En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        À résidence

        Robert Laffont
        EAN : 9782221157633
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        À résidence

        Date de parution : 12/05/2016

        Reconquérir le monde quand on n’est plus personne : voilà un défi à la mesure de Camélia !
        Ex-femme d’ambassadeur déclassée (son mari s’est fait virer pour malversation), Camélia, insupportable mondaine, sombre dans la marginalité. Jusqu’au jour où, sans rien révéler de son passé, elle décroche le poste de cuisinière...

        Reconquérir le monde quand on n’est plus personne : voilà un défi à la mesure de Camélia !
        Ex-femme d’ambassadeur déclassée (son mari s’est fait virer pour malversation), Camélia, insupportable mondaine, sombre dans la marginalité. Jusqu’au jour où, sans rien révéler de son passé, elle décroche le poste de cuisinière de l’ambassade du Birnstein, à Paris. Une semaine plus tard, elle s’apprête à servir son premier dîner d’apparat lorsque surgissent des bandits venus d’Asie centrale. Camélia se retrouve au coeur d’une prise d’otages. Et c’est la chance de sa nouvelle vie : car ce qui la motive, ce n’est ni l’argent ni la position sociale, mais le besoin de tirer les ficelles, auquel s’ajoute la hantise de s’ennuyer. Or, entre des ministres sujets à caution, des diplomates pas bien courageux, un chirurgien esthétique crapuleux et des terroristes amateurs qui se sont trompés de cible, le chaos ambiant va non seulement permettre à Camélia de prendre le pouvoir, mais aussi lui révéler des sentiments qu’elle n’aurait jamais soupçonnés, tels l’empathie et même l’amour et le plaisir, stupéfiantes découvertes…
        Grinçant et pince-sans-rire, un premier roman diablement réjouissant.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221157633
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Robert Laffont
        9.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • marnchoups Posté le 24 Mars 2017
          À résidence est un roman signé Cathy Hamer. Son titre original puis son résumé un peu farfelu m'ont interpellée et m'ont donné envie de découvrir cette drôle d'histoire. Camélia a été la femme d'un riche ambassadeur jusqu'à ce qu'elle soit forcée de le quitter quand il va s'avérer que celui qu'elle a épousé a un penchant pour les malversations. Pour protéger sa réputation, elle va quitter Tokyo et rejoindre la capitale française avec pour seuls bagages quelques vêtements de grandes marques et un petite pécule qui ne lui permettra pas de poursuivre son grand train de vie. Si la narratrice fait l'impasse sur le fond du fond qu'elle va atteindre, elle laissera quelques petits indices aux lecteurs avec des mots bien à elle qui malgré ce qu'ils sous entendent ne perdent pas de leur « bourgeoisie ». L'histoire va réellement prendre son envol quand Camélia va se faire embaucher comme cuisinière. Son ancienne vie mondaine et son tempérament vont aider Camélia à éviter les pièges et à se sortir de situations rocambolesques. Comme la prise d'otage dont elle va être victime et qui va faire appel à tout son doigté... À résidence est un roman agréable à lire mais qui aurait pu... À résidence est un roman signé Cathy Hamer. Son titre original puis son résumé un peu farfelu m'ont interpellée et m'ont donné envie de découvrir cette drôle d'histoire. Camélia a été la femme d'un riche ambassadeur jusqu'à ce qu'elle soit forcée de le quitter quand il va s'avérer que celui qu'elle a épousé a un penchant pour les malversations. Pour protéger sa réputation, elle va quitter Tokyo et rejoindre la capitale française avec pour seuls bagages quelques vêtements de grandes marques et un petite pécule qui ne lui permettra pas de poursuivre son grand train de vie. Si la narratrice fait l'impasse sur le fond du fond qu'elle va atteindre, elle laissera quelques petits indices aux lecteurs avec des mots bien à elle qui malgré ce qu'ils sous entendent ne perdent pas de leur « bourgeoisie ». L'histoire va réellement prendre son envol quand Camélia va se faire embaucher comme cuisinière. Son ancienne vie mondaine et son tempérament vont aider Camélia à éviter les pièges et à se sortir de situations rocambolesques. Comme la prise d'otage dont elle va être victime et qui va faire appel à tout son doigté... À résidence est un roman agréable à lire mais qui aurait pu l'être encore plus sans l'avalanche de détails avec laquelle l'auteure a jugé bon d'abreuver son histoire. Le ton tantôt humoristique tantôt caustique employé par le personnage principal, Camélia, apporte la petite touche en plus et aide à passer outre certaines scènes un peu trop fantasques pour être plausibles. La toile de fond, à savoir les ambassades et son petit monde bien sous tout rapport ( en apparence ) est peu connu du grand public. Cathy Hamer le dépeint d'une manière caricaturale mais qui n'est peut-être pas tout à fait fausse... Réalité ou non, À résidence nous ouvre les petites portes d'un grand monde pour quelques heures de folies.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Kurel Posté le 24 Juin 2016
          Soyons clair ! L'histoire est quelque peu capillotractée par moment, elle est super bien construite et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Sur fond de scandale politique et prise d'otage, les évènements s'enchaînent très vite, allant de surprises en retournement de situations. La scène d'ouverture est une très bonne introduction sur la personnalité de Camélia et sur le monde diplomatique. Camélia justement est une femme hautaine qui pense d'abord que tout lui est du. Elle tombe de haut et s'enfonce très bas. Puis un jour, un déclic ! Une opportunité se présente à elle et elle en profite à fond. Sauf que les choses ne vont pas se passer comme prévu. Femme organisée, droite, bien élevée et un peu culottée, elle est aussi une très bonne cuisinière. De quoi faire d'elle la parfaite gouvernante ! Elle inspire la confiance très rapidement chez les gens, tout comme le respect. Elle se retrouve donc à gérer tout son petit monde. Au travers de son regard pétillant et cynique, on peut approcher un ambassadeur mystérieux, une ambassadrice dépassée, une kyrielle de personnages tous plus délurant les uns que les autres, sans oublier les sangsues du monde diplomatique et surtout les preneurs d'otages incompris... Soyons clair ! L'histoire est quelque peu capillotractée par moment, elle est super bien construite et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Sur fond de scandale politique et prise d'otage, les évènements s'enchaînent très vite, allant de surprises en retournement de situations. La scène d'ouverture est une très bonne introduction sur la personnalité de Camélia et sur le monde diplomatique. Camélia justement est une femme hautaine qui pense d'abord que tout lui est du. Elle tombe de haut et s'enfonce très bas. Puis un jour, un déclic ! Une opportunité se présente à elle et elle en profite à fond. Sauf que les choses ne vont pas se passer comme prévu. Femme organisée, droite, bien élevée et un peu culottée, elle est aussi une très bonne cuisinière. De quoi faire d'elle la parfaite gouvernante ! Elle inspire la confiance très rapidement chez les gens, tout comme le respect. Elle se retrouve donc à gérer tout son petit monde. Au travers de son regard pétillant et cynique, on peut approcher un ambassadeur mystérieux, une ambassadrice dépassée, une kyrielle de personnages tous plus délurant les uns que les autres, sans oublier les sangsues du monde diplomatique et surtout les preneurs d'otages incompris et gaffeurs. L'auteur nous fait pénétrer dans ce monde si particulier qu'est celui des ambassades et en particulier des petites ambassades. Leurs petits travers comme les détails (croustillants mais sortant à moitié de l'imagination de Cathy Hamer) mélodramatiques, sont très amusant à lire ! J'ai bien aimé la petite note de l'auteur à la fin pour nous rappeler que les diplomates sont plus sensé et pas nécessairement aussi empotés qu'ils ne le sont décrits, note qui n'est qu'une cerise sur un cake à dévorer ! Etant moi-même un peu sarcastique par moment, j'ai adoré cette écriture, légère et très addictive. Les petites incrustations de pages de journal intime et les citations en début de chapitres sont les bienvenues pour nous coller les doigts au livre encore un peu plus et nous donner envie de ne plus le lâcher ! Vous l'aurez compris, j'ai adoré lire ce livre ! J'ai beaucoup souri aux frasques de chacun. Très frais, ce roman est parfais pour l'été. Je le conseille à tous ! C'est un 18,5/20 pour ma part !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Yunali Posté le 29 Mai 2016
          Camélia avait tout pour elle, femme d’ambassadeur en poste à Tokyo, invitée dans toutes les réceptions, y compris celle de la Princesse Suko… Sauf que c’était sans compter que son mari puisse détourner des fonds et tout perdre ! Et c’est là que commence la descente de Camélia… Et on peut dire qu’elle va vraiment tomber bas, très bas. Mais elle n’en reste pas moins une femme intelligente, et quand l’occasion se présente, elle va vite trouver le moyen de se rendre indispensable et ce en tant que cuisinière pour l’ambassadeur du Birnstein ! Qui mieux qu’elle pourrait être à l’aise dans ce milieu de gens riches, extravagants et exigeants ! Sauf que tout ne va pas aller « comme sur des roulettes » et Camélia va se retrouver prise au piège de ravisseurs qui visaient l’ambassade du Birnstan ! A cause de cette méprise, Camélia et les autres personnes présentes dans l’ambassade vont vivre de sacrés aventures, avec des scènes toutes plus improbables les unes que les autres ! Il faut dire que Cathy HAMER a su créer des personnages farfelus qui créent des situations encore plus farfelues ! Que ça soit le beau monde ou les plus simples employés d’Ambassade. Au moins l’avantage c’est qu’on ne... Camélia avait tout pour elle, femme d’ambassadeur en poste à Tokyo, invitée dans toutes les réceptions, y compris celle de la Princesse Suko… Sauf que c’était sans compter que son mari puisse détourner des fonds et tout perdre ! Et c’est là que commence la descente de Camélia… Et on peut dire qu’elle va vraiment tomber bas, très bas. Mais elle n’en reste pas moins une femme intelligente, et quand l’occasion se présente, elle va vite trouver le moyen de se rendre indispensable et ce en tant que cuisinière pour l’ambassadeur du Birnstein ! Qui mieux qu’elle pourrait être à l’aise dans ce milieu de gens riches, extravagants et exigeants ! Sauf que tout ne va pas aller « comme sur des roulettes » et Camélia va se retrouver prise au piège de ravisseurs qui visaient l’ambassade du Birnstan ! A cause de cette méprise, Camélia et les autres personnes présentes dans l’ambassade vont vivre de sacrés aventures, avec des scènes toutes plus improbables les unes que les autres ! Il faut dire que Cathy HAMER a su créer des personnages farfelus qui créent des situations encore plus farfelues ! Que ça soit le beau monde ou les plus simples employés d’Ambassade. Au moins l’avantage c’est qu’on ne s’ennuie pas une seule minute et qu’il est agréable en tant que lecteur d’être surpris au fil des pages car là on ne peut absolument rien prévoir et qu’est ce que ça peut être agréable de ne pas arriver à anticiper sur l’histoire ! J’ai vraiment dévoré ce livre d’une seule traite, c’est une lecture très distrayante et fraîche. Ça peut faire un bon livre pour les vacances ou juste si l’on a envie d’une lecture plaisir sans prise de tête ! Merci beaucoup à Babelio et aux éditions Robert Laffont pour avoir proposé ce livre en « Masse Critique » !
          Lire la suite
          En lire moins
        • xchaak Posté le 17 Mai 2016
          Beaucoup d'humour et d'intelligence dans ce roman, porté par une langue riche et fluide, et une construction remarquablement inventive. C'est réjouissant, brillant, et addictif !
        • Bobbo Posté le 16 Mai 2016
          Drôle, vif, intelligent. Un humour caustique et une intrigue hilarante - le tout très bien maîtrisé, et surtout très bien écrit.
        ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
        Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
        Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com