RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ce sera ton dernier instant

            Robert Laffont
            EAN : 9782221145258
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Ce sera ton dernier instant

            JOHAN-FREDERIK HEL GUEDJ (Traducteur)
            Collection : Best-sellers
            Date de parution : 17/04/2014

            « Il faut bien reconnaître que les Anglaises ont un génie très particulier pour tricoter ce genre de romans alliant le charme au sordide. Alors, que God save the queens... of the crime ! » Pascale Frey, Elle

            Qui a tué Harriet Lowther avant de l’enterrer sur le Moor à...

            « Il faut bien reconnaître que les Anglaises ont un génie très particulier pour tricoter ce genre de romans alliant le charme au sordide. Alors, que God save the queens... of the crime ! » Pascale Frey, Elle

            Qui a tué Harriet Lowther avant de l’enterrer sur le Moor à la sortie de la ville ?
            Une tempête d’une rare violence vient d’exhumer les os de cette adolescente dont l’inexplicable disparition seize ans plus tôt hante encore bien des mémoires à Lafferton. Pour le commissaire divisionnaire Simon Serrailler, seul en charge de l’enquête du fait d’une réduction drastique des effectifs, l’affaire prend une autre tournure avec la découverte sur le même site d’un deuxième squelette. Une jeune femme encore, mais sans identité cette fois. Les deux meurtres sont-ils liés ? Leur auteur vit-il toujours à Lafferton? Et comment réveiller les souvenirs, si longtemps après ?
            Obsédé par la recherche de la vérité, Serrailler en fait une affaire personnelle. Mais son coup de foudre improbable pour la séduisante Rachel Wyatt risque de compliquer la donne…

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221145258
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Robert Laffont
            14.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • NatachaEN Posté le 19 Février 2016
              Un très bon roman ! Les personnages sont attendrissants, la lecture est facile car nous sommes vite pris par l'histoire ! Ce livre est très bien construit, réaliste! Mon premier livre de Susan Hill et je ne vais pas en rester la !
            • Alapagedeslivres Posté le 11 Novembre 2015
              Une lecture agréable sur un sujet grave, important et non résolu, l’euthanasie. L’enquête me paraît secondaire. Le véritable atout dans ce livre est l’humanité des personnages. Le dénouement est convaincant mais pas comme je l’avais espéré, presque trop rapide. J’en attendais plus.
            • nameless Posté le 6 Novembre 2015
              A la suite d’une destructrice tempête sur le sud-ouest de l’Angleterre, qui ressemble fort à un épisode cévenol, le squelette de Harriet Lowther est mis à jour après un glissement de terrain. Harriet a disparu 16 ans plus tôt. Alors âgée de 15 ans, elle s’est volatilisée à un arrêt de bus qu’elle devait prendre pour rejoindre son domicile, après avoir passé la journée chez une amie. D'une nature calme et posée, élève studieuse, Harriet nourrit une passion pour la musique, étudie le piano et la clarinette, quelquefois en cachette de ses parents, qui “rangeaient la musique au rayon des passe-temps. Beaucoup de parents sont dans ce cas n'est-ce pas ? Le sport, l'art, le théâtre... tout cela. D'agréables passe-temps, rien a voir avec le fait d'obtenir un A dans toutes les matières et de faire une belle carrière” (p. 343).   L’enquête est confiée à Simon Serrailler, policier-fétiche de Susan Hill, dont la vie évolue tranquillement au fil des parutions de l’auteur. Il vit seul dans un confortable appartement où il s’adonne, lorsque son travail ne dévore pas son temps, à la peinture et au dessin. Sa sœur Cat est toujours un médecin dévoué à ses patients, elle élève toujours... A la suite d’une destructrice tempête sur le sud-ouest de l’Angleterre, qui ressemble fort à un épisode cévenol, le squelette de Harriet Lowther est mis à jour après un glissement de terrain. Harriet a disparu 16 ans plus tôt. Alors âgée de 15 ans, elle s’est volatilisée à un arrêt de bus qu’elle devait prendre pour rejoindre son domicile, après avoir passé la journée chez une amie. D'une nature calme et posée, élève studieuse, Harriet nourrit une passion pour la musique, étudie le piano et la clarinette, quelquefois en cachette de ses parents, qui “rangeaient la musique au rayon des passe-temps. Beaucoup de parents sont dans ce cas n'est-ce pas ? Le sport, l'art, le théâtre... tout cela. D'agréables passe-temps, rien a voir avec le fait d'obtenir un A dans toutes les matières et de faire une belle carrière” (p. 343).   L’enquête est confiée à Simon Serrailler, policier-fétiche de Susan Hill, dont la vie évolue tranquillement au fil des parutions de l’auteur. Il vit seul dans un confortable appartement où il s’adonne, lorsque son travail ne dévore pas son temps, à la peinture et au dessin. Sa sœur Cat est toujours un médecin dévoué à ses patients, elle élève toujours seule ses 3 enfants depuis la mort de son mari, et héberge Molly, une étudiante en médecine. En contrepartie d’heures de baby-sitting, Cat aide Molly à préparer ses examens.   Quelques jours après la découverte d’Harriet, un second « kit de squelette à monter soi-même », comme le nomme le médecin légiste page 25, est découvert dans une fosse, ce qui complexifie brutalement l’enquête, la disparition de cette jeune femme n’ayant jamais été signalée. Les budgets publics étant ce qu’ils sont, en Grande-Bretagne comme ailleurs, soumis à des coupes sombres, Simon apprend qu’il  ne bénéficiera ni de personnel ni de crédits pour mener ses investigations. Il devient donc une équipe à lui tout seul, chargé de résoudre deux crimes. Cette mission sera d’autant plus difficile à accomplir pour Simon qu’il tombe éperdument amoureux de Rachel Wyatt, épouse qui a la lourde charge de son mari atteint de la maladie de Parkinson, qu’en femme de devoir, elle n’imagine pas quitter même si elle sacrifie sa propre existence.   Ce sera ton dernier instant est un roman solidement construit très bien écrit. Le lecteur partage au fil des pages le travail de fourmi de Simon et est avide de connaître l’évolution de son coup de foudre pour Rachel. A travers des personnages mêlés à l’enquête, atteints de maladies graves, en proie à des questionnements sur la perte inéluctable de leur autonomie, Susan Hill explore le thème peu abordé dans la littérature du suicide assisté, de la fin de vie dans la dignité. Jocelyn Forbes, patiente de Cat, est spécialement émouvante et intéressante. Atteinte de la maladie de Charcot, elle se rend en Suisse pour y être légalement et médicalement suicidée. Que découvrira-t-elle en Suisse ? Un lieu de paix et de sérénité, ou une officine prompte à faire fortune sur le compte de personnes vulnérables, n'ayant trouvé aucune réponse institutionnelle à leurs mortelles interrogations, dans leur pays ? Un roman riche sur le plan humain, qui ose évoquer de graves questions de société, par le truchement maîtrisé et documenté, comme souvent, d'un roman étiqueté policier dans lequel l'enquête, sans être prépondérante, est cependant bien menée. Bonne lecture !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Seraphita Posté le 20 Août 2015
              Une tempête apocalyptique secoue la région de Lafferton. La fin du monde semble, à ce moment, tangible. Et pourtant, après le déluge, le calme revient. Pour un temps seulement. Car la tempête, en arasant les sols, a mis à jour les restes de deux squelettes humains : le premier est rapidement identifié et permet de résoudre, en partie, une énigme vieille de 16 ans. Il s’agit du corps d’une adolescente de 15 ans, mystérieusement disparue, activement recherchée à l’époque. Le second squelette est celui d’une jeune femme également. Pour autant, son identité reste une énigme. Alors, le commissaire divisionnaire Simon Serrailler va remuer ciel et terre pour mettre à jour la vérité, au risque de rouvrir des plaies anciennes… « Ce sera ton dernier instant » est un excellent polar écrit par Susan Hill, « l’une des plus grandes dames du polar à l’anglaise, à côté de P.D. James, Elisabeth Georges, Minette Walters… », comme se plaît à le souligner la quatrième de couverture. L’ensemble des presque 400 pages se lit par petites touches, se laisse savourer dans la durée, à la fois sucré et doux comme un thé, et en même temps empli d’une noirceur amère, qui frôle parfois l’horreur et... Une tempête apocalyptique secoue la région de Lafferton. La fin du monde semble, à ce moment, tangible. Et pourtant, après le déluge, le calme revient. Pour un temps seulement. Car la tempête, en arasant les sols, a mis à jour les restes de deux squelettes humains : le premier est rapidement identifié et permet de résoudre, en partie, une énigme vieille de 16 ans. Il s’agit du corps d’une adolescente de 15 ans, mystérieusement disparue, activement recherchée à l’époque. Le second squelette est celui d’une jeune femme également. Pour autant, son identité reste une énigme. Alors, le commissaire divisionnaire Simon Serrailler va remuer ciel et terre pour mettre à jour la vérité, au risque de rouvrir des plaies anciennes… « Ce sera ton dernier instant » est un excellent polar écrit par Susan Hill, « l’une des plus grandes dames du polar à l’anglaise, à côté de P.D. James, Elisabeth Georges, Minette Walters… », comme se plaît à le souligner la quatrième de couverture. L’ensemble des presque 400 pages se lit par petites touches, se laisse savourer dans la durée, à la fois sucré et doux comme un thé, et en même temps empli d’une noirceur amère, qui frôle parfois l’horreur et laisse quelques palpitations au creux de la poitrine, comme un expresso un peu trop serré. C’est là tout le talent de cette grande dame qui sait installer le décor très british de son intrigue et tous les ingrédients qui y sont rattachés, tel l’inénarrable thé qui accompagne tous les épisodes. Au fur et à mesure, l’auteur instille d’autres intrigues, plus ou moins parallèles à l’intrigue principale, et donne à l’ensemble une touche noire mais de laquelle la vie et l’un de ses corollaires, l’espoir, ne sont jamais absents. C’est d’ailleurs ce qui pousse le sympathique Simon Serrailler à persévérer dans son enquête, ne laissant jamais de côté, ni des indices qui pourraient paraître secondaires, les creusant jusqu’au bout, ni sa vie personnelle et sa quête de l’âme sœur. En toile de fond, « Ce sera ton dernier instant » explore aussi la fin de vie et le débat complexe de l’euthanasie. Un polar attachant qui oscille entre tact et retenue à l’anglaise et noirceur de l’humain, de la maladie et de la fin de vie.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LePamplemousse Posté le 22 Avril 2014
              Les romans policiers de Susan Hill se suivent…et se ressemblent, mais jamais je ne m’en lasse, car les personnages sont émouvants et terriblement humains. En plus de suivre le commissaire divisionnaire Simon Serrailler dans son enquête, nous l’accompagnons dans son quotidien, entre ses soirées en solitaire, ses fréquentes visites à sa sœur, médecin, veuve et mère de trois enfants, à son père et à sa belle-mère, nous assistons aussi au travail de toute son équipe au jour le jour. L’enquête ne s’avère pas simple, en effet, après un fort orage, le squelette d’une jeune fille a été retrouvé suite à l’éboulement d’une colline. S’agit-il de Harriet, une adolescente disparue depuis 16 ans ? Susan Hill sait nous rendre attachants ses personnages, que l’on suit de livre en livre. Simon Serrailler n’est pas le flic solitaire et alcoolique typique de ce genre de romans, lui, il aime la gastronomie, il dessine, expose ses œuvres, tombe amoureux… L’histoire nous entraîne aussi à chaque fois dans un domaine particulier de la médecine, ici, nous abordons le thème de la fin de vie, des soins palliatifs et du suicide assisté.
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.