Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707155047
Façonnage normé : PDF
Nombre de pages : 352
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Cadres, la grande rupture

, , , ,

Collection : Recherches
Date de parution : 01/07/2010

Ce livre met un terme au silence relatif de la recherche en sciences sociales à propos des cadres depuis le début des années quatre-vingt.

Ce livre met un terme au silence relatif de la recherche en sciences sociales à propos des cadres depuis le début des années quatre-vingt. Ce silence était devenu paradoxal, au moment où le groupe des cadres fait l'objet d'interrogations sociales renouvelées. Radicalisant le vieux thème du " malaise des cadres...

Ce livre met un terme au silence relatif de la recherche en sciences sociales à propos des cadres depuis le début des années quatre-vingt. Ce silence était devenu paradoxal, au moment où le groupe des cadres fait l'objet d'interrogations sociales renouvelées. Radicalisant le vieux thème du " malaise des cadres ", on a vu apparaître ainsi le thème de la " banalisation " des cadres, qui annoncerait l'extinction de cette catégorie sociale. Si les discours les plus alarmistes n'ont plus cours quand la croissance repart et que les entreprises se plaignent de nouveau d'un manque de cadres, ce qui s'est passé dans les années quatre-vingt-dix n'a-t-il pas laissé des traces profondes ? Une " grande rupture " n'est-elle pas intervenue dans l'histoire de cette catégorie ? Les travaux ici rassemblés convergent vers des réponses affirmatives à ces deux questions. Ils balaient les principaux aspects de la situation des cadres dans la société française contemporaine : conditions d'émergence au cours de la première moitié du siècle, modalités actuelles d'emploi et de travail, parcours professionnels, montée des certifications supérieures et de la féminisation, nouvelles orientations syndicales et culturelles. La plupart des auteurs décrivent un double processus : approfondissement des segmentations entre cadres et rapprochement de nombre d'entre eux de la situation de salariés " ordinaires ". Et ils montrent que l'évolution du statut des cadres révèle des enjeux sociaux plus larges, tels la montée du travail " immatériel ", ou celle de la féminisation du monde du travail.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707155047
Façonnage normé : PDF
Nombre de pages : 352
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

« Tous les aspects de la vie d'un cadre sont passées en revue, avec en filigrane cette interrogation : à force de ressembler aux autres salariés, les cadres vont-ils disparaître ? On en est pas là, affirme d'emblée le livre, mais on assiste bien à un effritement du sentiment d'appartenance à un groupe spécifique. »

LIBÉRATION

« Les cadres avaient disparu. Du moins s'étaient-ils fondus dans le magma des fameuses classes moyennes. Après la déferlante de livres et d'études dans les années 70 et 80, ils ne semblaient plus guère passionner les sociologues. Mais voilà qu'une vingtaine de chercheurs, enseignants d'école de gestion et de politologues ont décider de se pencher à nouveau sur leur cas. »

L'EXPANSION

« Paul Bouffartigue a coordonné ici la rédaction d’un ouvrage très complet qui fait le point de la situation du groupe social des cadres, en partant de l’hypothèse forte d’un amenuisement de la différence de statut qui les distinguait des autres salariés. Toutes les dimensions de l’évolution du groupe des cadres sont systématiquement abordées dans des contributions de grande qualité. Y sont explorées systématiquement les différentes dimensions de l’effacement de la figure sociale des cadres [...]. On a là un ouvrage qui fait un point exhaustif et fin de l’évolution du groupe des cadres à la française, et qui ouvre des pistes de réflexions à la fois sur le terrain de l’organisation du travail et de l’égalité professionnelle dans les catégories professionnelles multiples qui composent ce groupe social. »

TRAVAIL ET EMPLOI

« Les sciences sociales paraissent porter moins d’intérêt à cette fraction bien spécifique du salariat à l’heure où celle-ci connaît des mutations sensibles. Il était donc temps de ramener dans le champ scientifique un débat trop longtemps confiné dans la sphère médiatique. C’est pourquoi ce travail collectif, coordonné par P. Bouffartigue, tente de réhabiliter une problématique des cadres en s’interrogeant sur l’impact des transformations du travail sur le groupe [...]. La force de l’ouvrage est d’ouvrir une pluralité de pistes de recherche en procédant à un large éventail de thèmes relatifs aux cadres, d’engager des débats et de susciter une réflexion renouvelée sur cette catégorie. »

REVUE FRANCAISE DE SOCIOLOGIE

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !