Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221132401
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Apocalypse sur commande

Jean ROSENTHAL (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 20/12/2012

Des terroristes d'un nouveau genre provoquent des catastrophes naturelles.
Allons-nous être menacés par des tremblements de terre, des éruptions volcaniques ou des raz de marée ?

Sur l'écran du célèbre sismologue Michael Quercus, tout indique que le dernier tremblement de terre californien a été provoqué artificiellement. Les Soldats du Paradis, terroristes...

Des terroristes d'un nouveau genre provoquent des catastrophes naturelles.
Allons-nous être menacés par des tremblements de terre, des éruptions volcaniques ou des raz de marée ?

Sur l'écran du célèbre sismologue Michael Quercus, tout indique que le dernier tremblement de terre californien a été provoqué artificiellement. Les Soldats du Paradis, terroristes jusqu'alors inconnus, auraient-ils raison lorsqu'ils affirment être les auteurs du cataclysme ?
Un deuxième séisme ébranle une petite ville, tuant les habitants, abattant les maisons, détruisant les ponts et semant une panique meurtrière.
Mais que veulent les Soldats du Paradis ? Comment s'y prennent-ils et jusqu'où iront-ils ? Et qui peut les arrêter avant l'apocalypse ?

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221132401
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Elea57 Posté le 13 Janvier 2021
    L’idée générale soulève une question inquiétante : l’homme serait-il capable de déclencher un tremblement de terre ? Si le commun des mortels était capable d’une telle chose, il aurait alors un pouvoir destructeur inouï et incommensurable. C’est autour de cette idée qu’est construite l’histoire. Suite à l’expulsion imminente de leur logement pour construire une centrale, une communauté de hippies coupés du monde décide de lancer un ultimatum au gouvernement : provoquer un séisme si la construction de centrales n’est pas immédiatement arrêtée. Bien sûr le gouvernement ne les en croit pas capables jusqu’au moment où il n’a pas d’autre choix que de reconsidérer la menace. Ces « Soldats du Paradis » bien sympathiques qui, au départ, n’ont pas l’intention de faire de mal à qui que ce soit sont allés trop loin dans leur dérive et se retrouvent rapidement propulsés au rang de terroristes. On découvre avec eux le monde de la sismologie, un art qui ne laisse rien au hasard, autour de nombreux personnages bien particuliers notamment les personnages féminins, Star, Mélanie ou l’agent Fox, qui résout les énigmes un peu trop facilement, mais aussi l’indomptable Priest, chef de la tribu et leurs idéaux. Plus on avance dans le livre, plus... L’idée générale soulève une question inquiétante : l’homme serait-il capable de déclencher un tremblement de terre ? Si le commun des mortels était capable d’une telle chose, il aurait alors un pouvoir destructeur inouï et incommensurable. C’est autour de cette idée qu’est construite l’histoire. Suite à l’expulsion imminente de leur logement pour construire une centrale, une communauté de hippies coupés du monde décide de lancer un ultimatum au gouvernement : provoquer un séisme si la construction de centrales n’est pas immédiatement arrêtée. Bien sûr le gouvernement ne les en croit pas capables jusqu’au moment où il n’a pas d’autre choix que de reconsidérer la menace. Ces « Soldats du Paradis » bien sympathiques qui, au départ, n’ont pas l’intention de faire de mal à qui que ce soit sont allés trop loin dans leur dérive et se retrouvent rapidement propulsés au rang de terroristes. On découvre avec eux le monde de la sismologie, un art qui ne laisse rien au hasard, autour de nombreux personnages bien particuliers notamment les personnages féminins, Star, Mélanie ou l’agent Fox, qui résout les énigmes un peu trop facilement, mais aussi l’indomptable Priest, chef de la tribu et leurs idéaux. Plus on avance dans le livre, plus le rythme est haletant ! Pas toujours vraisemblable, on passe toutefois un bon moment de lecture et c’est le principal.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gwen21 Posté le 4 Janvier 2021
    Ce thriller sans prétention est un bon page-turner au suspense prenant. One-shot d'un auteur à succès qui privilégie désormais les grandes sagas historiques, cette course contre la montre pour contrer les plans terroristes d'une communauté hippie californienne en capacité de déclencher des séismes tient toutes ses promesses : action non-stop, personnages bien campés, rythme effréné, suspense de bonne intensité, écriture fluide... J'ai donc passé un très bon moment de lecture qui n'a pas été sans me rappeler les premiers opus de Ken Follett qui ont fait mon régal de jeune lectrice : "L'arme à l'œil", "Code Rebecca", "L'homme de Saint-Petersbourg", "La nuit de tous les dangers", "Le vol du frelon"... Malgré un sujet anxiogène, "Apocalypse sur commande" est addictif et m'aura valu une quasi nuit blanche, incapable que j'étais de quitter les personnages en danger ; un roman qui se lit exactement comme on regarde un film catastrophe, par pur divertissement. J'enfonce une porte ouverte : Ken Follett est le héraut du manichéisme romanesque, on le lui reproche assez, c'est pourquoi en choisissant les nazis et les terroristes comme "méchants", il se protège des attaques car qui prétendrait qu'ils puissent endosser le rôle des "gentils" ? Challenge XXème siècle 2021 Challenge MULTI-DEFIS 2021
  • MarcoKerma Posté le 14 Décembre 2020
    1er livre de K Follet que je lis. Je l'ai trouvé bien écrit et bien construit : 3 parties correspondant à des ultimatums de + en + courts, ce qui accélère bien le rythme du récit . Le titre en français - trop racoleur - n'est pas une traduction du titre original (the Hammer of Eden - le marteau d'Eden ou de l'Eden aurait été meilleur). C'est une sorte de thriller décrivant 2 déterminations "sans faille", c'est le cas de le dire, qui, classiquement, vont peu à peu s'opposer : d'un côté le Mal (et mâle) qui veut garder son Bien (et celui des siens), un personnage principal aux 2 visages (tour à tour méditant zen et très violent), intelligent et manipulateur (pléonasme) déterminé à tout faire pour sauver la vie hédoniste à laquelle il est parvenu après des débuts chaotiques. De l'autre côté (les récits sont séparés avant - classiquement chez K Follet - de se rejoindre), le Bien (public), une agente du FBI déterminée à résister aux intrigues machistes et machiavéliques de ses responsables hiérarchiques et tout entière mue par la volonté d'empêcher les criminels de nuire (mais aussi le Mal d'avoir le pouvoir dans son... 1er livre de K Follet que je lis. Je l'ai trouvé bien écrit et bien construit : 3 parties correspondant à des ultimatums de + en + courts, ce qui accélère bien le rythme du récit . Le titre en français - trop racoleur - n'est pas une traduction du titre original (the Hammer of Eden - le marteau d'Eden ou de l'Eden aurait été meilleur). C'est une sorte de thriller décrivant 2 déterminations "sans faille", c'est le cas de le dire, qui, classiquement, vont peu à peu s'opposer : d'un côté le Mal (et mâle) qui veut garder son Bien (et celui des siens), un personnage principal aux 2 visages (tour à tour méditant zen et très violent), intelligent et manipulateur (pléonasme) déterminé à tout faire pour sauver la vie hédoniste à laquelle il est parvenu après des débuts chaotiques. De l'autre côté (les récits sont séparés avant - classiquement chez K Follet - de se rejoindre), le Bien (public), une agente du FBI déterminée à résister aux intrigues machistes et machiavéliques de ses responsables hiérarchiques et tout entière mue par la volonté d'empêcher les criminels de nuire (mais aussi le Mal d'avoir le pouvoir dans son Institution. Elle est comme un médicament contre le Mal et elle a un nom en conséquence : Maddox !). Cette imbrication de Bien et de Mal, très américaine quoique K Follet soit Gallois, apporte de l'intérêt aux personnages. Je n'ai pas trouvé d’incohérences majeures dans le récit, à part un certain flou dans la revendication du personnage principal - surnommé Priest, "le prêtre" - qui réclame l'arrêt de la construction de nouvelles centrales nucléaires en Californie mais dont le mode de vie est surtout menacé par le projet de construction d'un barrage. Quant à la capacité de provoquer un tremblement de terre important avec un camion vibrateur.., j'ai un gros doute là-dessus. Mais peu importe, bien que très long (près de 500 pages), une fois commencé, le livre se lâche difficilement car, je me répète, l'histoire est intéressante et bien menée. ça pourrait être un sujet traité par Stephen King, mais King n'aurait pas mis de scènes sexuelles. ça pourrait surtout être un solide film d'action avec Lucy Liu en agent FBI et Daniel Day Lewis en Priest, car Steward Granger n'est plus dispo depuis longtemps, vous comprendrez si vous lisez le livre ;). Le roman date de 1998 mais son thème de la résistance écologiste est de plus en plus d'actualité..
    Lire la suite
    En lire moins
  • Louis_LUCAS Posté le 19 Septembre 2020
    Je savais que Ken Follett s'était fait connaître par le biais de romans d'espionnage mais jusqu'à présent, je n'avais lu de lui que des fresques historiques. "Apocalypse sur commande" était donc ma première excursion dans son oeuvre hors des sentiers que j'avais déjà battus. Il m'a fallu un peu de temps pour entrer dans l'histoire et si quelques petits détails ont gêné ma lecture - le dénouement final façon épilogue cinématographique entre autres - j'ai aimé ce thriller sur fond d'éco-terrorisme, ses personnages bien campés et la tension crescendo qui s'installe.
  • pytesse Posté le 15 Août 2020
    Se lit fort bien...l intrigue est bien tenue et l écriture plutôt fluide,avec quelques facilités La fin est attendue
Plongez dans l'univers de Ken Follett
Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !