Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221123744
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Au bord du monde

Une vagabonde dans le Grand Nord sibérien

Date de parution : 05/05/2011

Bienvenue dans l'Oural polaire, au pays des Nenets, nomades éleveurs de rennes, dans la douce folie de leur vie au bout du monde connu, au bord du précipice.

Aimantée par les royaumes de Borée, Astrid Wendlandt est partie explorer en solitaire le Grand Nord sibérien. Cette Franco-Canadienne qui a passé son enfance bercée par les contes des Inuits d'Amérique, a voulu partir en quête de leurs lointains cousins asiatiques : les Nenets. La culture inuit a été dissoute...

Aimantée par les royaumes de Borée, Astrid Wendlandt est partie explorer en solitaire le Grand Nord sibérien. Cette Franco-Canadienne qui a passé son enfance bercée par les contes des Inuits d'Amérique, a voulu partir en quête de leurs lointains cousins asiatiques : les Nenets. La culture inuit a été dissoute dans le whisky, le cholestérol et la social-démocratie. Comment les Nenets ont-ils survécu de leur côté aux tyrannies des tsars, aux collectivisations forcées et à l'anarchie qui a suivi l'effondrement du régime communiste ? Comment ceux qui sont assis sur le plus grand gisement de gaz du monde n'ont-ils pas encore été engloutis par la modernité ? Comment ces nomades dont l'avenir est menacé par Gazprom, le réchauffement climatique, mais aussi par l'exode des femmes de la toundra vers les villes envisagent-il leur avenir ?

Touchée dès le premier abord par la force de vie de ce peuple, l'auteur a décidé d'approfondir son enquête. Certes la folie des grandeurs soviétique a cherché à coloniser ces terres sauvages : les prisonniers des camps ont construit villes, routes et chemins de fer menant au bord du monde. Astrid Wendlandt a visité ces derniers vestiges des déportés du Grand Nord sibérien. Malgré les efforts de la nouvelle Russie pour effacer son passé sombre afin de justifier un retour à un régime plus autoritaire, le contraste reste saisissant entre les Russes sédentaires dans leur far west dégénéré de villes en tôles ondulées et la vigueur des Nenets toujours en route dans les grands espaces.

Ces nomades, dont l'auteur a partagé la vie de longs mois durant, vivent un quotidien d'un autre âge organisé autour du tchoum, leur tente en peau de renne. Été comme hiver, ils suivent les transhumances de leurs troupeaux de rennes. La générosité, la simplicité de ce peuple, ses croyances et ses coutumes ancestrales laissent à penser qu'il reste quelques endroits sur terre où la beauté, la magie et le sacré sont encore à portée de main.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221123744
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sirka57 Posté le 24 Novembre 2020
    Livre très instructif sur la vie des Nenets en Russie. Passionnant, bien écrit, à lire au coin du feu...
  • isanne Posté le 1 Décembre 2019
    Astrid Wendlandt croise un jour la route d'un traîneau mené par un nénet : alors qu'elle se trouve dans le Nord-Ouest de la Russie pour faire un reportage sur une exploitation minière, la vue de cet attelage surgi dans le brouillard vrille en elle le désir d'en apprendre davantage sur ce peuple nomade. Plusieurs expéditions individuelles, sur plusieurs années, lui permettent de nous parler de ce peuple, figure dans le miroir géographique des inuits du Canada. Solidement déterminé à rester nomade et à vivre d'une économie basée sur l'élevage des rennes, ces nénets nous content une vie toute en simplicité, en communion avec la nature, dans un environnement souvent hostile. Ce livre passionnant nous apprend le quotidien de cette ethnie, sa culture, ses croyances chamaniques et nous dévoile également en parallèle l'évolution de la société russe, ses folies, ses atrocités, sa vision du devenir de ces provinces chères aux nomades. Du coup, en refermant ce livre, l'envie nous taraude aussi de rester en ces terres glacés, de continuer à suivre ces peuples qui vivent coûte que coûte selon le règles ancestrales et de revenir sur l'Histoire de cette terre russe dont la mémoire est faite des Goulags et des déportés qui en... Astrid Wendlandt croise un jour la route d'un traîneau mené par un nénet : alors qu'elle se trouve dans le Nord-Ouest de la Russie pour faire un reportage sur une exploitation minière, la vue de cet attelage surgi dans le brouillard vrille en elle le désir d'en apprendre davantage sur ce peuple nomade. Plusieurs expéditions individuelles, sur plusieurs années, lui permettent de nous parler de ce peuple, figure dans le miroir géographique des inuits du Canada. Solidement déterminé à rester nomade et à vivre d'une économie basée sur l'élevage des rennes, ces nénets nous content une vie toute en simplicité, en communion avec la nature, dans un environnement souvent hostile. Ce livre passionnant nous apprend le quotidien de cette ethnie, sa culture, ses croyances chamaniques et nous dévoile également en parallèle l'évolution de la société russe, ses folies, ses atrocités, sa vision du devenir de ces provinces chères aux nomades. Du coup, en refermant ce livre, l'envie nous taraude aussi de rester en ces terres glacés, de continuer à suivre ces peuples qui vivent coûte que coûte selon le règles ancestrales et de revenir sur l'Histoire de cette terre russe dont la mémoire est faite des Goulags et des déportés qui en ont bâti les premiers lieux habités sédentarisés. Un livre à lire ne serait-ce que pour comprendre que les changements climatiques sont pour le nénets une évidence et que leur mode de vie devra s'adapter. Ils sont plus clairvoyants que nous autres occidentaux et nous devrions les écouter...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Apikrus Posté le 2 Janvier 2014
    Astrid Wendlandt est journaliste et se dit irrésistiblement attirée par le nord Sibérien qu'elle explore en partie. Les Nenets sont une ethnie nomade qui vit sur la zone côtière de la mer de Barents et de la mer de Kara. La recherche de nourriture pour leurs rennes (du lichen pendant les longs hivers) détermine en grande partie leurs déplacements. L'auteur évoque ses rencontres avec des Nenets, au cours de quatre séjours qu'elle a effectués chez eux entre 2001 et 2007. Elle décrit aussi les magnifiques lieux qu'ils occupent, en exposant les influences du reste du monde au cours de l'histoire depuis le début du XXème siècle (les effets du communisme et plus particulièrement du stalinisme, et ceux de l'exploitation croissante d'hydrocarbures par Gazprom...) ainsi que ses inquiétudes pour l'avenir de ces populations (alcoolisme, acculturation, conséquences du réchauffement climatique...). Cette vision globale des lieux et de leurs habitants est particulièrement intéressante, d'autant plus que l'auteur n'hésite pas à écrire ou à sous-entendre ce qu'elle pense du régime politique de Vladimir Poutine à travers ses effets sur cette population de la Fédération de Russie pourtant éloignée de Moscou. Les difficultés de la scolarisation des enfants Nenets, mais aussi ses avantages et ses inconvénients, sont également... Astrid Wendlandt est journaliste et se dit irrésistiblement attirée par le nord Sibérien qu'elle explore en partie. Les Nenets sont une ethnie nomade qui vit sur la zone côtière de la mer de Barents et de la mer de Kara. La recherche de nourriture pour leurs rennes (du lichen pendant les longs hivers) détermine en grande partie leurs déplacements. L'auteur évoque ses rencontres avec des Nenets, au cours de quatre séjours qu'elle a effectués chez eux entre 2001 et 2007. Elle décrit aussi les magnifiques lieux qu'ils occupent, en exposant les influences du reste du monde au cours de l'histoire depuis le début du XXème siècle (les effets du communisme et plus particulièrement du stalinisme, et ceux de l'exploitation croissante d'hydrocarbures par Gazprom...) ainsi que ses inquiétudes pour l'avenir de ces populations (alcoolisme, acculturation, conséquences du réchauffement climatique...). Cette vision globale des lieux et de leurs habitants est particulièrement intéressante, d'autant plus que l'auteur n'hésite pas à écrire ou à sous-entendre ce qu'elle pense du régime politique de Vladimir Poutine à travers ses effets sur cette population de la Fédération de Russie pourtant éloignée de Moscou. Les difficultés de la scolarisation des enfants Nenets, mais aussi ses avantages et ses inconvénients, sont également bien mis en évidence. Je crains un peu cependant que les motivations de l'auteur (quête spirituelle) nuisent à son objectivité, notamment lorsqu'elle expose les croyances des Nenets et les activités des chamanes, même si la vie spirituelle de cette population est une composante importante de sa culture. Cet ouvrage m'a rappelé le très bon roman "L'étrangère aux yeux bleus" de Youri Rytkhéou, d'ailleurs cité en bibliographie, et au récit de voyage "En Sibérie" de Colin Thubron.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Piatka Posté le 9 Juin 2013
    10 lecteurs seulement sur Babelio, du coup aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de ce livre ! Ouvrir ce livre, c'est d'abord une aventure, qui éveille la curiosité pour l'inconnu bien sûr, Le Grand Nord, mais le fermer, c'est réaliser par un exemple très CONCRET que la terre et certains peuples sont bel et bien en danger ( modifications climatiques, exploitation de ressources énergétiques ) et que nos consciences alertées régulièrement sont fainéantes. Astrid Wendlant, journaliste franco-canadienne, nous livre le récit de ses mois passés en compagnie des Nenets, dernier peuple nomade vivant dans le grand nord sibérien, elle tente de comprendre comment 43 000 individus ont réussi à survivre, aux conditions de vie extrêmes certes, mais surtout aux persécutions tsaristes, puis soviétiques,et aux tentations du monde moderne. On partage ses découvertes, mais aussi ses émotions au contact de ce peuple et de cette nature hostile mais magnifique. Comme elle nous le dit elle-même en introduction : " Peut-être ai-je abordé ici à l'une des dernières contrées, où la mystique tient encore son rang et où les hommes, la nature et les bêtes n'en ont pas fini de cette conversation commencée dans la nuit des temps. " Avant tout, ce livre est... 10 lecteurs seulement sur Babelio, du coup aujourd'hui, j'ai envie de vous parler de ce livre ! Ouvrir ce livre, c'est d'abord une aventure, qui éveille la curiosité pour l'inconnu bien sûr, Le Grand Nord, mais le fermer, c'est réaliser par un exemple très CONCRET que la terre et certains peuples sont bel et bien en danger ( modifications climatiques, exploitation de ressources énergétiques ) et que nos consciences alertées régulièrement sont fainéantes. Astrid Wendlant, journaliste franco-canadienne, nous livre le récit de ses mois passés en compagnie des Nenets, dernier peuple nomade vivant dans le grand nord sibérien, elle tente de comprendre comment 43 000 individus ont réussi à survivre, aux conditions de vie extrêmes certes, mais surtout aux persécutions tsaristes, puis soviétiques,et aux tentations du monde moderne. On partage ses découvertes, mais aussi ses émotions au contact de ce peuple et de cette nature hostile mais magnifique. Comme elle nous le dit elle-même en introduction : " Peut-être ai-je abordé ici à l'une des dernières contrées, où la mystique tient encore son rang et où les hommes, la nature et les bêtes n'en ont pas fini de cette conversation commencée dans la nuit des temps. " Avant tout, ce livre est un témoignage fort et sensible, pour faire sortir de l'ombre ce peuple singulier qui à réussi à préserver ses coutumes ancestrales sans perdre son âme comme les inuits, mais qui est aujourd'hui en danger du fait que son territoire se trouve sur le plus grand gisement de gaz au monde. Vous aurez compris les enjeux liés à ce territoire sans plus de commentaires.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.