Lisez! icon: Search engine
Seghers
EAN : 9782232128219
Façonnage normé : COFFRET
Nombre de pages : 14
Format : 160 x 318 mm

Liberté j'écris ton nom

,

Date de parution : 03/11/2016
Plus qu’un poème, un vibrant appel à lutter contre toutes les oppressions ;
Plus qu’une affiche, une œuvre intemporelle qui célèbre la joie et la beauté de la vie ;
Plus qu’un livre, un objet culte enfin réédité et accessible à tous...
Publié clandestinement en 1942, traduit en dix langues et parachuté par la RAF sur l’Europe occupée, « Liberté » de Paul Eluard est un poème mythique : avec ses vingt et un quatrains, il a la ferveur d’une déclaration d’amour et la force d’un mot d’ordre. En novembre 2016, « Liberté j’écris ton... Publié clandestinement en 1942, traduit en dix langues et parachuté par la RAF sur l’Europe occupée, « Liberté » de Paul Eluard est un poème mythique : avec ses vingt et un quatrains, il a la ferveur d’une déclaration d’amour et la force d’un mot d’ordre. En novembre 2016, « Liberté j’écris ton nom », le poème de Paul Eluard illustré par Fernand Léger, reparaît chez Seghers à l’identique de l’édition originale, datée de 1953.
Tandis que nous nous apprêtons à rendre hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, la « liberté » scandée par Eluard apparaît plus que jamais comme un leitmotiv, un mot de rassemblement généreux, optimiste, qui va bien au-delà des clivages politiques, sociaux et religieux. Celui qui clame « Liberté, j’écris ton nom » invoque toute une histoire de luttes et de sacrifices – celle de nos aînés –, mais affirme aussi le désir de se sentir vivant, humain, aspirant au bonheur. Dans ce contexte troublé, il nous a semblé important que cette œuvre soit de nouveau disponible, dans une belle édition, soignée et accessible au plus grand nombre.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782232128219
Façonnage normé : COFFRET
Nombre de pages : 14
Format : 160 x 318 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Isa0409 Posté le 20 Février 2021
    #x270d; Amis de la poésie, bonjour ! En ce beau vendredi matin, j’ai eu le plaisir de connaître une panne de connexion Internet, ce qui tombe évidemment à pic quand on est en télétravail... j’ai donc employé un langage fort fleuri #x1f33a; ces dernières heures, maudissant Orange, qui décide, de temps en temps et inopinément, de m’enquiquiner (je m’auto-censure). Plutôt que de continuer à maugréer dans mon coin, j’ai donc décidé qu’un peu de vraie poésie aiderait certainement à alléger ma peine et à me détendre. Et j’ai repensé à ce merveilleux cadeau de Noël que j’avais reçu de ma sœurette #x1f603;... #x270d; Liberté, donc ! Voilà donc la merveilleuse réplique de l’illustration par Fernand Léger (en 1953) de l’illustre poème de Paul Eluard, publié clandestinement en 1942. Mythique, intemporel et fort d’un message d’espoir, affichée dans le tout Paris après les attentats du 13 novembre 2015, ce poème est tellement plus que cela, c’est un appel à la lutte contre toute forme d’oppression, un appel au dépassement de soi. Les seules limites qui nous arrêtent sont les frontières que l’on s’impose, levons donc ces barrières et octroyons nous cette liberté qui nous est tellement essentielle. #x270d; En voici un extrait : « Sur l’absence... #x270d; Amis de la poésie, bonjour ! En ce beau vendredi matin, j’ai eu le plaisir de connaître une panne de connexion Internet, ce qui tombe évidemment à pic quand on est en télétravail... j’ai donc employé un langage fort fleuri #x1f33a; ces dernières heures, maudissant Orange, qui décide, de temps en temps et inopinément, de m’enquiquiner (je m’auto-censure). Plutôt que de continuer à maugréer dans mon coin, j’ai donc décidé qu’un peu de vraie poésie aiderait certainement à alléger ma peine et à me détendre. Et j’ai repensé à ce merveilleux cadeau de Noël que j’avais reçu de ma sœurette #x1f603;... #x270d; Liberté, donc ! Voilà donc la merveilleuse réplique de l’illustration par Fernand Léger (en 1953) de l’illustre poème de Paul Eluard, publié clandestinement en 1942. Mythique, intemporel et fort d’un message d’espoir, affichée dans le tout Paris après les attentats du 13 novembre 2015, ce poème est tellement plus que cela, c’est un appel à la lutte contre toute forme d’oppression, un appel au dépassement de soi. Les seules limites qui nous arrêtent sont les frontières que l’on s’impose, levons donc ces barrières et octroyons nous cette liberté qui nous est tellement essentielle. #x270d; En voici un extrait : « Sur l’absence sans désirs Sur la solitude nue Sur les marches de la mort J’écris ton nom Sur la santé revenue Sur le risque disparu Sur l’espoir sans souvenirs J’écris ton nom Et par le pouvoir d’un mot Je recommence ma vie Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté » #x270d; Belle journée à tous ! #x1f33a;
    Lire la suite
    En lire moins
  • JLM56 Posté le 28 Décembre 2016
    Le poème intemporel de Paul Eluard transcendé par l'Art de Fernand Leger : c'est beau à en pleurer A ceux que les mots touchent encore A ceux que les sentiments submergent A ceux qui n'ont pas honte de leurs propres larmes Achetez ce livre pour sa beauté , pour son histoire Je ne peux pas le laisser dormir dans ma bibliothèque , je vais le faire encadrer avec son écrin pour l'avoir toujours en tête

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés