Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355842177
Code sériel : 56
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Au-delà du mal

Clément BAUDE (Traducteur)
Date de parution : 21/02/2013

Le « Citizen Kane » du roman de serial killer.

Après plus de vingt-cinq ans de malédiction éditoriale, nous avons le plaisir de vous présenter pour la première fois en langue française Au-delà du mal, de Shane Stevens, l’un des livres fondateurs du roman de serial killer, avec Le Dahlia noir de James Ellroy et Le Silence des agneaux, de...

Après plus de vingt-cinq ans de malédiction éditoriale, nous avons le plaisir de vous présenter pour la première fois en langue française Au-delà du mal, de Shane Stevens, l’un des livres fondateurs du roman de serial killer, avec Le Dahlia noir de James Ellroy et Le Silence des agneaux, de Thomas Harris.

À 10 ans, Thomas Bishop est placé en institut psychiatrique après avoir assassiné sa mère. Il s’en échappe quinze ans plus tard et entame un périple meurtrier particulièrement atroce à travers les États-Unis. Très vite, une chasse à l’homme s’organise : la police, la presse et la mafia sont aux trousses de cet assassin hors norme, remarquablement intelligent, méticuleux et amoral. Les destins croisés des protagonistes, en particulier celui d’Adam Kenton, journaliste dangereusement proche du meurtrier, dévoilent un inquiétant jeu de miroir, jusqu’au captivant dénouement.

À l’instar d’un Hannibal Lecter, Thomas Bishop est l’une des plus grandes figures du mal enfantées par la littérature contemporaine, un « héros » terrifiant pour lequel on ne peut s’empêcher d’éprouver, malgré tout, une vive sympathie. Au-delà du mal, épopée brutale et dantesque, romantique et violente, à l’intrigue fascinante, constitue un récit sans égal sur la façon dont on fabrique un monstre et sur les noirceurs de l’âme humaine. D’un réalisme cru, presque documentaire, cet ouvrage, hanté par la figure de Caryl Chessman, n’est pas sans évoquer Le Chant du bourreau de Norman Mailer et De sang-froid de Truman Capote. Un roman dérangeant, raffiné et intense.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355842177
Code sériel : 56
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • berbonet Posté le 9 Octobre 2020
    Thriller terrifiant. Nul n'échappe à son enfance que l'on soit ange ou démon.
  • ArnoT Posté le 25 Août 2020
    C'est une plongée dans le cerveau d' un tueur, c'est un voyage littéraire dont on ne sort pas indemne
  • rulhe Posté le 20 Août 2020
    thomas bishop a 10 ans est placé en institut psychiatrique pour avoir tué sa mère. qui le battait, 15 ans plus tard il s, échappe et entame un périple meurtrier à travers les état unis. une chasse à l'homme va s, organisé. un triller efficace, mais plus pour adultes, a cause des scènes de meurtres, assez sanglantes. et un final qui fait monter la tension.
  • pascallecoguic Posté le 4 Février 2020
    un livre plutôt captivant avec le point de vue de plusieurs personnages qui se croisent, s'affrontent, se détestent, s'admirent s'aident. Des portraits ciselés, une description de certains milieux comme la police, les journalistes les politiques,les hôpitaux psychiatriques,le tout bien écrit. Franchement c'est un livre à lire, petit bémol la fin est plutôt décevante, un peu baclée, mais le livre est assez long tout de même.
  • Gaoulette Posté le 31 Janvier 2020
    Un pavé qui est sorte en 1979 et qui n'a pas pris une ride. Même pas née à l'époque… Je suis scotchée par la qualité du roman qui nous offre Shane Stevens. Une agréable surprise pour moi. L'auteur va au delà de son histoire de tueur en série. Thomas Bishop, le sociopathe est une sorte de point de départ pour un documentaire sensationnel. Je m'explique. Caryl Chessman a existé et a vraiment été exécuté. L'auteur partira de ce fait réel pour nous entrainer dans une course poursuite fictive mais réaliste. Un roman dérangeant où l'auteur le développe comme un documentaire pour présenter les failles de la politique et des médias aux USA à l'époque. On a cette traque d'un fantôme qui aura des répercussions sur tout le pays. Shane Stevens ne s'arrête pas aux crimes, il nous brosse un portrait des plus complexe. Il décortique chaque recoins de sa personnalité. Un plongeon dans l'âme humaine des plus dérangeante. Encore un auteur qui met en avant que l'on ne nait pas tueur on le devient. D'ailleurs Shane Stevens saura le démontrer de la manière la plus perverse. Ce roman est présenté comme le roman fondateur sur les serial killer. Je... Un pavé qui est sorte en 1979 et qui n'a pas pris une ride. Même pas née à l'époque… Je suis scotchée par la qualité du roman qui nous offre Shane Stevens. Une agréable surprise pour moi. L'auteur va au delà de son histoire de tueur en série. Thomas Bishop, le sociopathe est une sorte de point de départ pour un documentaire sensationnel. Je m'explique. Caryl Chessman a existé et a vraiment été exécuté. L'auteur partira de ce fait réel pour nous entrainer dans une course poursuite fictive mais réaliste. Un roman dérangeant où l'auteur le développe comme un documentaire pour présenter les failles de la politique et des médias aux USA à l'époque. On a cette traque d'un fantôme qui aura des répercussions sur tout le pays. Shane Stevens ne s'arrête pas aux crimes, il nous brosse un portrait des plus complexe. Il décortique chaque recoins de sa personnalité. Un plongeon dans l'âme humaine des plus dérangeante. Encore un auteur qui met en avant que l'on ne nait pas tueur on le devient. D'ailleurs Shane Stevens saura le démontrer de la manière la plus perverse. Ce roman est présenté comme le roman fondateur sur les serial killer. Je veux bien le croire. C'est très bien écrit. Une ambiance bien décrite. Un vrai plongeon dans les années 50/60/70. Au delà du mal, c'est la traque d'un homme sans visage et chaque participant aura peur. L'auteur n'utilise pas les codes habituels d'un thriller psychologique, il pose son action doucement mais surement. Il met en place ses protagonistes comme une partie d'échec jusqu'à la confrontation finale et attendue. Les presque 800 pages font peur au départ mais on se laisse vite prendre au rythme imposé par l'auteur. Il faut le lire doucement pour le digérer et intégrer tous évènements. Un gros coup de cœur. J'aimerais bien savoir pourquoi cela a été compliqué de racheter les droits pour traduction.
    Lire la suite
    En lire moins
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !