Lisez! icon: Search engine

À pile ou face

Les Escales
EAN : 9782365694681
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
À pile ou face

Oscar Perrin (Traducteur)
Collection : Domaine étranger
Date de parution : 06/06/2019
Le retour de Jeffrey Archer, véritable « conteur de la trempe d’Alexandre Dumas. » (The New York Times). Un nouveau coup de maître !
 
 
Leningrad, 1968. Alexandre Karpenko est, depuis sa plus tendre enfance, destiné à de grandes choses. Mais lorsque son père est assassiné par le KGB pour avoir défié l’État, lui et sa mère vont devoir fuir l’URSS. Sur les quais d’un port, une décision irrévocable les attend : faut-il embarquer pour... Leningrad, 1968. Alexandre Karpenko est, depuis sa plus tendre enfance, destiné à de grandes choses. Mais lorsque son père est assassiné par le KGB pour avoir défié l’État, lui et sa mère vont devoir fuir l’URSS. Sur les quais d’un port, une décision irrévocable les attend : faut-il embarquer pour les États-Unis ou pour la Grande-Bretagne ? Alexandre joue son destin à pile ou face…
Deux vies parallèles s’offrent alors à lui. À Londres, la poursuite de brillantes études. À New York, il se lance dans les affaires.
Une formidable épopée de plus de trente ans entre deux continents, deux mondes parsemés d’embûches qu’Alexandre va devoir conquérir.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365694681
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

« Archer sait exactement comment alimenter le suspense jusqu’à la toute dernière page... celle qui clôt le livre dans un retournement de situation impressionnant. »
 
The Washington Post
« S’il y avait un prix Nobel des conteurs, Archer en serait incontestablement le lauréat. »
 
The Daily Telegraph
« L’un des dix meilleurs écrivains du monde. »
 
Los Angeles Times

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Jeneen Posté le 26 Septembre 2019
    Un postulat de départ attractif - un jeune soviétique et sa mère fuyant l'URSS choisissent leur destin à pile ou face - et un choix de narration efficace résument les points forts de cette très agréable lecture. En effet, j'ai trouvé très plaisante l'idée de l'auteur de nous faire suivre en alternance les deux vies possibles d'Aleksander Karpenko, en Angleterre et aux USA. Cela permet d'imaginer deux destins à ce jeune homme brillant, deux chemins de vie très différents a priori mais qui vont converger sur de nombreux points. Par contre,    cela empêche de s'attacher vraiment aux personnages autres que le héros, on les côtoie trop peu. L'ensemble est en tout cas rythmé, l'écriture est efficace, on se prend au jeu malgré, il est vrai, des invraisemblances et quelques situations rocambolesques et retournements de situation un peu trop nombreux. La fin a été longuement discutée entre lecteurs pas tous d'accord, mais en ce qui me concerne, je l'ai trouvée bien faite, habilement amenée. Et j'ai beaucoup aimé la toute dernière page. Seul bémol, la raison qui amène le héros à revenir dans son pays, est pour moi trop irréaliste. Ce roman plein d'action, d'aventure, d'amitié, avec un héros débrouillard et brillant, a de... Un postulat de départ attractif - un jeune soviétique et sa mère fuyant l'URSS choisissent leur destin à pile ou face - et un choix de narration efficace résument les points forts de cette très agréable lecture. En effet, j'ai trouvé très plaisante l'idée de l'auteur de nous faire suivre en alternance les deux vies possibles d'Aleksander Karpenko, en Angleterre et aux USA. Cela permet d'imaginer deux destins à ce jeune homme brillant, deux chemins de vie très différents a priori mais qui vont converger sur de nombreux points. Par contre,    cela empêche de s'attacher vraiment aux personnages autres que le héros, on les côtoie trop peu. L'ensemble est en tout cas rythmé, l'écriture est efficace, on se prend au jeu malgré, il est vrai, des invraisemblances et quelques situations rocambolesques et retournements de situation un peu trop nombreux. La fin a été longuement discutée entre lecteurs pas tous d'accord, mais en ce qui me concerne, je l'ai trouvée bien faite, habilement amenée. Et j'ai beaucoup aimé la toute dernière page. Seul bémol, la raison qui amène le héros à revenir dans son pays, est pour moi trop irréaliste. Ce roman plein d'action, d'aventure, d'amitié, avec un héros débrouillard et brillant, a de quoi séduire et mérite d'être découvert. Un grand merci à NetGalley et aux Editions les Escales pour la lecture de ce roman. #APileOuFace #NetGalleyFrance
    Lire la suite
    En lire moins
  • SylvieBelgrandReims Posté le 26 Août 2019
    Quelle construction de roman improbable et incroyable ! Le héros fuit l'Union Soviétique avec sa mère. Avant d'embarquer clandestinement sur un bateau, il doit choisir entre deux caisses. L'une va en Angleterre, l'autre en Amérique. À partir de là, nous allons suivre en parallèle les deux destins possibles du héros avec une fin que je vous mets au défi de deviner. Une curiosité passionnante, particulièrement bien écrite. #ApileOuFace #JeffereyArcher #LesEscales #NetGalleyFrance #lecture #livres #chroniques Le quatrième de couverture : Leningrad, 1968. Alexandre Karpenko est, depuis sa plus tendre enfance, destiné à de grandes choses. Mais lorsque son père est assassiné par le KGB pour avoir défié l'État, lui et sa mère vont devoir fuir l'URSS. Sur les quais d'un port, une décision irrévocable les attend : faut-il embarquer pour les États-Unis ou pour la Grande-Bretagne ? Alexandre joue son destin à pile ou face... Deux vies parallèles s'offrent alors à lui. À Londres, la poursuite de brillantes études. À New York, il se lance dans les affaires. Une formidable épopée de plus de trente ans entre deux continents, deux mondes parsemés d'embûches qu'Alexandre va devoir conquérir.
  • Maya33 Posté le 20 Août 2019
    Très bon bouquin de vacances !
  • MilleetunepagesLM Posté le 15 Juillet 2019
    Le commentaire de Cathy : Je ne connaissais pas du tout cet auteur et je remercie l'agence Anne Arnaud de m'avoir permis de lire ce roman que j'ai vraiment beaucoup apprécié. Cette histoire débute à Leningrad en 1968, Aleksandr Karpenko voit sa vie, déjà pas dès plus faciles, changer lorsque son père est assassiné par le KGB. Lui et sa mère décident de fuir leur pays, sur le quai du port, il leur faut prendre une décision pas facile, embarquer pour les États-Unis ou pour l'Angleterre ? Aleksandr choisit son destin à pile ou face. Ce qui m'a surpris, dès les premiers chapitres, c'est que l'auteur nous propose de suivre l'histoire d'Aleksandr sur deux vies parallèles suivant qu'il ait choisi l'une ou l'autre destination. J'ai aimé suivre son histoire sur plus de trente ans. La plume de l'auteur m'a beaucoup plu, son style est très agréable. J'ai juste eu un souci avec la fin qui m'a paru un peu brouillonne, mais cela n'a rien enlevé à mon plaisir de lecture. Jeffrey Archer faisait partie des auteurs que je n'avais jamais lu, j'espère pouvoir le lire à nouveau.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !