Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259213691
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Berlin 36

Date de parution : 16/12/2010

Dans un roman tumultueux, Alexandre Najjar met habilement en scène ces personnages et nous raconte en trois temps les Jeux olympiques de Berlin défigurés par la propagande nazie.

Ce roman est d'abord celui d'un événement : les Jeux olympiques de Berlin, organisés par le IIIe Reich en 1936. Autour de cette manifestation gravite une foule de personnages : le Führer, bien déterminé à leurrer le monde en montrant un visage pacifique de l'Allemagne ; Jesse Owens, l'athlète noir...

Ce roman est d'abord celui d'un événement : les Jeux olympiques de Berlin, organisés par le IIIe Reich en 1936. Autour de cette manifestation gravite une foule de personnages : le Führer, bien déterminé à leurrer le monde en montrant un visage pacifique de l'Allemagne ; Jesse Owens, l'athlète noir qui défiera les Nazis et leurs théories racistes en remportant quatre médailles d'or ; les ministres Goebbels et Göring, qui déploient mille stratagèmes pour instrumentaliser les Jeux ; le baron Pierre de Coubertin, icône déchue qui se fourvoie en soutenant les organisateurs ; Leni Riefenstahl, l'égérie du Reich, cinéaste exigeante et capricieuse chargée de fixer sur la pellicule la spectaculaire mise en scène de l'évènement ; Oskar Widmer, un pianiste de jazz qui, tant bien que mal, résiste à la déferlante nazie ; Pierre Gemayel, un jeune Libanais de passage, qui découvre avec étonnement l'envers du décor ; Claire Lagarde, une courageuse journaliste française qui, en décrivant les Jeux, va rencontrer l'amour…
Dans un roman foisonnant, Alexandre Najjar met habilement en scène ces personnages, réels pour la plupart, fictifs pour quelques-uns, afin de nous raconter, comme une valse à trois temps, les jeux Olympiques de Berlin.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259213691
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Blackbooks Posté le 6 Janvier 2020
    L’idée de départ est intéressante : raconter des biographies au travers d’un élément fédérateur, en l’occurrence les jeux olympiques de Berlin de 1936. Mais l’auteur, à force de vouloir trop faire de micro biographie finit par rendre l’histoire plutôt insipide. Certes, c’est bien écrit, le style est fluide, les personnages principaux que sont Jesse Owens et Leni Riefenstahl sont suffisamment charismatiques et connu pour captiver l’attention, mais au lieu de se concentrer sur ses deux personnages et sur les jeux olympiques, Alexandre Najjar vient y greffer d’autres personnages fictifs voire réel, comme Pierre Gemayel (le père de Bachir et Amine, tous les deux président du Liban) entre autre. De plus l’auteur adapte les faits historiques à sa convenance, se souciant assez peu du déroulement chronologique, les dialogues entre les personnages sont écrit en connaissance des faits ce qui influe sur leur contenu, alors qu’ils sont censés ignorer ces faits. J’aurai aimé que le livre accorde plus d’importance à ces jeux de 1936, à ces victoires symboliques qui ont fait entrer à tout jamais Jesse Owens dans la légende. Hélas, les jeux ne couvrent qu’un tiers à peine du livre, et les exploits d’Owens une dizaine de pages, presque autant que les relations... L’idée de départ est intéressante : raconter des biographies au travers d’un élément fédérateur, en l’occurrence les jeux olympiques de Berlin de 1936. Mais l’auteur, à force de vouloir trop faire de micro biographie finit par rendre l’histoire plutôt insipide. Certes, c’est bien écrit, le style est fluide, les personnages principaux que sont Jesse Owens et Leni Riefenstahl sont suffisamment charismatiques et connu pour captiver l’attention, mais au lieu de se concentrer sur ses deux personnages et sur les jeux olympiques, Alexandre Najjar vient y greffer d’autres personnages fictifs voire réel, comme Pierre Gemayel (le père de Bachir et Amine, tous les deux président du Liban) entre autre. De plus l’auteur adapte les faits historiques à sa convenance, se souciant assez peu du déroulement chronologique, les dialogues entre les personnages sont écrit en connaissance des faits ce qui influe sur leur contenu, alors qu’ils sont censés ignorer ces faits. J’aurai aimé que le livre accorde plus d’importance à ces jeux de 1936, à ces victoires symboliques qui ont fait entrer à tout jamais Jesse Owens dans la légende. Hélas, les jeux ne couvrent qu’un tiers à peine du livre, et les exploits d’Owens une dizaine de pages, presque autant que les relations amoureuses de Goebbels.
    Lire la suite
    En lire moins
  • rognajj Posté le 10 Juillet 2017
    Incredibly good
  • Laurice Posté le 21 Novembre 2015
    Ce roman prenant raconte comment Hitler a récupéré les JO de 36...
  • legoergosum Posté le 22 Août 2014
    Berlin 36 Ecrire sur les Jeux Olympiques de 1936, c’est forcément écrire sur la montée du nazisme : tel est le but de l’auteur. Dans son livre, il met en scène des personnages qui gravitent autour de cet événement , qu’il s’agisse de fervents nazis, de « naïfs », ou de farouches opposants au régime. Jesse Owens, le coureur noir aux 4 médailles d’or, « boycotté » par Hitler, est le plus représentatif de ces personnages, réels pour la plupart, gravitant autour du monde du sport bien sûr, mais aussi du journalisme, … et de la politique . Nous comprenons mieux comment cet événement planétaire a pu asseoir la popularité d’Hitler , et comment un peuple a pu adhérer à cette idéologie en se laissant berner par cette volonté d’afficher la supériorité allemande, au mépris de certaines communautés jugées inférieures.
  • Thoxana Posté le 21 Juin 2010
    Cet ouvrage constitué de brefs chapitre n'est rien moins que le récit romancé de la vie de l'athlète Jessie Owens, et surtout, de ses exploits aus jeux olympiques de Berlin en 1936. Tout y est. Brièvement cependant... On aurait aimé un peu plus de détails sur ces jeux historiques à bien des égards. Ceci dit, ce roman se laisse lire avec plaisir.
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…