Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707188571
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Chapitre L'état du monde 2016 - Vers une hyper-bourgeoisie globalisée ?

,

Collection : État du Monde
Date de parution : 01/09/2015

Au cours des trois dernières décennies, l’accélération des processus de mondialisation et l’augmentation des inégalités économiques dans la plupart des pays du monde ont posé la question de l’émergence d’une nouvelle classe dominante globale, qui serait caractérisée par son niveau de richesse inégalé, son ubiquité transnationale et sa culture spécifique. [Chapitre extrait de l'édition 2016 de L’état du monde]

Depuis plusieurs années, et singulièrement après la crise financière de 2008, les inégalités sont redevenues un thème d’actualité. Des best-sellers internationaux se consacrent à cette question trop longtemps négligée. Des ONG publient des chiffres alarmistes qui illustrent le fossé croissant entre les pauvres, qui paraissent toujours plus nombreux et vulnérables,...

Depuis plusieurs années, et singulièrement après la crise financière de 2008, les inégalités sont redevenues un thème d’actualité. Des best-sellers internationaux se consacrent à cette question trop longtemps négligée. Des ONG publient des chiffres alarmistes qui illustrent le fossé croissant entre les pauvres, qui paraissent toujours plus nombreux et vulnérables, et les ultra-riches, qui ne savent plus comment dépenser leurs gigantesques fortunes. D’Athènes à New York, de Madrid à Hong Kong, les mouvements populaires qui placent la lutte contre les « inégalités » au cœur de leur programme se multiplient et prennent de l’ampleur.
Mais, derrière les slogans, comment appréhender et mesurer précisément ces inégalités qui pèsent de plus en plus sur l’agenda international ? Politiques, économiques, sociales, raciales, culturelles ou sexuelles : comment s’enchevêtrent les différentes facettes de l’inégalité ? Pourquoi les institutions internationales, elles-mêmes très inégalitaires, échouent presque toujours à atteindre les objectifs qu’elles se sont fixés en matière de « développement » ? Pourquoi l’accès à l’alimentation, au logement, à l’éducation ou à la santé reste-t-il à ce point inégalitaire ? L’injustice ressentie par de nombreuses populations favorise-t-elle les conflits et la violence politique ?
Grâce aux chercheurs et journalistes réunis autour de Bertrand Badie et Dominique Vidal, cette édition 2016 de L’état du monde propose de nouvelles perspectives pour comprendre les inégalités contemporaines aux échelles mondiale, régionale et nationale. S’appuyant sur de solides ressources statistiques et sur d’innombrables exemples, sur les cinq continents, les spécialistes qui ont contribué à ce volume en décortiquent les mécanismes et fournissent ainsi quelques pistes pour tenter de les combattre.
Ceci est le chapitre " Vers une hyper-bourgeoisie globalisée ? " par Bruno Cousin et Sébastien Chauvin, extrait de l'ouvrage L'état du monde 2016.
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707188571
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
La Découverte
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • art-bsurde Posté le 18 Octobre 2017
    Ou la géopolitique de l'injustice. Ouvrage très documenté, les analyses sont rigoureuses et dépourvues d'idées préconçues, les points de vus et les sujets abordés sont variés. Indispensable pour qui souhaite un état des lieux social et mondial.
  • vincentf Posté le 12 Mars 2017
    Demain, la guerre ? Aujourd'hui déjà. Ce livre montre que la guerre ne cesse jamais mais aussi que sa définition évolue. La bonne vieille guerre armées contre armées, nations contre nations, s'estompe au profit de conflits plus complexes. Les Etats se battent contre des groupes armés mouvants. On ne sait jamais trop si les missions sont militaires ou policières. de plus, la guerre se privatise, comme l'ensemble du monde. Et ce n'est pas tout : il faut prendre en compte le dérèglement climatique, le marché de l'armement, le cyberespace, les drones, les ONG, les casques bleus, les Etats qui flanchent, le chantage à la terreur, etc. La guerre, hélas, a encore de longs jours devant elle, comme le montrent, à la fin du livre, quelques exemples qui font froid dans le dos : Congo, Centrafrique, Syrie, j'en passe. Il est des livres qu'on aimerait ne pas avoir à lire.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !