Lisez! icon: Search engine
AMERICAN MOTHER - VERSION FRANÇAISE - MCCANN COLUM & FOLEY DIANE - Prix Transfuge du Meilleur Livre étranger
Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 04/01/2024
Éditeurs :
Belfond

AMERICAN MOTHER - VERSION FRANÇAISE - MCCANN COLUM & FOLEY DIANE - Prix Transfuge du Meilleur Livre étranger

,

Clément Baude (traduit par)
Date de parution : 04/01/2024
AMERICAN MOTHER, UNE ENQUÊTE AU COEUR DE L'HORREUR:

Comment rester debout face à la violence, à l'horreur ? Comment regarder dans les yeux celui qui vous a enlevé ce que vous...
AMERICAN MOTHER, UNE ENQUÊTE AU COEUR DE L'HORREUR:

Comment rester debout face à la violence, à l'horreur ? Comment regarder dans les yeux celui qui vous a enlevé ce que vous aviez de plus précieux ? Comment pardonner à l'assassin d'un des siens ? Comment garder espoir quand tant d'atrocités sont...
AMERICAN MOTHER, UNE ENQUÊTE AU COEUR DE L'HORREUR:

Comment rester debout face à la violence, à l'horreur ? Comment regarder dans les yeux celui qui vous a enlevé ce que vous aviez de plus précieux ? Comment pardonner à l'assassin d'un des siens ? Comment garder espoir quand tant d'atrocités sont commises au nom de la religion ?

Toutes ces questions qui nous assaillent dans une actualité toujours plus tragique, Colum McCann y a été confronté lors de sa rencontre avec Diane Foley. Jour après jour, il l'a accompagnée au procès des bourreaux de Daech et a vu une mère au courage exceptionnel puiser dans sa foi et son humanisme la force d'affronter un de ceux qui ont torturé et décapité son fils, le journaliste américain James Foley.

Plongez dans une enquête vibrante sur les intégrismes religieux à travers l'histoire vraie de cette mère de famille face à l'horreur.

APRÈS APEIROGON, LE NOUVEAU LIVRE CHOC DE COLUM MCCANN:

Né en 1965 à Dublin, Colum McCann est l’auteur de trois recueils de nouvelles et de sept romans, dont "Et que le vaste monde poursuive sa course folle" (prix littéraire du Festival de cinéma américain de Deauville et lauréat du National Book Award), et "Apeirogon" (Grand Prix des lectrices de Elle et prix du Meilleur Livre étranger).

Plongez sans retenue dans cette enquête choc écrite avec Diane Foley, mère d'une victime de Daech et présidente de la fondation James W. Foley Legacy, qui se mobilise pour attirer l’attention sur la condition des otages dans le monde.


UN TÉMOIGNAGE POIGNANT:

Ce roman nouveauté 2023 vous plonge au coeur du sujet difficile de l'intégrisme religieux et du fondamentaliste islamique, à travers l'histoire vraie de l'assassinat de James Foley par Daech en 2014.
Vous ne sortirez pas indemne de ce livre choc, qui vous permettra de comprendre ce que peuvent ressentir les victimes de la barbarie.

American Mother, roman nouveauté 2023 de McCann Colum et Diane Foley, nouveau livre choc de l'auteur du livre à succès "Apeirogon".
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714499691
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782714499691
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

"Humain, bouleversant, sincère, nécessaire, vital."
Anne / Librairie l'Ecriture
"Un livre extrêmement fort, douloureux, tendu, souvent bouleversant, et une écriture particulièrement bien adaptée au récit."
Benoit / Librairie l'Infinie comédie
"Sous la plume de Colum McCann, lyrique, remarquable, cette mère incroyable nous empoigne, nous chavire. Un choc !"
 
Librairie Port Maria

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • nathiec44 01/05/2024
    Colum McCann auteur de l’inoubliable APEIROGON s’empare une nouvelle fois de l’actualité et co-signe avec Diane Foley ce nouvel ouvrage. Diane Foley est la mère de James Foley, otage américain exécuté par l’Etat islamique après deux ans d’une éprouvante captivité en Syrie. James Foley est décapité le 18 août 2014, la vidéo de son exécution est d’ailleurs mise en ligne, elle a été supprimée depuis. De cette barbarie sans nom, et à la suite de sa rencontre avec Diane Foley, Colum McCann lui donne la parole et co-signe ce remarquable ouvrage. Les premières pages sont éprouvantes et forcent l’admiration puisque le récit débute par la rencontre de Diane Foley avec l’assassin de son fils. Malgré la douleur et l’incompréhension l’échange est digne, sans jugement. Puis le livre alterne la parole de l’auteur et celle de Diane Foley qui restitue le parcours de son fils, son enfance, sa place dans cette famille aimante et croyante, ses engagements et ses choix. J’ai été très surprise par la politique américaine de l’époque : en effet, lors de la captivité de James Foley et d’autres américains, aucune négociation n’était permise avec les ravisseurs par crainte que ne se répètent de tels enlèvements, surtout pas de rançon visant à libérer les otages. Même une levée de fonds privés était interdite. Diane Foley n’épargne d’ailleurs pas l’administration Obama. Aujourd’hui et grâce au combat mené par Diane Foley et les amis de James, les choses ont bien évolué. J’ai été très touchée par le témoignage impressionnant d’une femme digne et humaniste qui, au-delà de son chagrin, fait preuve de ténacité, se mobilisant pour la mémoire de son fils et des autres otages à travers la Fondation qu’elle a créée pour aider les autres otages et leurs familles. Un récit lucide, engagé et mesuré qui m’a profondément marquée. Colum McCann auteur de l’inoubliable APEIROGON s’empare une nouvelle fois de l’actualité et co-signe avec Diane Foley ce nouvel ouvrage. Diane Foley est la mère de James Foley, otage américain exécuté par l’Etat islamique après deux ans d’une éprouvante captivité en Syrie. James Foley est décapité le 18 août 2014, la vidéo de son exécution est d’ailleurs mise en ligne, elle a été supprimée depuis. De cette barbarie sans nom, et à la suite de sa rencontre avec Diane Foley, Colum McCann lui donne la parole et co-signe ce remarquable ouvrage. Les premières pages sont éprouvantes et forcent l’admiration puisque le récit débute par la rencontre de Diane Foley avec l’assassin de son fils. Malgré la douleur et l’incompréhension l’échange est digne, sans jugement. Puis le livre alterne la parole de l’auteur et celle de Diane Foley qui restitue le parcours de son fils, son enfance, sa place dans cette famille aimante et croyante, ses engagements et ses choix. J’ai été très surprise par la politique américaine de l’époque : en effet, lors de la captivité de James Foley et d’autres américains, aucune négociation n’était permise avec les ravisseurs par crainte que ne se répètent de tels enlèvements, surtout pas de rançon visant à libérer...
    Lire la suite
    En lire moins
  • aliasdam 19/04/2024
    Diane Foley est une femme qu'on pourrait qualifier de courageuse. Avoir le courage de faire face au djihadiste qui a tué son fils et de parlementer avec lui. American Mother est le récit d'une femme accomplie qui se bat pour ses convictions qui ouvre un champ des possibles pour comprendre l'acte odieux qui lui a enlevé son fils. Avant de finir décapité, filmé par des djihadistes de l'Etat islamique. En 200 pages, Colum McCann approche son personnage féminin, ouvre les pages d'un récit autobiographique, et permet au lecteur d'entrer dans l'intimité d'une femme détruite. Vraiment? Non, Diane Foley est une femme qui a presque sombré, mais grâce à sa force de persuasion, à sa foi catholique, à ses proches, se relève à chaque fois. Et ose affronter le démon. La mort de James permet à deux êtres diamétralement opposés de se retrouver dans une même pièce. Trois fois. Qu'ont-ils échangé? Comment cette femme de 70 ans perçoit-elle ses rencontres et quel bénéfice en a-t-elle tiré? Le djihadiste de l'EI est désolé de ce que Diane a subi. Mais pas désolé de ce que lui a fait. Un tour de force inimaginable pour cette mère de famille qui tente de décortiquer chaque phrase. Me ment-il pour passer pour un homme relativement gentil? Sa franchise sonne-t-elle vraie? La mort de son fils permet à la mère de véritablement découvrir qui était son fils, grâce aux rencontres qu'elle peut faire dans sa recherche de vérité. Un homme discret, peu loquace sur ses réalisations, sur son travail. Elle découvre alors un homme investi, profondément humain, très attaché à soutenir les autres. Elle le dit elle-même plusieurs fois au cours du récit, son manque d'objectivité peut lui faire montrer que des facettes positives de cet homme parti trop tôt dans d'atroces souffrances. Très amer envers le gouvernement américain qui n'a rien fait pour la libération de son fils, Diane Foley se bat pour faire évoluer les lois, pour crier sa peine faire bouger les lignes. Son combat permanent est aidé par une foi qui ne vacille jamais. Et qui peut prêter à agacer tant tout tourne autour de la religion catholique. Mais, petit lecteur que je suis, je ne peux me permettre de juger, je n'ai pas vécu ce bouleversement familial. Une manière de se rattacher au divin lui permet de tenir et de continuer à vivre. American Mother est un témoignage effroyable qui fait du bien. Comment une mère découvre son fils. La dernière rencontre (romancée?) entre la mère le tueur s'avère bouleversante. A l'image du livre.Diane Foley est une femme qu'on pourrait qualifier de courageuse. Avoir le courage de faire face au djihadiste qui a tué son fils et de parlementer avec lui. American Mother est le récit d'une femme accomplie qui se bat pour ses convictions qui ouvre un champ des possibles pour comprendre l'acte odieux qui lui a enlevé son fils. Avant de finir décapité, filmé par des djihadistes de l'Etat islamique. En 200 pages, Colum McCann approche son personnage féminin, ouvre les pages d'un récit autobiographique, et permet au lecteur d'entrer dans l'intimité d'une femme détruite. Vraiment? Non, Diane Foley est une femme qui a presque sombré, mais grâce à sa force de persuasion, à sa foi catholique, à ses proches, se relève à chaque fois. Et ose affronter le démon. La mort de James permet à deux êtres diamétralement opposés de se retrouver dans une même pièce. Trois fois. Qu'ont-ils échangé? Comment cette femme de 70 ans perçoit-elle ses rencontres et quel bénéfice en a-t-elle tiré? Le djihadiste de l'EI est désolé de ce que Diane a subi. Mais pas désolé de ce que lui a fait. Un tour de force inimaginable pour cette mère de famille qui tente de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nastie92 07/04/2024
    Si vous êtes fan de Colum McCann, sachez avant tout que ce livre n'est pas un roman : l'écrivain irlandais a prêté sa plume à Diane Foley pour qu'elle puisse raconter son histoire, ou plutôt, l'histoire de son fils. Enlevé en Syrie par Daech en 2012, le journaliste américain James Foley a été décapité en 2014. Grâce à Colum McCann, Diane Foley raconte la vie et la mort de James. Son engagement professionnel. Les conditions de sa détention et de sa mise à mort. Diane Foley raconte aussi son combat pour essayer de faire pression sur les autorités américaines pour faire évader James. Elle raconte le procès auquel elle a assisté et ses rencontres avec le meurtrier de son fils. Diane Foley raconte, raconte, mais en tant que lectrice, j'ai vu dans les pages de ce livre bien plus qu'un simple récit : j'y ai trouvé de multiples questions et occasions de réflexions. J'y ai trouvé beaucoup d'humain et une grande force. De la force, il en a vraiment fallu à cette mère courage pour regarder dans les yeux celui qui lui a enlevé son fils. De la force, il lui en faut au quotidien pour rester debout et garder sa foi quand tant d'horreurs sont commises au nom d'une religion. Au milieu de toutes les atrocités que l'on peut, hélas, voir régulièrement ici ou là, Colum McCann a été particulièrement touché par le destin de James Foley. Il paraît qu'il a été frappé par une photo montrant le journaliste un livre à la main, et pas n'importe lequel : un de ses propres romans. Ouvrage au titre entrant ironiquement en résonnance avec le destin tragique de l'Américain : "Et que le vaste monde poursuive sa course folle". L'écrivain irlandais est entré en contact avec Diane Foley, a régulièrement échangé avec elle et l'a accompagnée tous les jours au procès des bourreaux de son fils. Avec le talent qu'on lui connaît, il en a tiré ce texte vibrant d'intelligence et d'humanité. Un livre qui remue profondément le lecteur, le bouscule et le pousse à réfléchir. On ne peut qu'éprouver de la compassion pour James et Diane. Et plus généralement pour tous les otages dans le monde et leurs familles. Car ils sont malheureusement nombreux, ne l'oublions pas : "À l'heure où j'écris ces lignes, il y a plus de soixante otages américains publiquement recensés détenus à l'étranger. [...] Ils sont beaucoup, beaucoup plus nombreux que ça, mais leurs noms et leur nombre sont confidentiels. Quand vous lirez ces pages, certains auront été libérés, d'autres tués, d'autres seront toujours emprisonnés #8722; les yeux rivés sur les mêmes murs qui les enferment."Si vous êtes fan de Colum McCann, sachez avant tout que ce livre n'est pas un roman : l'écrivain irlandais a prêté sa plume à Diane Foley pour qu'elle puisse raconter son histoire, ou plutôt, l'histoire de son fils. Enlevé en Syrie par Daech en 2012, le journaliste américain James Foley a été décapité en 2014. Grâce à Colum McCann, Diane Foley raconte la vie et la mort de James. Son engagement professionnel. Les conditions de sa détention et de sa mise à mort. Diane Foley raconte aussi son combat pour essayer de faire pression sur les autorités américaines pour faire évader James. Elle raconte le procès auquel elle a assisté et ses rencontres avec le meurtrier de son fils. Diane Foley raconte, raconte, mais en tant que lectrice, j'ai vu dans les pages de ce livre bien plus qu'un simple récit : j'y ai trouvé de multiples questions et occasions de réflexions. J'y ai trouvé beaucoup d'humain et une grande force. De la force, il en a vraiment fallu à cette mère courage pour regarder dans les yeux celui qui lui a enlevé son fils. De la force, il lui en faut au quotidien pour rester debout et garder sa...
    Lire la suite
    En lire moins
  • ClemiLaChipie 03/04/2024
    Un nouveau livre de Colum McCann… je ne pouvais pas passer à côté ! Et quel livre ! American Mother est le témoignage de Diane Foley, maman de James Foley, otage américain de Daesh dont la décapitation a été mise en scène et diffusée sur les réseaux sociaux il y a quelques années. Colum McCann met en texte l’histoire de ce journaliste américain par le biais de sa maman. Il narre également la rencontre de Diane Foley avec le bourreau de son fils, à laquelle il a pu assister. Ce texte c’est beaucoup d’émotions. La force de cette maman pour traverser cette épreuve, son pardon, l’amour qu’elle diffuse autour d’elle. C’est vraiment un magnifique témoignage de paix, paix intérieur et paix entre les hommes. Très croyante, elle véhicule une aura d’apaisement et de résilience. Malgré sa peine et son chagrin, elle n’hésite pas à accompagner les autres qui, comme elle, souffrent du terrorisme et de ses conséquences, jusqu’à la famille du meurtrier, enfermée dans un camp de réfugiés. Une lecture difficile mais une magnifique preuve d’amour pour l’Homme. Certains d’entre vous l’ont lu ? Curieuse d’échanger autour de ce sujet, qui prend une place prépondérante dans l’œuvre de McCann ces dernières années.
  • Socrazycats 28/03/2024
    Ce livre est un témoignage, celui d’une mère dont le fils journaliste a été enlevé puis tué par Daesch. Il permet d’entrevoir l’envers du décor, le temps qui passe , les démarches , le manque d’information du Pouvoir … Et leur inaction. Au final, j’ai trouvé le livre assez superficiel. Dieu semble être la solution à tout, je trouve qu’il manque de recul ou de notes d’un tiers qui donneraient plus de contexte.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.