Lisez! icon: Search engine

Bàrnabo des montagnes

Robert Laffont
EAN : 9782221135693
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Bàrnabo des montagnes
suivi de Le Secret du Bosco Vecchio

MICHEL BREITMAN (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 28/02/2013
« Bàrnabo des montagnes est un récit âpre et nu, qui garde la simplicité des mythes grecs, leur austérité farouche et leur prophétique gravité. » Marcel Brion

Chargé de veiller sur une poudrière, Bàrnabo n’est pas parvenu à empêcher des bandits de s’emparer de munitions… Il est donc exclu du corps d’élite des gardes forestiers. Cinq ans durant, il travaillera dans la plaine avec la nostalgie de la montagne. Il finira par y retourner pour veiller sur...

Chargé de veiller sur une poudrière, Bàrnabo n’est pas parvenu à empêcher des bandits de s’emparer de munitions… Il est donc exclu du corps d’élite des gardes forestiers. Cinq ans durant, il travaillera dans la plaine avec la nostalgie de la montagne. Il finira par y retourner pour veiller sur la poudrière pourtant désormais abandonnée et, lorsque les bandits reviendront, il renoncera, le doigt sur la gâchette, à les abattre.
Le Secret du Bosco Vecchio, qui suit ici Bàrnabo des montagnes, est un récit « écolo » avant la lettre : c’est une fable qui dit l’enchantement devant la nature mais aussi la force corrosive du temps qui dévore tout, les éléments comme les hommes. Du Buzzati à l’état pur !

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221135693
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nastie92 Posté le 15 Septembre 2019
    Bàrnabo des montagnes est le premier roman de Dino Buzzati. On y trouve des thèmes qui seront davantage développés dans Le Désert des Tartares, écrit une quinzaine d'années plus tard : l'attente et la quête du sens de la vie. Bàrnabo des montagnes est une œuvre de jeunesse, mais le talent de Dino Buzzati s'y déploie déjà. Le décor est sobre : une montagne austère qui contribue à engendrer l'angoisse sourde présente tout au long de l'histoire. Avec les gardes forestiers, on guette le moindre bruit, le moindre animal, le moindre soupçon de changement dans cet environnement minéral. Le récit est lent mais intense, traversé par une tension permanente. Bàrnabo attend. Il attend mais il a peur. Il a peur mais il espère. L'attente peut paraître vaine, mais c'est elle qui donne son sens à la vie de Bàrnabo ; l'attente finit par constituer l'essence même de sa vie. Bàrnabo des montagnes est un texte court qui ne doit pas être négligé dans l'œuvre de l'auteur et vu comme un simple brouillon du Désert des Tartares : il mérite vraiment d'être lu pour lui-même. Sur la quatrième de couverture, il est indiqué que Marcel Brion a qualifié ce roman de "récit... Bàrnabo des montagnes est le premier roman de Dino Buzzati. On y trouve des thèmes qui seront davantage développés dans Le Désert des Tartares, écrit une quinzaine d'années plus tard : l'attente et la quête du sens de la vie. Bàrnabo des montagnes est une œuvre de jeunesse, mais le talent de Dino Buzzati s'y déploie déjà. Le décor est sobre : une montagne austère qui contribue à engendrer l'angoisse sourde présente tout au long de l'histoire. Avec les gardes forestiers, on guette le moindre bruit, le moindre animal, le moindre soupçon de changement dans cet environnement minéral. Le récit est lent mais intense, traversé par une tension permanente. Bàrnabo attend. Il attend mais il a peur. Il a peur mais il espère. L'attente peut paraître vaine, mais c'est elle qui donne son sens à la vie de Bàrnabo ; l'attente finit par constituer l'essence même de sa vie. Bàrnabo des montagnes est un texte court qui ne doit pas être négligé dans l'œuvre de l'auteur et vu comme un simple brouillon du Désert des Tartares : il mérite vraiment d'être lu pour lui-même. Sur la quatrième de couverture, il est indiqué que Marcel Brion a qualifié ce roman de "récit âpre et nu, qui garde la simplicité des mythes grecs, leur austérité farouche et leur prophétique gravité". Beau compliment, non ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • lusciniole Posté le 23 Juin 2019
    La critique enchantée d'un "Babeliote" (merci Dourvac'h) m'a donné envie de lire ce livre auquel je n'aurais, je crois, jamais pensé. Il nous invite dans deux textes très différents. On retrouve dans "Barnabo des montagnes" le climat particulier du "Désert des Tartares" et cette attente d'un évènement envisagé, fondé peut-être, avéré ou pas, qui peut durer une vie. Le temps, doucement, change les couleurs, les perspectives, et fait apparaître, en filigrane, la vacuité de nos impatiences. Alors vient la paix. J'ai aimé l'histoire de Barnabo, mais j'ai adoré "Le Secret du Bosco Vecchio", second texte du livre. C'est sans rapport. Il s'agit là d'une sorte de conte, une fable plutôt, pleine de poésie et d'humour, avec juste ce qu'il faut de cruauté pour raconter les rapports, les conflits et les évolutions des personnages. Le dénominateur commun de ces deux écrits est le temps, et son influence sur nos vies. Pour Barnabo il apporte l'apaisement, pour Benvenuto il ouvre une porte vers l'avenir, mais en ferme d'autres … Un très joli moment de lecture vers lequel je sais que je reviendrai souvent. Lecture achevée le 23 Juin 2019
  • dourvach Posté le 25 Mai 2019
    1933, un pauvre coin de montagne et son parfum d'éternités endormies sous les sommets orangés s'effaçant dans le soir.... Selon Marcel BRION, « "Bàrnabo des montagnes" est un récit âpre et nu, qui garde la simplicité des mythes grecs, leur austérité farouche et leur prophétique gravité. » Si proche, au fond, des lumières sourdes issues de "La grande peur dans la montagne" [1926], "Farinet ou la Fausse Monnaie" [1932], "Derborence" [1934] ou encore de "Si le soleil ne revenait pas" [1938] de C.F. RAMUZ... Très court roman "d'ambiance" #8210; vivant, lent, tragique et magique. Magnifiquement traduit en français par Michel Breitman pour les éditions Robert Laffont. Il y a l'odeur du poêle et des brindilles encore humides qu'on enflamme #8210; juste avant l'aurore dans le refuge des gardes forestiers #8210; , la fumée qui fait tousser, l'odeur du Pin sylvestre ou du Laricio, l'odeur entêtante de la sente humide : elle est celle du sentier que foulera le lieutenant Grange lorsqu'il rejoint Mona dans le très romantique "Un balcon en forêt" [1958] de l'ami Julien GRACQ. Les chaussures défoncées et humides du garde-chasse au matin : ne sont-elles pas celles que peignit le bon Vincent VAN GOGH ? Le cri du coq de bruyère... 1933, un pauvre coin de montagne et son parfum d'éternités endormies sous les sommets orangés s'effaçant dans le soir.... Selon Marcel BRION, « "Bàrnabo des montagnes" est un récit âpre et nu, qui garde la simplicité des mythes grecs, leur austérité farouche et leur prophétique gravité. » Si proche, au fond, des lumières sourdes issues de "La grande peur dans la montagne" [1926], "Farinet ou la Fausse Monnaie" [1932], "Derborence" [1934] ou encore de "Si le soleil ne revenait pas" [1938] de C.F. RAMUZ... Très court roman "d'ambiance" #8210; vivant, lent, tragique et magique. Magnifiquement traduit en français par Michel Breitman pour les éditions Robert Laffont. Il y a l'odeur du poêle et des brindilles encore humides qu'on enflamme #8210; juste avant l'aurore dans le refuge des gardes forestiers #8210; , la fumée qui fait tousser, l'odeur du Pin sylvestre ou du Laricio, l'odeur entêtante de la sente humide : elle est celle du sentier que foulera le lieutenant Grange lorsqu'il rejoint Mona dans le très romantique "Un balcon en forêt" [1958] de l'ami Julien GRACQ. Les chaussures défoncées et humides du garde-chasse au matin : ne sont-elles pas celles que peignit le bon Vincent VAN GOGH ? Le cri du coq de bruyère qui, soudain, nous saisit l'âme. L'âme des lieux, "la couleur tombée du ciel" (celle d'une oeuvre de LOVECRAFT) : l'âme des vallées perdues. Redécouvrons ou découvrons très vite ce "Bàrnabo des montagnes", premier chef d'oeuvre de l'aède animiste que fut le "Milanais montagnard" Dino BUZZATI, dès 1933... Il précède avec grâce "Le secret du Bosco Vecchio" [1935], autre joyau trop méconnu, et "Le désert des Tartares" [1940], oeuvre minérale et inaltérable.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.