Lisez! icon: Search engine
« Arrête avec tes mensonges » - Prix Maison de la presse 2017
Date de parution : 05/01/2017
Éditeurs :
Julliard

« Arrête avec tes mensonges » - Prix Maison de la presse 2017

Date de parution : 05/01/2017

Quand j’étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J’inventais si bien les histoires, paraît-il, qu’elle ne savait plus démêler le vrai...

Quand j’étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J’inventais si bien les histoires, paraît-il, qu’elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J’ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier.
Aujourd’hui, voilà que j’obéis enfin à ma mère...

Quand j’étais enfant, ma mère ne cessait de me répéter : « Arrête avec tes mensonges. » J’inventais si bien les histoires, paraît-il, qu’elle ne savait plus démêler le vrai du faux. J’ai fini par en faire un métier, je suis devenu romancier.
Aujourd’hui, voilà que j’obéis enfin à ma mère : je dis la vérité. Pour la première fois. Dans ce livre.
Autant prévenir d’emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale.
Mais un amour, quand même.
Un amour immense et tenu secret.
Qui a fini par me rattraper.

Prix Maison de la presse 2017
Prix Psychologies du roman inspirant 2017

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260029939
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782260029939
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • whatslunareading 02/03/2024
    Un superbe roman d’amour, le vrai. Celui qui prend aux tripes, celui qui marque toute une vie. Philippe Besson se dévoile, se met à nu si je peux le permettre, il raconte sa première histoire d’amour, celle qui le marquera à vie et qu’il gardera toujours dans un coin de son cœur, il nous présente la personne avec qui il aurait pu partager plein de belles choses si la société avait été différente, si Thomas avait une vision de lui-même différente. Ce roman autobiographique m’a touchée en plein cœur. Il m’a émue, parfois aux larmes. Il n’y a plus qu’à regarder l’adaptation cinématographique !
  • philippedester 16/02/2024
    Finalement, je les aurai lus dans le désordre, mais j'ai décidé d'acheter "Arrête avec tes mensonges", le premier roman autobiographique de Philippe Besson qui raconte son homosexualité. C'est sans doute celui qui a reçu le plus d'avis positifs sur Babelio et c'est celui que j'ai le moins aimé ! Ce roman raconte sa rencontre avec Thomas Andrieu, son premier amour caché. Thomas n'assume pas du tout son homosexualité et fait tout pour "rentrer dans la norme", mais il en ressort un malaise qui perdurera pendant des années et qui finira par un drame. Les trois romans sont faits de souvenirs de jeunesse (Besson a vraiment bonne mémoire !), de rencontres, d'amours "illicites". Une remarque générale : l'emploi de parenthèses qui sont, à mon avis, en trop grand nombre et perturbent le bon déroulement de la lecture. J'ai préféré le deuxième sans doute parce que je suis sensible à la maladie plus qu'aux amours perdues !
  • juliejc77 14/02/2024
    Ce roman aura été ma dernière lecture du mois de janvier, grâce au Book-lanta ! Cest le 2ème roman de l'auteur que je lis. Et une fois encore je ressors de cette lecture avec une sensation bizarre. J'ai à la fois aimé cette lecture car d'ailleurs comment ne pas l'aimer !?!? Mais aussi avec une partie de moi qui se dit que ce n'est pas le style d'écriture que je préfère. Et pourtant.... Ici, l'auteur nous livre une histoire parfaitement racontée. Une histoire d'amour, de passion véritable. Un amour qui ne s'oublie pas Philippe Besson se met à nu et nous raconte sa rencontre avec Thomas. Les mots sont précis, bien choisis. Il devrait chaque sentiment, chaque émotion avec tellement de justesse, de sincérité. Tout sonne juste et vrai dans ce récit bouleversant et émouvant. Une lecture et une plume addictives. Un roman de l'ordre de l'intime, parfois peut-être trop (certains détails n'étaient pas nécessaires je pense). Une histoire intense et dramatique. Un roman court, subtil et délicat. Cette part d'ambiguïté quant au fait que ce n'est pas mon style de prédilection ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et le talent incontestable de Philippe Besson. Il est évident que je compte bien lire d'autres romans de l'auteur. J'ai d'ailleurs ajouté à ma PAL "Ceci n'est pas un fait divers". Ce roman aura été ma dernière lecture du mois de janvier, grâce au Book-lanta ! Cest le 2ème roman de l'auteur que je lis. Et une fois encore je ressors de cette lecture avec une sensation bizarre. J'ai à la fois aimé cette lecture car d'ailleurs comment ne pas l'aimer !?!? Mais aussi avec une partie de moi qui se dit que ce n'est pas le style d'écriture que je préfère. Et pourtant.... Ici, l'auteur nous livre une histoire parfaitement racontée. Une histoire d'amour, de passion véritable. Un amour qui ne s'oublie pas Philippe Besson se met à nu et nous raconte sa rencontre avec Thomas. Les mots sont précis, bien choisis. Il devrait chaque sentiment, chaque émotion avec tellement de justesse, de sincérité. Tout sonne juste et vrai dans ce récit bouleversant et émouvant. Une lecture et une plume addictives. Un roman de l'ordre de l'intime, parfois peut-être trop (certains détails n'étaient pas nécessaires je pense). Une histoire intense et dramatique. Un roman court, subtil et délicat. Cette part d'ambiguïté quant au fait que ce n'est pas mon style de prédilection ne m'a pas empêché d'apprécier ma lecture et le talent incontestable de Philippe Besson. Il est évident que je compte bien lire d'autres romans de l'auteur. J'ai d'ailleurs ajouté à ma PAL...
    Lire la suite
    En lire moins
  • unlivreabordeaux 01/02/2024
    Mon intérêt pour Philippe Besson a été éveillé par cette phrase, citée par Cynthia Kafka dans son roman “Pour qu’elle revienne“. Philippe Besson a dit : « Cela pèse lourd, une absence. Bien plus lourd qu'une disparition. Parce que avec les morts, c'est commode, on sait qu'ils ne reviendront pas. Tandis que les lointains nous narguent ou nous font espérer. » Waouw. À ce moment-là, j’étais déjà conquise par la pensée de ce grand monsieur. Puis quelques jours après cette découverte, j’apprends qu’il donne une conférence chez Mollat. Et là, c’est la révélation : la pensée de cet homme est aussi drôle que profonde. Il manie les mots avec une grande finesse, et sait aborder les sujets difficiles avec ce qu’il faut de légèreté. Il nous dit qu’il aime écrire sur la disparition. Qu’il s’inspire de ses histoires personnelles, et que les souvenirs sont toujours fiction car ils subissent le filtre de notre mémoire, qui les transforment et les interprètent. Bref, il parle de ce roman, « Arrête tes mensonges » , parmi d’autres, mais c’est lui qui retient toute mon attention. Un roman court, 150 pages à peine, mais d’une intensité rare. Tout est dit, décrit, transcrit avec une grande justesse et une immense sensibilité. C’est puissant et très humain. Ça ne peut que nous parler. Les mots sont choisis avec finesse, et sont utilisés pour transmettre chaque émotion avec soin. L’auteur vient par ailleurs parler à son lecteur pendant le récit. Un schéma narratif inédit pour moi, qui m’a captivée. Je vous conseille mille fois la lecture de ce roman aussi poignant que bouleversant. Philippe Besson se place dans mes auteurs favoris de tous les temps !Mon intérêt pour Philippe Besson a été éveillé par cette phrase, citée par Cynthia Kafka dans son roman “Pour qu’elle revienne“. Philippe Besson a dit : « Cela pèse lourd, une absence. Bien plus lourd qu'une disparition. Parce que avec les morts, c'est commode, on sait qu'ils ne reviendront pas. Tandis que les lointains nous narguent ou nous font espérer. » Waouw. À ce moment-là, j’étais déjà conquise par la pensée de ce grand monsieur. Puis quelques jours après cette découverte, j’apprends qu’il donne une conférence chez Mollat. Et là, c’est la révélation : la pensée de cet homme est aussi drôle que profonde. Il manie les mots avec une grande finesse, et sait aborder les sujets difficiles avec ce qu’il faut de légèreté. Il nous dit qu’il aime écrire sur la disparition. Qu’il s’inspire de ses histoires personnelles, et que les souvenirs sont toujours fiction car ils subissent le filtre de notre mémoire, qui les transforment et les interprètent. Bref, il parle de ce roman, « Arrête tes mensonges » , parmi d’autres, mais c’est lui qui retient toute mon attention. Un roman court, 150 pages à peine, mais d’une intensité rare. Tout est dit, décrit, transcrit avec une grande justesse et une immense sensibilité. C’est puissant...
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarionJoceran 28/01/2024
    Philippe Besson nous livre ici un récit intime qui raconte l’histoire vraie d’un amour tenu secret pendant de nombreuses années : celui qu'il a partagé avec un camarade de lycée. A la fois sensuel, poignant et tragique, ce livre se laisse dévorer et ravira les fans de Call me by your name !
Abonnez-vous à la newsletter Julliard
Maison de littératures, les éditions Julliard publient des ouvrages de fiction et de non-fiction littéraire, en langues française et étrangères. Abonnez-vous pour recevoir toutes nos actualités !