RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Ceux qui restent

            Presses de la cité
            EAN : 9782258088054
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Ceux qui restent

            CECILE LECLERE (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 20/09/2012

            Sarah n'était qu'une enfant quand son frère Charlie a disparu ; elle est la dernière à l'avoir vu.

            Seize ans plus tard, dans la même ville, le cauchemar de son enfance resurgit : Sarah découvre le corps d'une de ses élèves dans les bois. Alors que les policiers tentent de trouver...

            Sarah n'était qu'une enfant quand son frère Charlie a disparu ; elle est la dernière à l'avoir vu.

            Seize ans plus tard, dans la même ville, le cauchemar de son enfance resurgit : Sarah découvre le corps d'une de ses élèves dans les bois. Alors que les policiers tentent de trouver l'assasin, elle décide de rouvrir en parallèle l'enquête sur la disparition de son frère. Les deux affaires sont-elles liées ? Sarah est-elle en danger ?

             

            Le premier roman publié en France d'une nouvelle voix du thriller anglais.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258088054
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Presses de la cité
            12.99 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • iz43 Posté le 25 Mars 2019
              Voici un thriller que j ai vraiment apprécié alors que le sujet d habitude me fait fuir à toutes jambes. Nous découvrons Sarah une jeune femme qui a vécu un drame dans sa vie, le pire drame qui peut arriver à une famille à mon avis: la disparition de son frère aîné il y a 16 ans. Charlie n avait que 12 ans lorsqu' il a disparu un jour d été. Sarah qui en avait 9 s était endormie sur la pelouse et ne savait donc pas ce qu' il s était passé . Le roman alterne entre l époque actuelle où Sarah est devenue prof d anglais dans un établissement huppé et la période où son frère a disparu et les années qui ont suivi. Sarah adulte alors qu' elle fait son jogging découvre le cadavre de son élève Jenny 12 ans. Tout bascule. J ai eu beaucoup d empathie pour Sarah. Je l imagine petite subir la perte de son frère, sa mère qui lui en veut de n avoir rien vu et qui sombre dans l alcool, son père qui est aussi soupçonné, ne rien savoir pendant 16 ans. Même si l histoire est dramatique le ton n... Voici un thriller que j ai vraiment apprécié alors que le sujet d habitude me fait fuir à toutes jambes. Nous découvrons Sarah une jeune femme qui a vécu un drame dans sa vie, le pire drame qui peut arriver à une famille à mon avis: la disparition de son frère aîné il y a 16 ans. Charlie n avait que 12 ans lorsqu' il a disparu un jour d été. Sarah qui en avait 9 s était endormie sur la pelouse et ne savait donc pas ce qu' il s était passé . Le roman alterne entre l époque actuelle où Sarah est devenue prof d anglais dans un établissement huppé et la période où son frère a disparu et les années qui ont suivi. Sarah adulte alors qu' elle fait son jogging découvre le cadavre de son élève Jenny 12 ans. Tout bascule. J ai eu beaucoup d empathie pour Sarah. Je l imagine petite subir la perte de son frère, sa mère qui lui en veut de n avoir rien vu et qui sombre dans l alcool, son père qui est aussi soupçonné, ne rien savoir pendant 16 ans. Même si l histoire est dramatique le ton n est absolument pas larmoyant. L enquête est très prenante. J ai littéralement dévoré ce livre de 550 pages.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mobella7 Posté le 1 Octobre 2018
              J'ai déjà lu une tonne de livre sur des disparitions. Mais je dois avouer que je me suis vraiment laissé emmenée par Sarah, la narratrice. Ce thriller, bien ficelé, se lit d'une traite. Deux affaires, un point commun: Sarah qui se demande bien pourquoi. Premier romand réussi pour Jane Casey! A découvrir sans modération.
            • emmanuellevdaa Posté le 4 Mai 2017
              Très bon bouquin ! Chouette sujet, chouette écriture, chouette déroulement, pas trop d'histoire de love, et belle chute ! J'ai beaucoup aimé :)
            • hayame Posté le 28 Octobre 2016
              Premier livre que je lis de cette auteure et ce fur une belle découverte. Roman policier dévoré en deux jours (il faut bien aller bosser) Pas mal du tout !
            • adtraviata Posté le 10 Juin 2016
              Premier roman de Jane Casey, Ceux qui restent met en scène une héroïne pleine de failles, de secrets et de complexes qui la rendent assez attachante. Ceux qui restent, ce sont les parents, les enfants, les frères et soeurs de personnes disparues ou mortes de mort violente, et elle en fait bien partie, Sarah Finch, elle dont la famille s’est disloquée suite à la disparition de son frère Charlie, elle qui a pris le nom de sa mère pour échapper aux remarques, à la fausse compassion et aux souvenirs lancinants. Quand le père de Jenny Sheperd, une des élèves de Sarah, vient annoncer la disparition de sa fille, le passé se réveille douloureusement. Et quand Sarah découvre elle-même le corps de l’enfant dans les bois, elle se retrouve au centre d’une affaire particulièrement délicate. Jane Casey alterne les longs chapitres sur l’évolution de l’enquête sur la mort de Jenny et les courts chapitres de retour dans le passé, au moment de la disparition de Charlie. C’est toute la force et l’intérêt de cette construction narrative que d’éclairer par le drame passé toute l’attitude et la vie que s’impose Sarah au présent. L’enquête elle-même révèle quelques surprises et rebondissements bien menés. Jane... Premier roman de Jane Casey, Ceux qui restent met en scène une héroïne pleine de failles, de secrets et de complexes qui la rendent assez attachante. Ceux qui restent, ce sont les parents, les enfants, les frères et soeurs de personnes disparues ou mortes de mort violente, et elle en fait bien partie, Sarah Finch, elle dont la famille s’est disloquée suite à la disparition de son frère Charlie, elle qui a pris le nom de sa mère pour échapper aux remarques, à la fausse compassion et aux souvenirs lancinants. Quand le père de Jenny Sheperd, une des élèves de Sarah, vient annoncer la disparition de sa fille, le passé se réveille douloureusement. Et quand Sarah découvre elle-même le corps de l’enfant dans les bois, elle se retrouve au centre d’une affaire particulièrement délicate. Jane Casey alterne les longs chapitres sur l’évolution de l’enquête sur la mort de Jenny et les courts chapitres de retour dans le passé, au moment de la disparition de Charlie. C’est toute la force et l’intérêt de cette construction narrative que d’éclairer par le drame passé toute l’attitude et la vie que s’impose Sarah au présent. L’enquête elle-même révèle quelques surprises et rebondissements bien menés. Jane Casey s’est bien documentée (ou je suis moi-même trop nourrie de séries télé comme L’inspecteur Lewis ou Les enquêtes de Vera) mais j’ai trouvé le tout bien ficelé et très réaliste. Si Sarah est au centre puisque c’est la narratrice, le duo d’enquêteurs formé par Vickers et Blake fonctionne très bien aussi. Même si j’ai deviné avant la fin qui a tué Jenny et même si je ne fais pas de cette lecture un coup de coeur à cause de quelques petites invraisemblances (mais je chipote car elles finissent par s’expliquer), j’ai passé un très bon moment. Il semble que les deux romans suivants de Jane Casey déjà traduits et publiés en 10/18 mettent en scène une enquêtrice récurrente, je suis donc contente d’avoir lu ce premier opus à part des suivants grâce à ma bibli (Par le feu est déjà dans ma PAL).
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.