Lisez! icon: Search engine
Julliard
EAN : 9782260030454
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Changer le sens des rivières

Date de parution : 03/01/2019

Peut-on changer le cours de sa vie ? À vingt ans, des rêves plein la tête, Marie n’a pas eu la chance d’étudier. Elle n’a connu que la galère des petits boulots et le paysage industriel du Havre. Aussi, lorsqu’elle rencontre Alexandre, garçon brillant et beau parleur, son coeur s’emballe....

Peut-on changer le cours de sa vie ? À vingt ans, des rêves plein la tête, Marie n’a pas eu la chance d’étudier. Elle n’a connu que la galère des petits boulots et le paysage industriel du Havre. Aussi, lorsqu’elle rencontre Alexandre, garçon brillant et beau parleur, son coeur s’emballe. Mais comment surmonter ce sentiment d’infériorité qui la poursuit ? Financièrement aux abois, piégée par un acte de violence incontrôlée, Marie accepte le marché que lui propose un juge taciturne, lui servir de chauffeur particulier pendant quelques mois. Une cohabitation qui risque d’être houleuse, compte tenu de la personnalité de ces deux écorchés vifs.
Dans ce roman d’apprentissage en forme de fable urbaine, Murielle Magellan confronte deux mondes habituellement clos, et nous livre un texte émouvant sur l’éveil à l’autre.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782260030454
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Julliard

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MelissaChelle Posté le 9 Juin 2020
    J'ai bien aimé ce petit roman. Marie n'a personne sur qui compter car entre son père dépressif et hypocondriaque dont il faut s'occuper en permanence comme d'un petit enfant et une soeur oisive, jamais présente, elle est seule. Est ce pour cela qu'elle s'accroche follement à Alexandre lorsqu'ils ont pour la première fois fait l'amour mais qu'il lui fait comprendre qu'ils ne sont pas faits l'un pour l'autre ? Mais suite à cet incident où Marie blesse Alexandre, elle va comparaître devant un juge et se retrouver punie d'une amende qu'elle ne peut pas payer. Alors quand on a tout perdu bêtement, sans doute qu'un peu d'audace ne fera pas de mal. Et le livre se poursuivra ainsi avec Marie et ses audaces, ses décisions prises sur un coup de tête, ses changements d'avis. J'ai adoré Marie justement, sa spontanéité, elle suit son instinct et il la conduit justement au bon endroit.
  • Ecureuilbleu Posté le 6 Juin 2020
    Ce roman se déroule de nos jours, au Havre. Marie, diplômée d'un bac pro en chaudronnerie, est serveuse dans une brasserie. Très organisée elle gère la maladie de son père, lui consacrant une partie de sa vie et de son maigre budget. Jusqu'au jour où elle croise Alexandre qui rêve de devenir réalisateur. Marie ne connait pas François Truffaut, et Alexandre coupe les ponts. Marie dérape et va devoir payer son acte violent. Elle ose demander de l'aide au juge, client de sa brasserie, et se retrouve "chauffeur particulier". Il la rabroue et la secoue mais l'incite à chercher. Ce sexagénaire, bien cabossé lui aussi par la vie, sera son puiseur de merveilles, celui qui va lui donner le goût de.. Je me suis attachée aux personnages : Marie a un profond sentiment d'infériorité envers sa soeur aînée, Victoria, qui a quitté la maison, Alexandre, Gérard le juge. Elle n'a aucune conscience de ses capacités, se contente de survivre et se contenter de peu. Gérard, le juge, se veut équitable et droit. Sans pitié mais juste. Il y a aussi Charlie, transexuelle qui a osé s'assumer Et il y a le bonsaï de grenadier que Marie va découvrir,acquérir et cultiver. Marie a osé :... Ce roman se déroule de nos jours, au Havre. Marie, diplômée d'un bac pro en chaudronnerie, est serveuse dans une brasserie. Très organisée elle gère la maladie de son père, lui consacrant une partie de sa vie et de son maigre budget. Jusqu'au jour où elle croise Alexandre qui rêve de devenir réalisateur. Marie ne connait pas François Truffaut, et Alexandre coupe les ponts. Marie dérape et va devoir payer son acte violent. Elle ose demander de l'aide au juge, client de sa brasserie, et se retrouve "chauffeur particulier". Il la rabroue et la secoue mais l'incite à chercher. Ce sexagénaire, bien cabossé lui aussi par la vie, sera son puiseur de merveilles, celui qui va lui donner le goût de.. Je me suis attachée aux personnages : Marie a un profond sentiment d'infériorité envers sa soeur aînée, Victoria, qui a quitté la maison, Alexandre, Gérard le juge. Elle n'a aucune conscience de ses capacités, se contente de survivre et se contenter de peu. Gérard, le juge, se veut équitable et droit. Sans pitié mais juste. Il y a aussi Charlie, transexuelle qui a osé s'assumer Et il y a le bonsaï de grenadier que Marie va découvrir,acquérir et cultiver. Marie a osé : ne pas suivre Victoria et Inge, demander de l'aide, découvrir, s'émerveiller, partager, aimer, se cultiver, apprendre, évoluer, rêver et agir. Et sans le savoir, elle est devenue "le point d'orgue" du juge, a donné du sens à la vie d'Alexandre, Quel bel exemple à suivre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leoniee Posté le 24 Mai 2020
    Jeanne connaît les fins de mois difficiles. Confinée entre un père hypocondriaque et un travail au bar routinier, elle s'embrase vite pour Alexandre, bien qu'il soit bien plus cultivé qu'elle. Malheureusement, pour le jeune homme, cet obstacle est rédhibitoire. Alors c'est la descente aux enfers, Jeanne dérape et, ironie du sort : le seul être qui lui vient en aide est le juge qui la condamne avec sursis. L'auteure cherche un équilibre entre amour, justice... et culture - non pas le vernis mais celle qui transforme. Une quête menée avec naturel. Les personnages sont bien dessinés et présents dans leur rôle. La vie bifurque sur des chemins de traverse... et finalement, on accueille l'étincelle de félicité avec plaisir. Une pépite.
  • Celkana Posté le 10 Mai 2020
    Un livre comme je les aime, plein de réalisme et en même temps plein de poésie, de volonté, d'envie et de dureté mélangées. Marie n'a pas forcément une vie "intelligente" comme dirait la sphère des sachants mais elle a une vie qui lui convient de prime abord, avec ses repères, ses habitudes, ses rituels et son "passif social". Seulement, un jour, un grain de sable du nom d'Alexandre va passer dans son orbite et déclencher un tsunami dont elle ne se doute absolument pas. C'est pour moi presque un roman social comme Mordillat sait les écrire avec peut-être un peu moins de noir et un peu plus d'espoir. J'ai adoré ce fil d'histoire. On sent que les choses bougent, que c'est fragile, que ça peut basculer et Marie est un personnage fantastique à suivre dans sa réflexion, son évolution, son envie et son parcours. Rien n'est jamais acquis ni définitif, pour personne, que l'on soit serveuse avec un bac Chaudronnerie ou juge, et la citation que j'ai écrit est pour moi un super résumé de ce qu'est ce livre, un livre de combat et d'envie de se donner les moyens d'aller au-delà des apparences.
  • alyasthistle Posté le 2 Mai 2020
    Quel coup de cœur ! Un roman assez court mais dans lequel l'auteure réussit à développer avec suffisamment d'amplitude des personnages très justes, très humains, tout en nuances et ce, au service d'une belle histoire socialement intéressante. Les scènes judiciaires sont d'une grande justesse. En bonus : la Haute Normandie si chère à mon cœur y est joliment dépeinte mais ne sort pas de son rôle de toile de fond. Il s'agit incontestablement de l'un de mes coups de cœur 2020. Et en me relisant, je constate que le mot "cœur" revient trois fois en 6 lignes et ce n'est pas pour rien car c'est bien là que touche ce roman : il touche au cœur mais pour mieux faire fonctionner la tête...
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE JULLIARD
Les éditions Julliard sont spécialisées dans la littérature française contemporaine. Julliard ne cesse de découvrir de nouveaux talents et d'enrichir son catalogue avec des textes d'auteurs à la personnalité toujours singulière, et au style inimitable. Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.