En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        A travers le mur

        12-21
        EAN : 9782823823035
        Code sériel : 2624
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : DRM Adobe
        A travers le mur

        Anne-Marie CARRIÈRE (Traducteur)
        Date de parution : 21/04/2016
        (Re)découvrez tous les grands succès de Patricia Wentworth chez 12-21, l'éditeur numérique !

        « Allez, c'est l'heure exquise où l'on choisit un fauteuil et où l'on s'offre une heure ailleurs. Du côté du polar. Pour ceux qui ont envie de douceur, aucune hésitation : Patricia Wentworth. Encore une Anglaise, maligne comme un chat, qui sait combiner remarquablement le five o'clock tea et le...

        « Allez, c'est l'heure exquise où l'on choisit un fauteuil et où l'on s'offre une heure ailleurs. Du côté du polar. Pour ceux qui ont envie de douceur, aucune hésitation : Patricia Wentworth. Encore une Anglaise, maligne comme un chat, qui sait combiner remarquablement le five o'clock tea et le sang sur le tapis. C'est anodin, c'est gracieux, c'est parfois irremplaçable : car le monde apparaît alors comme délicieusement inoffensif. Les charmantes Anglaises, de Dorothy Sayers à Ngaio Marsh, sont une thérapeutique. L'espace d'une lecture, on est protégé. C'est précieux comme un conte de fées. »

        Évelyne Pieiller, Révolution

         

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782823823035
        Code sériel : 2624
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : DRM Adobe

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • hellza24 Posté le 29 Mai 2018
          Il est souvent question d’héritage dans les intrigues de Patricia Wentworth : la convoitise réveille les plus bas instincts ! Ici c'est Marian, douce et courageuse jeune femme qui subvient aux besoin de sa jeune sœur dépressive et de son bon à rien de beau-frère, qui hérite d'une colossale fortune. Ainsi que d'un magnifique domaine, habité par les déçus du testament. N'ayant le cœur de mettre ces parasites à la porte, Marian préfère séparer le domaine en deux et cohabiter avec cette importune parentèle... A croire que les personnages de Patricia wentworth aiment se compliquer la vie et s'exposer aux ressentiments vengeurs... Quand le sang coule, Maud Silver arrive et calme les tempêtes à coups d'aiguilles à tricoter. C'est drôle, agréable à lire : j'ai passé un très bon moment avec ce roman. Et pour une fois, il y a plus de femmes fortes que d'écervelées : ça fait plaisir !
        • Jenta3 Posté le 20 Novembre 2017
          Cette histoire nous amène au bord de la mer. Les descriptions des paysages sont jolies et donnent l'ambiance au récit. L'enquête de Miss mamy Silver est comme à son habitude parcimonieuse, sans esclandre mais efficace. Bien dans la lignée de la série, sans lassitude de ma part pour cette héroïne, j'ai de nouveau apprécié cet opus.
        • cmpf Posté le 30 Mars 2017
          Toujours Miss Silver et son tricot. Cette fois il s’agit d'héritage. La jeune Marian doit subvenir non seulement à ses besoins mais à ceux de sa sœur dépressive Ina et de son beau frère Cyril comédien trop peu souvent engagé. Mais de façon inattendue elle hérite d'un oncle inconnu une rente confortable ainsi qu’une maison. Cela au détriment de la plus proche famille du défunt qui habite d’ailleurs la moitié de la dite maison. Autant dire que les deux sœurs qui voient l’argent leur passer sous le nez ne sont pas ravies. Marian et Ina se rendent dans leur nouvelle maison où résident outre Florence et Cassie, le fils de la première Felix, pianiste et une jeune fille qui en est amoureuse. Tout ce monde est servi par Eliza qui passe chez Marian. Évidemment l’entente n’est pas facile, d’autant qu’arrive une chanteuse d'opéra dont Félix est épris. Bien sûr un meurtre est commis et il sera aussi question de chantage. Une lecture de détente tout à fait agréable.
        • Souri7 Posté le 28 Novembre 2016
          Dix-septième tome mettant en scène Miss Silver. Une enquête où la folie a toute sa place ^^ Marian apprend du jour au lendemain qu'elle est l'unique héritière d'un oncle éloigné. La voilà détentrice de l’énorme fortune et devant partager une maison au bord de la mer avec des tantes, cousines qu'elle ne connaissait pas. Pour corser le tout, sa soeur Ina est mariée à un acteur de seconde zone Cyril qui ne cesse de lui quémander de l'argent. À peine sortie de l'étude de notaire, elle prend le train pour rentrer chez elle et la guigne la poursuit : le train déraille et elle évite de justesse de mourir grâce à l'aide d'un autre passager : Richard Cunningham. Croyez-moi, le séjour à la mer va vite tourner au bain de sang ^^ J'avais été un peu refroidie par la dernière enquête et je craignais d'être encore déçue par celle-ci. Eh bien, étonnamment, cela n'a pas été le cas. L'intrigue est palpitante avec de nombreux rebondissements ; les protagonistes sont pour certains énervants (et l'on souhaiterait qu'ils soient assassinés ^^) , d'autres sont émouvants et drôle comme le chat Mactavish ^^ N'oublions pas Miss Silver qui, pour empêcher un troisième meurtre va devoir s'interposer... Dix-septième tome mettant en scène Miss Silver. Une enquête où la folie a toute sa place ^^ Marian apprend du jour au lendemain qu'elle est l'unique héritière d'un oncle éloigné. La voilà détentrice de l’énorme fortune et devant partager une maison au bord de la mer avec des tantes, cousines qu'elle ne connaissait pas. Pour corser le tout, sa soeur Ina est mariée à un acteur de seconde zone Cyril qui ne cesse de lui quémander de l'argent. À peine sortie de l'étude de notaire, elle prend le train pour rentrer chez elle et la guigne la poursuit : le train déraille et elle évite de justesse de mourir grâce à l'aide d'un autre passager : Richard Cunningham. Croyez-moi, le séjour à la mer va vite tourner au bain de sang ^^ J'avais été un peu refroidie par la dernière enquête et je craignais d'être encore déçue par celle-ci. Eh bien, étonnamment, cela n'a pas été le cas. L'intrigue est palpitante avec de nombreux rebondissements ; les protagonistes sont pour certains énervants (et l'on souhaiterait qu'ils soient assassinés ^^) , d'autres sont émouvants et drôle comme le chat Mactavish ^^ N'oublions pas Miss Silver qui, pour empêcher un troisième meurtre va devoir s'interposer en pleine nuit et en bas de laine (je vous laisse découvrir le reste :P ) Cette fois, le contexte historique est quasi absent. Patricia Wentworth nous propose juste une enquête policière classique avec des éléments classiques comme l'erreur de victime, des portes fermées, des fenêtres ouvertes... et des meurtres mystérieux. Le concept est certes redondant après 17 tomes mais la magie prend aisément et le lecteur suit avec plaisir notre bonne vieille Miss Silver en quête du suspect et tricotant , tricotant, tricotant. Depuis 17 tomes, elle en a tricoter de la layette, bas, bonnet, gilet et compagnie :P Petit conseil personnel : Si vous décidez de partir en vacances, assurez-vous au préalable que Miss Silver ne sera pas du voyage ou sur les lieux. Vous risqueriez en effet de devoir jouer le rôle d'un suspect, d'un meurtrier ou pire... du cadavre ^^
          Lire la suite
          En lire moins
        • reiginhart Posté le 14 Août 2013
          Une nouvelle enquête de miss Silver, vieille fille anglaise soignée et maligne. Ici il s'agit d'un meurtre dont aucun des protagonistes ne semble être l'auteur. Le coupable n'est pas celui qu'on croit. Ces quelques 300 pages se dévorent. Si on aime Agatha Christie on ne peut qu'aimer Patricia Wentworth. Le style est simple et efficace, on y trouve les éléments qu'on aime : un meurtre, une histoire d'amour naissante et cette atmosphère anglaise si particulière. Sortez vos théière et vos fauteuils en schintz.
        12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
        Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com