Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823874808
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ces petits riens qui font une vie

,

Date de parution : 01/10/2020
Quand son fils lui a annoncé qu’il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n’était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les « papys » qu’on pousse à la retraite. Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois... Quand son fils lui a annoncé qu’il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n’était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les « papys » qu’on pousse à la retraite. Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois l’ont éloigné de sa femme Louise. Surtout, il n’était pas prêt à faire la connaissance de « l’autre » grand-père, François, éditeur agité et brouillon, toujours entre deux projets géniaux, maladroit comme c’est pas permis, avec une fâcheuse tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas… Les deux nouveaux grands-pères n’ont aucun point commun, si ce n’est ce petit-fils qui vient de naître. Et pourtant leur rencontre, tout comme l’irruption dans leur existence de ce bébé adorable, mais exigeant, vont leur faire peu à peu redécouvrir, au fil d’un récit sensible et hilarant, ces « petits riens » qui changent tout.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823874808
Code sériel : VIRT
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • coquinnette1974 Posté le 27 Avril 2021
    A la bibliothèque, j'ai emprunté : Ces petits riens qui font une vie de Pierre Antilogus et Jean-Louis Fetjaine. Quand son fils lui a annoncé qu’il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n’était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les «#8201;papys#8201;» qu’on pousse à la retraite. Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois l’ont éloigné de sa femme Louise. Surtout, il n’était pas prêt à faire la connaissance de «#8201;l’autre#8201;» grand-père, François, éditeur agité et brouillon, toujours entre deux projets géniaux, maladroit comme c’est pas permis, avec une fâcheuse tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas… Les deux nouveaux grands-pères n’ont aucun point commun, si ce n’est ce petit-fils qui vient de naître. Et pourtant leur rencontre, tout comme l’irruption dans leur existence de ce bébé adorable, mais exigeant, vont leur faire peu à peu redécouvrir, au fil d’un récit sensible et hilarant, ces «#8201;petits riens#8201;» qui changent tout. Ces petits riens qui font une vie est un joli petit roman, de genre feel-good, qui fait du bien au moral et donne le sourire. Ce n'est pas un grand roman, je ne suis... A la bibliothèque, j'ai emprunté : Ces petits riens qui font une vie de Pierre Antilogus et Jean-Louis Fetjaine. Quand son fils lui a annoncé qu’il allait être grand-père, Jean-Paul a accusé le coup. Il n’était pas prêt, lui le cadre-sup hyperactif, à se retrouver relégué parmi les «#8201;papys#8201;» qu’on pousse à la retraite. Pas vraiment prêt non plus à affronter la tonne de non-dits qui depuis des mois l’ont éloigné de sa femme Louise. Surtout, il n’était pas prêt à faire la connaissance de «#8201;l’autre#8201;» grand-père, François, éditeur agité et brouillon, toujours entre deux projets géniaux, maladroit comme c’est pas permis, avec une fâcheuse tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas… Les deux nouveaux grands-pères n’ont aucun point commun, si ce n’est ce petit-fils qui vient de naître. Et pourtant leur rencontre, tout comme l’irruption dans leur existence de ce bébé adorable, mais exigeant, vont leur faire peu à peu redécouvrir, au fil d’un récit sensible et hilarant, ces «#8201;petits riens#8201;» qui changent tout. Ces petits riens qui font une vie est un joli petit roman, de genre feel-good, qui fait du bien au moral et donne le sourire. Ce n'est pas un grand roman, je ne suis pas certaine de m'en souvenir dans quelques mois mais j'ai aimé ma lecture et c'est le plus important. Nous avons des personnages sympathiques, touchants, attachants. A commencer par le bougon Jean-Paul, content d'être grand-père mais bon, il ne faut pas le crier sur tous les toits. Après tout, il a encore de beaux jours devant lui à son travail, même si à un peu plus de 60 ans l'âge de la retraite approche. Il est plus ou moins en froid avec son épouse Louise, même s'il ne l'accepte pas vraiment. Elle est partie préparer un gite.. sans lui.. mais elle va revenir, n'est ce pas ?? Bon, c'était leur rêve à eux deux mais lui il travaille encore.. Jean-Paul est un peu égoïste voir même beaucoup par moment mais il est malgré tout sympathique. Et au fil que les pages se tournent un changement s'opère peu à peu chez lui. J'ai également beaucoup aimé François, l'autre grand père du nouveau né Théo. C'est un personnage fantasque, haut en couleur, qui m'a fait sourire à de nombreuses reprises. Ces petits riens qui font une vie est un petit roman sympathoche, qui fait du bien. J'ai aimé l'épilogue et j'ai terminé ma lecture avec le sourire aux lèvres, ce qui fait du bien en moral en ces temps compliqués. Ma note : trois étoiles et demie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mijue05 Posté le 11 Avril 2021
    Un roman écrit à 4 mains sur le temps qui passe, la famille, l'amour.... À la naissance de son petit-fils Jean Paul fait la connaissance de l'autre grand-père... qui est son exact opposé. Pour lui qui est en pleine crise de couple, cette rencontre et ce nouveau statut de grand-père vont tout changer. J'ai trouvé ce roman sympa avec un theme intéressant et j'ai bien aimé que le personnage principal soit un homme. J'ai reçu ce livre grâce au calendrier de l'avent de #theedenofbooks. Je remercie donc Jessica et les éditions Fleuve pour cet envoi.
  • Khalya Posté le 10 Mars 2021
    Toujours dans le cadre de la lecture de petits livres, j'ai découvert ce petit roman de 208 pages écrit à quatre mains. Dans ce roman on va rencontrer Jean-Paul et François, deux hommes qui ne pourraient pas être plus différents l'un de l'autre et qui vont se retrouver grand-père du même petit bout de chou. Et donc obligé de se fréquenter. Si François est plutôt ouvert d'esprit et ravi de cette nouvelle connaissance, Jean-Paul a plutôt tendance à freiner des quatre fers. Il faut dire que devenir grand-père, même s'il est évident qui va profondément aimer son petit-fils, bouleverse un peu ce grand bosseur qui craint d'être catalogué "papy" par sa nouvelle, et jeune, directrice. Honnêtement si j'ai énormément aimé le livre et l'évolution de Jean-Paul, un grand nombre de choses m'a profondément agacé. Le roman a tendance à présenter Jean-Paul comme le grand méchant de l'histoire, celui qui doit absolument se remettre en question, tout changer dans sa vie, alors que pour moi, il est tout bonnement entouré d'égoïstes. Certes il avait dit à ta femme que lorsqu'ils seraient à la retraite ils partiraient en Bretagne ouvrir un gîte, mais ce n'est tout de même pas sa faute si celle-ci a décidé de prendre... Toujours dans le cadre de la lecture de petits livres, j'ai découvert ce petit roman de 208 pages écrit à quatre mains. Dans ce roman on va rencontrer Jean-Paul et François, deux hommes qui ne pourraient pas être plus différents l'un de l'autre et qui vont se retrouver grand-père du même petit bout de chou. Et donc obligé de se fréquenter. Si François est plutôt ouvert d'esprit et ravi de cette nouvelle connaissance, Jean-Paul a plutôt tendance à freiner des quatre fers. Il faut dire que devenir grand-père, même s'il est évident qui va profondément aimer son petit-fils, bouleverse un peu ce grand bosseur qui craint d'être catalogué "papy" par sa nouvelle, et jeune, directrice. Honnêtement si j'ai énormément aimé le livre et l'évolution de Jean-Paul, un grand nombre de choses m'a profondément agacé. Le roman a tendance à présenter Jean-Paul comme le grand méchant de l'histoire, celui qui doit absolument se remettre en question, tout changer dans sa vie, alors que pour moi, il est tout bonnement entouré d'égoïstes. Certes il avait dit à ta femme que lorsqu'ils seraient à la retraite ils partiraient en Bretagne ouvrir un gîte, mais ce n'est tout de même pas sa faute si celle-ci a décidé de prendre une retraite anticipée. Son fils, n'est pas tellement mieux, profiteur et donneur de leçon. J'ai particulièrement été énervée par sa femme, qui cherche la moindre excuse pour le blâmer, et pendant tout le livre je me suis dit "mais si tu veux divorcer, divorce qu'on en parle plus". Finalement malgré leur différence de vie et de caractère, j'ai trouvé que celui qui était le plus amical et le plus ouvert en urgent Paul, c'était François. J'ai vraiment apprécié assister à la rencontre de ces deux hommes, à la naissance de ce qui pourrait être une belle amitié, mais en ce qui me concerne tous les autres personnages sont odieux et ne méritent pas qu'on s'y attarde. J'ai vraiment regretté cette sorte de morale qui voudrait que l'on soit égoïste quand on ne sacrifie pas sa carrière à sa famille. D'autant plus que la famille en question est bien contente de profiter de tout ce que le salaire de Jean-Paul peut leur offrir
    Lire la suite
    En lire moins
  • lunatic57 Posté le 7 Décembre 2020
    Le petit Théo vient de naître, et c’est devant la maternité, suite à un léger accrochage entre une voiture et une moto que Jean Pierre Massina, grand père du nourrisson rencontre François, l’autre grand-père. Deux hommes que tout oppose, et qui pourtant vont apprendre à se connaitre, et vont passer quelques moments de vie ensemble. Pourtant Jean Pierre se serait bien passé de tout ça. Engagé dans un projet professionnel qui ne semble pas tourner à son avantage, il est également en pleine tourmente sentimentale. Louise son épouse lui reproche de ne penser qu’à son travail et surtout de ne pas s’impliquer comme il l’avait promis dans leur projet de gite en Bretagne. Ainsi elle reste en Bretagne et lors de ses visites à Paris, se montre très froide et distante envers Jean-Pierre et préfère loger chez sa sœur Soizic, plutôt qu’au domicile conjugal. Et si l’arrivée de ce nourrisson pouvait changer la donne, et si sa relation avec François, pouvait lui faire voir la vie sous un nouvel angle ? Avec une succession de scènes de vie bien souvent décrites avec beaucoup d’humour, Jean-Pierre évolue et se transforme sous les yeux des lecteurs. J’ai pas mal changé d’avis sur ce... Le petit Théo vient de naître, et c’est devant la maternité, suite à un léger accrochage entre une voiture et une moto que Jean Pierre Massina, grand père du nourrisson rencontre François, l’autre grand-père. Deux hommes que tout oppose, et qui pourtant vont apprendre à se connaitre, et vont passer quelques moments de vie ensemble. Pourtant Jean Pierre se serait bien passé de tout ça. Engagé dans un projet professionnel qui ne semble pas tourner à son avantage, il est également en pleine tourmente sentimentale. Louise son épouse lui reproche de ne penser qu’à son travail et surtout de ne pas s’impliquer comme il l’avait promis dans leur projet de gite en Bretagne. Ainsi elle reste en Bretagne et lors de ses visites à Paris, se montre très froide et distante envers Jean-Pierre et préfère loger chez sa sœur Soizic, plutôt qu’au domicile conjugal. Et si l’arrivée de ce nourrisson pouvait changer la donne, et si sa relation avec François, pouvait lui faire voir la vie sous un nouvel angle ? Avec une succession de scènes de vie bien souvent décrites avec beaucoup d’humour, Jean-Pierre évolue et se transforme sous les yeux des lecteurs. J’ai pas mal changé d’avis sur ce personnage au cours du récit, passant d’un personnage carriériste et rustre à un homme plus tendre et aimant. Dès le début par contre, on ne peut qu’avoir pas mal de sympathie pour François. Un roman à l’écriture très agréable à lire, très cinématographique je trouve. En le lisant, j’imaginais très bien certaines scènes mises en image. Lorsque notre grand-père doit aller chercher en urgence Théo à la crèche, les échanges qu’il va avoir et la finalité de la scène sont dignes d’une très bonne comédie. J’aime bien l’originalité des personnages et le fait d’avoir choisi de faire de deux grands-pères les protagonistes centraux d’une telle comédie. Un angle un peu différents très appréciable à lire. C’est un roman à 4 mains, et pourtant à aucun moment on ne ressent cette double écriture. Il doit vraiment y avoir une belle complémentarité entre les deux auteurs pour pouvoir écrire ainsi avec une telle fluidité. C’est un roman feel good comme j’aime lire, mais pourtant derrière cet aspect de bienveillance et de bonheur, se cachent aussi des messages plus forts qui nous montrent que ces petits riens du quotidien sont peut-être les plus importants à vivre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aa2liiinee Posté le 6 Décembre 2020
    Bienvenue chez les papys ! Jean Paul va voir sa vie chambouler à la naissance de son petit fils. Ces petits riens qui font une vie est un feel good généreux qui m'a fait sourire à de nombreuses reprises. C'est drôle, léger, sincère. J'ai suivi avec enthousiasme les péripéties de nos héros aux cheveux blancs qui ont du mal à assumer leur nouveau statut de grand-père ! Un nouveau rôle qui va venir perturber le quotidien et nous offrir une histoire pétulante !#8201; #8201; Malgré son air léger, le fond est bien plus profond puisqu'il est question de la vieillesse et de tout le questionnement qui suit cette étape de la vie. Le rapport qu'on peut avoir avec la retraite, le fait de devenir grand parent, ce que nous apportons la société ... Autant de questions qui m'intéresse !#8201; #8201; Un récit à 4 mains, vivant, dynamique et dont j'ai savouré de nombreux dialogues. Un duo de papys attachant qui porte le roman avec tendresse. Mais aussi une scène memora ... Celle de la crèche, qui va de rebondissements en rebondissements ! Un délice ! #8201; #8201; Un joli roman, très bien résumé dans le titre, narrant un passage de vie pas toujours évident à apprivoiser,... Bienvenue chez les papys ! Jean Paul va voir sa vie chambouler à la naissance de son petit fils. Ces petits riens qui font une vie est un feel good généreux qui m'a fait sourire à de nombreuses reprises. C'est drôle, léger, sincère. J'ai suivi avec enthousiasme les péripéties de nos héros aux cheveux blancs qui ont du mal à assumer leur nouveau statut de grand-père ! Un nouveau rôle qui va venir perturber le quotidien et nous offrir une histoire pétulante !#8201; #8201; Malgré son air léger, le fond est bien plus profond puisqu'il est question de la vieillesse et de tout le questionnement qui suit cette étape de la vie. Le rapport qu'on peut avoir avec la retraite, le fait de devenir grand parent, ce que nous apportons la société ... Autant de questions qui m'intéresse !#8201; #8201; Un récit à 4 mains, vivant, dynamique et dont j'ai savouré de nombreux dialogues. Un duo de papys attachant qui porte le roman avec tendresse. Mais aussi une scène memora ... Celle de la crèche, qui va de rebondissements en rebondissements ! Un délice ! #8201; #8201; Un joli roman, très bien résumé dans le titre, narrant un passage de vie pas toujours évident à apprivoiser, l'art de devenir grand-père ! #8201;
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !