Lisez! icon: Search engine
Bouquins
EAN : 9782382920305
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce pays des hommes sans Dieu

Date de parution : 06/05/2021
A contre-courant des idées dominantes, Jean-Marie Rouart  fustige les illusions de la laïcité érigée en dogme protecteur face à l'islamisme.
L’islam n’est-il pas d’une certaine façon le révélateur de nos failles et de la fragilité de notre assise morale et philosophique ? À contre-courant de ceux qui se contentent de s’abriter derrière le laïcisme ou le séparatisme pour faire face à la montée de l’islam, Jean-Marie Rouart s’interroge sur nos... L’islam n’est-il pas d’une certaine façon le révélateur de nos failles et de la fragilité de notre assise morale et philosophique ? À contre-courant de ceux qui se contentent de s’abriter derrière le laïcisme ou le séparatisme pour faire face à la montée de l’islam, Jean-Marie Rouart s’interroge sur nos propres responsabilités dans cette dérive. Ne sommes-nous pas aveuglés par ce que nous sommes devenus ? Consommateurs compulsifs, drogués par un matérialisme sans frein ni horizon, s’acheminant vers une forme de barbarie moderne, ne mésestimons-nous pas nos carences culturelles et nos faiblesses spirituelles ?
C’est moins l’essor de l’islam que l’auteur stigmatise que l’abandon de notre propre modèle de civilisation. Pour lui le véritable défi à relever n’est pas seulement d’ordre religieux, c’est notre civilisation qui est en cause. Rappelant que notre nation s’est constituée autour d’un État, du Livre, de la littérature et d’une religion porteuse de valeurs universelles, il rappelle l’importance de ces piliers de la civilisation chrétienne pour faire contrepoids à d’autres modèles et préserver notre identité. À ses yeux, ce qu’il appelle la « mystique laïcarde » n’est qu’une illusoire ligne Maginot contre l’islam. L’athéisme, si respectable soit-il, reste impuissant à remplacer la croyance.
C’est le livre d’un « chrétien déchiré » qui a du mal à se reconnaître, comme beaucoup, dans l’Église de l’après-Vatican II. Jean-Marie Rouart refuse de s’avouer vaincu : il s’interroge sur les moyens de conjurer le déclin d’une civilisation d’inspiration chrétienne menacée autant par l’islam que par elle-même.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782382920305
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fklevesque Posté le 7 Septembre 2021
    Un livre essentiel pour ceux qui ressentent un malaise face à une société française en déliquescence. Jean-Marie ROUARD, dans un style admirable, décortique avec minutie la lente agonie de l'âme française forgée dans un catholicisme authentique et qui, aujourd'hui, n'est plus qu'une esquisse d'ombre. Corrélativement il décrit la France réelle qui s'efface devant une notion prévalente de République et s'avère, loin des Valeurs qui l'ont forgée, incapable de faire face à l'islamisme. La civilisation française se dissout face à une religion conquérante et risque de disparaître si un réveil religieux ne se produit pas. Si elle ne réalise pas la valeur de son héritage catholique. L'auteur éveille les consciences avec des démonstrations riches de sens. Un ouvrage à lire, même par les personnes qui ont conscience de la réalité de la situation dramatique de notre civilisation.
  • Verdure35 Posté le 9 Juin 2021
    Ce livre est un constat, celui de notre époque vue par un de nos Académiciens, et pas des moindres. Il a baigné dans l'Art dés sa prime jeunesse, dans la littérature et une éducation chrétienne. Il constate l'affaiblissement de notre langue, des valeurs universelles de la religion chrétienne( depuis Vatican II) desquelles nous sommes tous porteurs, le niant ou feignant parfois de l'ignorer. La laïcité devient presque une nouvelle religion et sur du vide l'Islam s'installe;on peut se souvenir des causes de la Saint- Barthélemy. Notre belle civilisation est fatiguée, J.M.Rouart veut rester convaincu d'un rebond , mais il faudrait revenir bien en arrière pour y parvenir. IDepuis quelques jours le latin et le grec ne font plus partie des études de lettres classiques dans certaines universités américaines... Cet essai est bien sur d'une lecture agréable , pas didactique, mais me laisse le coeur lourd.
  • BurjBabil Posté le 13 Mai 2021
    Livre très intéressant en cette période trouble où les rézosociaux s’excitent, animés par des gnomes intellectuels allumeurs de feux follets inconscients des conséquences que leur haine ainsi exposée peut provoquer, où des généraux, gradés divers et autres serviteurs de la nation appellent à un sursaut dont on n’est pas très sûr de la teneur, où un gouvernement aux abois est prêt à délivrer un blanc-seing antidémocratique à certaines forces obscures et agissantes pour assurer son maintien au pouvoir. Ici, malgré le thème polémique, c’est calme et sérénité... M. Rouart défend une idée simple : pas de civilisation sans croyance mystique donc sans dieu. La France (il ne parle même pas de l’Europe au sens construction de ce machin technocratique marchand et sans âme) est chrétienne et même catholique. Qu’on le veuille ou non, ce sont nos références culturelles. D’où son questionnement : comment se sortir de ce piège qui se referme doucement mais inexorablement sur nous, coincés que nous sommes entre un athéisme sans avenir car sans dimension mystique et d’autres religions plus dynamique, l’islam par exemple, très cité et commenté dans ce livre, qui garde sa force et sa vigueur et semble la seule religion capable de s’imposer en France. Ce résumé... Livre très intéressant en cette période trouble où les rézosociaux s’excitent, animés par des gnomes intellectuels allumeurs de feux follets inconscients des conséquences que leur haine ainsi exposée peut provoquer, où des généraux, gradés divers et autres serviteurs de la nation appellent à un sursaut dont on n’est pas très sûr de la teneur, où un gouvernement aux abois est prêt à délivrer un blanc-seing antidémocratique à certaines forces obscures et agissantes pour assurer son maintien au pouvoir. Ici, malgré le thème polémique, c’est calme et sérénité... M. Rouart défend une idée simple : pas de civilisation sans croyance mystique donc sans dieu. La France (il ne parle même pas de l’Europe au sens construction de ce machin technocratique marchand et sans âme) est chrétienne et même catholique. Qu’on le veuille ou non, ce sont nos références culturelles. D’où son questionnement : comment se sortir de ce piège qui se referme doucement mais inexorablement sur nous, coincés que nous sommes entre un athéisme sans avenir car sans dimension mystique et d’autres religions plus dynamique, l’islam par exemple, très cité et commenté dans ce livre, qui garde sa force et sa vigueur et semble la seule religion capable de s’imposer en France. Ce résumé est succinct, insuffisant, mais pose le socle du questionnement de M. Rouart. C’est franchement déstabilisant, très pertinent, documenté et illustré, contextualisé et sans volonté de polémiquer, seulement d’interroger nos consciences à fins d’introspection. Sans divulgâcher (il dresse aussi le tragique bilan de notre abandon linguistique), sa solution reste assez métaphysique : un élan comme celui qui a produit notre culture, notamment artistique qu’il se plaît à rappeler, ne se décrète pas... Et surtout, il ne s’intéresse jamais aux textes... La bible pour ne pas la citer. Comment concilier une vérité révélée, un code de conduite et une boussole morale avec certains paradigmes modernes ? Un pape peut dire ce qu’il veut, Dieu a parlé et à moins de trafiquer les textes (Google mon ami, l’homme de demain compte sur toi) concilier ces textes et la réalité moderne risque de mener à une impasse. Je conseille donc fortement, plutôt qu’écouter les nains médiatiques cités plus haut, de passer quelques heures en compagnie de M. Rouart pour initier un débat toujours riche et animé dès qu’il s’agit de religion, de laïcité, d’Islam et de fin de civilisation.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés