Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092556115
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Cet été-là

Collection : Roman Grand format
Date de parution : 09/06/2016
Un petit bijou solaire, littéraire et sensible, signé Sarah Ockler !
 
D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour.
Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été...
D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour.
Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a DÉJÀ vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092556115
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CyCiNeZo Posté le 11 Juin 2020
    C'est un bon roman adolescent qui nous parle d'amitié, de vacances, de premier amour, de secrets et de deuil. Se lit extrêmement vite, texte facile et léger, sans besoin réel de réflexion.
  • StephG54 Posté le 11 Septembre 2019
    C'est un bon roman adolescent qui nous parle d'amitié, de vacances, de premier amour , de secrets mais surtout de deuil et des difficultés à se reconstruire. L'histoire est donc forcément émouvante même si ce n'est pas aussi approfondi qu'un livre pour les adultes. L'écriture est agréable et les émotions bien décrites. J'ai passé un bon moment .
  • Sorello Posté le 9 Mars 2018
    Je ne m'attendais pas vraiment a ça en lisant ce livre, mais au final je l'ai beaucoup apprécié ! Anna a vécu une passion d'adolescence (secrète) avec le frère de sa meilleure amie Frankie, le temps d'un court été qui s'achève sur un drame et la perte de son amour. Un an plus tard, Anna part en vacances avec Frankie et sa famille sur un lieu qui porte encore tout les souvenirs de Matt. Les perinos, ou Anna, au final qu'on parle d'eux ou d'elle c'est la même histoire: tout le monde cherche une façon de faire son deuil après la perte d'un être cher, Red et Jayne pleure leur fils, Frankie pleure son frère, Anna pleure un ami a défaut de pouvoir pleurer publiquement son amour. Sarah Ockley nous mène, au gré de sa plume légère et agréable, parfois poétique, sur le chemin d'un bonheur fragile, de la peur d'oublier ceux qui sont partis, de la peur de vivre, du bonheur de vivre aussi, de la culpabilité, de l'amour, de la mort. La colère qu'on garde en soi face à l'injustice de la vie. Cet été-là, c'est un livre touchant, qui aborde le deuil sans en faire tout une morale, on voit... Je ne m'attendais pas vraiment a ça en lisant ce livre, mais au final je l'ai beaucoup apprécié ! Anna a vécu une passion d'adolescence (secrète) avec le frère de sa meilleure amie Frankie, le temps d'un court été qui s'achève sur un drame et la perte de son amour. Un an plus tard, Anna part en vacances avec Frankie et sa famille sur un lieu qui porte encore tout les souvenirs de Matt. Les perinos, ou Anna, au final qu'on parle d'eux ou d'elle c'est la même histoire: tout le monde cherche une façon de faire son deuil après la perte d'un être cher, Red et Jayne pleure leur fils, Frankie pleure son frère, Anna pleure un ami a défaut de pouvoir pleurer publiquement son amour. Sarah Ockley nous mène, au gré de sa plume légère et agréable, parfois poétique, sur le chemin d'un bonheur fragile, de la peur d'oublier ceux qui sont partis, de la peur de vivre, du bonheur de vivre aussi, de la culpabilité, de l'amour, de la mort. La colère qu'on garde en soi face à l'injustice de la vie. Cet été-là, c'est un livre touchant, qui aborde le deuil sans en faire tout une morale, on voit simplement deux adolescentes qui le vivent et s'en allègent différemment avec de jolis mots pour nous happer facilement. Je le conseille
    Lire la suite
    En lire moins
  • ptitelily01 Posté le 15 Septembre 2017
    Je m’attendais vraiment à une lecture légère, certes nous avons des petits moments d’insouciance propre à l’adolescence, mais la présence de lourdeur se fait durant toute notre lecture. Nous avons quelques clichés liés au deuil qui m’ont légèrement révolté, mais j’ai su voir au-delà pour apprécier ma lecture. Nous suivons uniquement le point de vue interne d’Anna, qui est la meilleure amie de Frankie, mais aussi du frère de cette dernière, Matt. Mais quelques mois avant la disparition de celui-ci. Anna et Matt se mettent en couple sans que leur entourage le sache. Ce qui rend la peine d’Anna assez intense et surtout elle ne peut la partager avec personne. Le résumé est assez sympa et dévoile vraiment le fond de l’histoire. Après on s’imagine assez facilement de quoi cela va parler, mais si vous êtes comme moi et que vous ne les lisez pas les résumés, on ne s’attend pas à avoir un livre aussi pesant. L’auteur traite parfaitement le sujet du deuil et tout ce qui se passe après la perte d’une personne. Le manque, la reconfiguration d’une famille, apprendre à vivre sans... Et le tout durant la période de l’adolescence pour notre personnage principal. On se... Je m’attendais vraiment à une lecture légère, certes nous avons des petits moments d’insouciance propre à l’adolescence, mais la présence de lourdeur se fait durant toute notre lecture. Nous avons quelques clichés liés au deuil qui m’ont légèrement révolté, mais j’ai su voir au-delà pour apprécier ma lecture. Nous suivons uniquement le point de vue interne d’Anna, qui est la meilleure amie de Frankie, mais aussi du frère de cette dernière, Matt. Mais quelques mois avant la disparition de celui-ci. Anna et Matt se mettent en couple sans que leur entourage le sache. Ce qui rend la peine d’Anna assez intense et surtout elle ne peut la partager avec personne. Le résumé est assez sympa et dévoile vraiment le fond de l’histoire. Après on s’imagine assez facilement de quoi cela va parler, mais si vous êtes comme moi et que vous ne les lisez pas les résumés, on ne s’attend pas à avoir un livre aussi pesant. L’auteur traite parfaitement le sujet du deuil et tout ce qui se passe après la perte d’une personne. Le manque, la reconfiguration d’une famille, apprendre à vivre sans... Et le tout durant la période de l’adolescence pour notre personnage principal. On se prend facilement d’affection pour Anne, par le fait que sa peine doit rester secrète, mais aussi par ce qu’elle vit sur l’après de la mort de Matt, on la voit réapprendre à vivre et à aimer. On a aussi beaucoup de moments d’insouciance, ce qui allège considérablement notre lecture. J’ai vraiment du mal à faire mon avis, surtout parce qu’il faut lire le livre et non le vivre au travers d’un avis ou commentaire. Si vous avez aimé #scandale, vous aimerez aussi celui-ci. La fin est un peu abrupte pour ma part et j’en attendais un peu plus, elle reste assez ouverte et permet de faire travailler notre imagination. En conclusion, je m’attendais vraiment à autre chose, c’était assez perturbant au départ. Mais je me suis facilement accroché au personnage principal et l’histoire est assez émouvante à suivre et à vivre. C’est le genre de livre qu’il faut lire par soi-même pour le vivre et non se faire son avis par rapport à d’autres. Je peux simplement vous dire que si vous avez aimé #Scandale, alors celui-ci vous plaira aussi. L’auteur est vraiment doué et sait parfaitement traiter et surtout elle maîtrise parfaitement son sujet.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ninon16 Posté le 7 Août 2017
    la couverture m’attirait pas mal : elle annonçait les vacances en avance. Mais quand j'ai reconnu le nom de l'auteure, je suis devenue un peu plus réticente à l'idée de lire ce livre : j'avais lu un autre roman de Sarah Ockler, #scandale, qui avait été une déception. Pour ce livre-là, mon avis a oscillé à plusieurs reprises entre mitigé et bon pour finalement me convaincre qu'il s'agissait malgré ses défauts d'une bonne lecture. Dès le début, nous assistons aux souvenirs d'Anna, le personnage principal de l'histoire. Elle se rappelle le tout début de sa relation avec Matt, son meilleur ami dont elle était amoureuse et qui est également le frère de sa meilleure amie, Frankie (compliqué). Cette histoire devait être une histoire d'amour, mais pas seulement : c'est également l'histoire d'une reconstruction et du deuil. J'ai trouvé ce thème bien traité : Anna est envahie par les doutes à propos de son secret et met des mots sur sa douleur d'avoir perdu quelqu'un qu'elle aimait. En parallèle de cet aspect bien sérieux et grave du livre, nous assistons à de véritables vacances clichées de jeunes filles qui mentent à leurs parents, draguent, font la fête etc. J'ai... la couverture m’attirait pas mal : elle annonçait les vacances en avance. Mais quand j'ai reconnu le nom de l'auteure, je suis devenue un peu plus réticente à l'idée de lire ce livre : j'avais lu un autre roman de Sarah Ockler, #scandale, qui avait été une déception. Pour ce livre-là, mon avis a oscillé à plusieurs reprises entre mitigé et bon pour finalement me convaincre qu'il s'agissait malgré ses défauts d'une bonne lecture. Dès le début, nous assistons aux souvenirs d'Anna, le personnage principal de l'histoire. Elle se rappelle le tout début de sa relation avec Matt, son meilleur ami dont elle était amoureuse et qui est également le frère de sa meilleure amie, Frankie (compliqué). Cette histoire devait être une histoire d'amour, mais pas seulement : c'est également l'histoire d'une reconstruction et du deuil. J'ai trouvé ce thème bien traité : Anna est envahie par les doutes à propos de son secret et met des mots sur sa douleur d'avoir perdu quelqu'un qu'elle aimait. En parallèle de cet aspect bien sérieux et grave du livre, nous assistons à de véritables vacances clichées de jeunes filles qui mentent à leurs parents, draguent, font la fête etc. J'ai parfois eu droit à des lieux communs qui m'ont vraiment agacée et fait lever les yeux au ciel. A travers la description de ces moments-là, Frankie et Anna paraissent vraiment superficielles. D'ailleurs, Anna a à un moment un délire horrible sur sa virginité, c'était absolument étrange et sans aucun sens... Heureusement, la fin nous donne une bonne explication sur ce long passage de l'histoire, et ces vacances estivales occupent une place très pertinente dans leur période de deuil. J'ai trouvé qu'il y avait une véritable réflexion sur la perte d'un proche, bien que ça ne soit pas toujours très approfondi. On ne peut pas dire que je me sois vraiment attachée à Anna ou à Frankie même si malgré tout j'ai réussi à les comprendre. Quand j'y repense, Anna ressemble sacrément au personnage principal de #scandale, on dirait que l'auteure se répète un peu et fait de ses personnages un type... On assiste également à l'histoire d'amour entre Sam et Anna, Sam représentant le petit copain parfait. Cette lecture reste malgré tout réaliste, elle n'est pas non plus à l'eau de rose.... J'ai encore une fois des réserves sur le style de l'auteure. Son cynisme m'a parfois plu, et parfois m'a paru excessif (re, l'épisode de la virginité qui ne ressemble à rien...). Au final, c'est une lecture avec laquelle j'aurais passé un moment agréable malgré toutes les réserves que j'ai émises à son sujet ! Cette lecture m'a fait me sentir en vacances, sur la plage de Californie à côté de Frankie et Anna, sans oublier de traiter de manière pertinente un sujet douloureux. Je ne suis pas sûre que Sarah Ockler soit une auteure faite pour moi, mais Cet été-là me réconcilie quand même avec elle.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail