverend D d’un spin-off intitulé Black Sweep Sisters (toujours en cours). Multipliant les projets, le mangaka se lance également dans Soul Reviver (qu’il signe avec le dessinateur Manabu AKISHIGE) et dans une nouvelle, Shibuya Hachiko Mae – Another side (avec Ryô AOKI au dessin).
             
            En 2012, Tôru FUJISAWA se tourne vers un genre nouveau, croisant romance et gastronomie, avec Itoshi no Dutchoven Girl, projet malheureusement inabouti. Encore une fois néanmoins, les personnages de GTO viennent palier cet échec grâce à Ino Head no Gargoyle puis Great Transporter Ryuji (GT-R). D’autres séries, toujours en cours, viendront se rajouter à celles-ci, comme Shônan Seven, qui compte déjà une dizaine de tomes.
            Nouveauté
            Toru FUJISAWA, Shinsuke TAKAHASHI

            Shonan Seven - Tome 11

            Toru FUJISAWA, Shinsuke TAKAHASHI
            Une nouvelle histoire légendaire de racailles mariant baston et parfois un peu d’érotisme voit le jour dans le bahut du GTO Eiichi Onizuka. Le deuxième match du tournoi Shonan Seven est crucial : Ikki doit venger son ami et récupérer la culotte de Madoka ! Mais comment vont-ils vaincre les capoeiristes du lycée Shiranami ?
            Découvrir le livre
            Nouveauté
            Toru FUJISAWA, Shinsuke TAKAHASHI
            Découvrir le livre