En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Au bout des longues neiges

        Nathan
        EAN : 9782092555675
        Façonnage normé : EPUB2
        Nombre de pages : 256
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Au bout des longues neiges

        Collection : Roman Grand format
        Date de parution : 04/09/2014
        Une épopée familiale de l'Irlande au Canada, sous la plume magistrale de Jean-Côme Noguès !
         
        Irlande,1846. La famine décime le pays. Finnian O’Connell, douze ans, et toute sa famille doivent s'exiler pour survivre. Comme des centaines d'autres paysans, ils montent à bord d'un bateau vétuste pour une périlleuse traversée vers le Canada. Mais ce n'est là que le début de leur aventure. Une fois sur... Irlande,1846. La famine décime le pays. Finnian O’Connell, douze ans, et toute sa famille doivent s'exiler pour survivre. Comme des centaines d'autres paysans, ils montent à bord d'un bateau vétuste pour une périlleuse traversée vers le Canada. Mais ce n'est là que le début de leur aventure. Une fois sur place, il leur faut encore rejoindre leur terrain, puis se reconstruire une vie à partir de rien, au coeur d'une nature magnifique, mais sauvages et peuplée d'Indiens...
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782092555675
        Façonnage normé : EPUB2
        Nombre de pages : 256
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Nathan
        11.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • BruitDuMoustique Posté le 25 Janvier 2017
          Plutôt sympa quand on est fan du Far West...
        • dominica Posté le 2 Mars 2016
          Une épopée familiale au cœur de l’Irlande vers le canada ou des familles vont devoir s'exiler pour cause de famine. La famille O'Conelle, des paysans composé du jeune Finnian vont devoir courageusement tout abandonner pour tout recommencer si durement, ils vont tour a tour connaitre des péripéties, aventures,isolement, crainte,... Entres bêtes sauvages et nouveau peuple indiens, ils vont devoir s'acclimater et se faire accepter sur ces terres occupées depuis toujours par les tribus indiennes. Une plongée au cœur de la nature et de l'hiver si rude ou l'histoire de cette famille si courageuse fera naitre des liens d'amitié et d'amour dans un monde complètement sauvage. Un roman jeunesse à faire découvrir.
        • mariedoc Posté le 14 Décembre 2014
          Finnian O’Connel et sa famille quittent l’Irlande en 1846 poussés par la famine qui sévit dans le pays. Son frère aîné, Shelag, a organisé leur exil vers le Canada. Après une éprouvante traversée sur un vieux voilier, la famille comme les autres migrant,est mise en quarantaine sur une île. Pour le garçon, c’est le début de l’aventure et la découverte de la liberté. Il va entrer en contact avec la fabuleuse nature du nouveau continent et nouer une relation d’amitié avec un jeune indien. Un récit très bien écrit. Peut-être trop d'ailleurs pour de jeunes lecteurs car la lecture en est parfois un peu complexe dans les tournures de phrases. Un beau roman d’aventure qui n’est pas sans rappeler ceux de J. London
        • Analire Posté le 13 Décembre 2014
          Je ne pensais clairement pas qu'un simple petit roman jeunesse puisse autant me faire voyager. De la pauvreté d'Irlande aux contrées profondes d'une Canada sauvage, les héros de ce livre vont vivre des aventures uniques, aussi fascinantes que terrifiantes. L'histoire se déroule au XIXème siècle, dans une Irlande ruinée, rongée par la pauvreté, vidée de toutes ses ressources. La famille O'Connell, simples paysans composé d'un couple et de leurs trois enfants, décident de changer de vie du tout au tout, pour tenter d'améliorer leurs conditions de survie, mais surtout pour ne pas mourir de famine. Ils embarquent sur un bâteau de fortune, pour un long périple, entassés, serrés les uns contre les autres, dans la précarité la plus extrême, avec comme seul but, celui de rejoindre ce Canada lointain, sorte d'Eldorado rêvé pour ces paysans minés. Sans savoir réellement ce qui va leur arriver, ils cheminent avec d'autres personnes, débarquent sur la terre, marche des heures et des heures, pour finalement se cantonner à un bout de terrain au bord d'une rivière, désertique, sans âme qui vive alentour. Cette famille, courageuse, téméraire, soudée, va devoir construire au plus vite un abri, arriver à se reconstruire dans cette nouvelle vie qui débute,... Je ne pensais clairement pas qu'un simple petit roman jeunesse puisse autant me faire voyager. De la pauvreté d'Irlande aux contrées profondes d'une Canada sauvage, les héros de ce livre vont vivre des aventures uniques, aussi fascinantes que terrifiantes. L'histoire se déroule au XIXème siècle, dans une Irlande ruinée, rongée par la pauvreté, vidée de toutes ses ressources. La famille O'Connell, simples paysans composé d'un couple et de leurs trois enfants, décident de changer de vie du tout au tout, pour tenter d'améliorer leurs conditions de survie, mais surtout pour ne pas mourir de famine. Ils embarquent sur un bâteau de fortune, pour un long périple, entassés, serrés les uns contre les autres, dans la précarité la plus extrême, avec comme seul but, celui de rejoindre ce Canada lointain, sorte d'Eldorado rêvé pour ces paysans minés. Sans savoir réellement ce qui va leur arriver, ils cheminent avec d'autres personnes, débarquent sur la terre, marche des heures et des heures, pour finalement se cantonner à un bout de terrain au bord d'une rivière, désertique, sans âme qui vive alentour. Cette famille, courageuse, téméraire, soudée, va devoir construire au plus vite un abri, arriver à se reconstruire dans cette nouvelle vie qui débute, et s'intégrer à ce Canada sauvage où ils viennent de débarquer, Canada habité en parti par des populations indiennes amazones... Cette famille Irlandaise, à la situation précaire, reste quand même solidaire, confiante en l'avenir, et n'hésite pas à s'entraider, et à aider les autres, même si leurs moyens ne les en permettent pas. Ils sont touchants dans la manifestation des sentiments qu'ils dégagent les uns pour les autres - les parents aiment démesurément leurs enfants, notamment Prudence O'Connell, qui dévoile ouvertement ses sentiments et ses craintes vis-à-vis de ses enfants. La jeune fille montre une douleur poignante face au déchirement de son départ d'Irlande, laissant sur cette terre son amoureux ; tout comme l'aîné, qui tombe amoureux de la jeune fille Canadienne, voisine de leur nouvel habitat. Et finalement, Finn O'Connell nourrit une profonde et sincère amitié avec son nouvel ami indien, sourd et muet, qui émeut le lecteur, autant qu'il le fascine. C'est cette atmosphère sauvage, primitive, avec l'apparition des tribus indiennes, qui permettent au lecteur de voyager. John Squirrel quant à lui, aventurier mystérieux, errant à travers bois, sans identité exact, intrigue. De même, la famille est isolée dans un espace désertique, sans habitant à la ronde, avec des ours et autres bêtes sauvages comme voisins les plus proches. La famille vit de peu de ressources, construit elle-même leur maisonnée, est obligée de chercher des ingrédients pour pouvoir manger décémment. C'est sans rechigner que chacun met la main à la pâte, s'insère dans ce nouvel espace de vie, en prenant peu à peu les marques qu'il convient pour survivre dans ce milieu - à prime abord - hostile. Muni uniquement de la force de leur bras, de leur intelligence et de leur volonté de survie, ils vont devoir battre l'hiver menaçant qui s'annonce. Une aventure de plus à rajouter au cumulus de l'histoire... Sans compter qu'ils vont devoir s'insérer dans ce territoire habité en grande partie par les peuples indiens, qui voient ces nouveaux habitants comme des hommes blancs ennemis. Seul exception à la règle, l'amitié du jeune Finn avec Plume-Noire, qui pourrait définitivement casser cette idée et créer une alliance entre ces deux peuples... Pour donner envie aux lecteurs de poursuivre cette plongée sauvage avec les O'Connell au Canada, Jean-Côme Noguès termine son roman sur un ton enjoué, mais mystérieux, qui présage de nouvelles aventures pour cette famille attachante. Un second tome est sans doute ne préparation, tome que je n'hésiterai pas à lire dès sa sortie. En attendant, régalez-vous de celui-ci, laissez-vous emporter dans l'univers magnifique du Canada, au coeur d'une nature impétieuse, sauvage et cruelle. Je le recommande à tous.
          Lire la suite
          En lire moins
        • kanarmor Posté le 16 Octobre 2014
          La petite maison dans la forêt Non Jean-Cômes Nogues ne nous offre pas le spectacle bucolique d’une famille arrivant en roulotte dans une prairie, ni de petites filles sautant gaiement parmi les herbes. La famille O’Connell a quitté la famine qui sévit en Irlande en cette année 1846, a quitté pour toujours la terre ancestrale, avec peu de bagages et quelques maigres économies. Ils ne connaissent rien de ce pays, ne savent pas à quoi ressemblera la concession octroyée au cœur du Québec. Après une traversée éprouvante de l’Atlantique, une mise en quarantaine, un périple au cœur des forêts, ils vont s’installer sur une terre à défricher, au milieu de l’immensité des bois. Il leur faudra tout reconstruire et se faire une place aux côtés des habitants originels, les indiens, ce qui ne se fera pas sans heurt. Mais heureusement, Finn le cadet de la famille, qui se lie peu à peu d’amitié avec un jeune indien, sera peut-être le lien dans ce monde naissant. Un livre touchant, humaniste. Une histoire d’amitié et de courage. Une ode à la nature, magnifiée dans son immensité, nature généreuse et impitoyable. J’ai marché sur les pas de cette famille simple, courageuse et honnête, pionniers d’un pays... La petite maison dans la forêt Non Jean-Cômes Nogues ne nous offre pas le spectacle bucolique d’une famille arrivant en roulotte dans une prairie, ni de petites filles sautant gaiement parmi les herbes. La famille O’Connell a quitté la famine qui sévit en Irlande en cette année 1846, a quitté pour toujours la terre ancestrale, avec peu de bagages et quelques maigres économies. Ils ne connaissent rien de ce pays, ne savent pas à quoi ressemblera la concession octroyée au cœur du Québec. Après une traversée éprouvante de l’Atlantique, une mise en quarantaine, un périple au cœur des forêts, ils vont s’installer sur une terre à défricher, au milieu de l’immensité des bois. Il leur faudra tout reconstruire et se faire une place aux côtés des habitants originels, les indiens, ce qui ne se fera pas sans heurt. Mais heureusement, Finn le cadet de la famille, qui se lie peu à peu d’amitié avec un jeune indien, sera peut-être le lien dans ce monde naissant. Un livre touchant, humaniste. Une histoire d’amitié et de courage. Une ode à la nature, magnifiée dans son immensité, nature généreuse et impitoyable. J’ai marché sur les pas de cette famille simple, courageuse et honnête, pionniers d’un pays que je trouve fascinant et très attirant. Un livre qui, malgré la rudesse de l’aventure, est porteur d’espoir et d’optimisme. On y respire un air pur et ça fait du bien !
          Lire la suite
          En lire moins
        ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
        De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com