En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Chroniques de Zi : Phelan - Dès 13 ans

        Nathan
        EAN : 9782092574935
        Façonnage normé : EPUB3
        Nombre de pages : 224
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Chroniques de Zi : Phelan - Dès 13 ans

        ,

        Collection : Roman Grand format
        Date de parution : 11/01/2018
        Une série qui allie qualité littéraire et souffle épique !
         
        Au royaume des Mille Lacs, une sorcière enlève le bébé princier. Elle s'apprête à le dévorer, quand, soudain, l'enfant l'interpelle…
        Bien des années après, dans un village, Phelan, un adolescent expert au maniement de l'épée, tombe amoureux fou de la farouche princesse Nara. Il lui a suffi de l'apercevoir, alors qu'elle...
        Au royaume des Mille Lacs, une sorcière enlève le bébé princier. Elle s'apprête à le dévorer, quand, soudain, l'enfant l'interpelle…
        Bien des années après, dans un village, Phelan, un adolescent expert au maniement de l'épée, tombe amoureux fou de la farouche princesse Nara. Il lui a suffi de l'apercevoir, alors qu'elle venait visiter les Mille Lacs depuis son lointain royaume des Trois Vagues. Or le cheval de la princesse s'est emballé et l'a entraînée dans les Monts Jaunes, à la merci de l‘Ogre qui y règne… Personne n'est jamais ressorti vivant de ces montagnes.
        Mais Phelan ne peut abandonner l'amour de sa vie. Il se met en route pour sauver la princesse, accompagné de son meilleur ami Turi, aux cheveux bleus, dont la force n'a d'égale que la susceptibilité. Avant même d'atteindre les Monts Jaunes, leur route est truffée d'obstacles et de rencontres plus inquiétantes les unes que les autres. Sans compter que, sur leur chemin, plane l'ombre d'une mystérieuse sorcière…
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782092574935
        Façonnage normé : EPUB3
        Nombre de pages : 224
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Nathan
        11.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Bibeli Posté le 23 Juillet 2018
          Une sorcière immortelle enlève le jeune prince Irven pour en faire son repas. Elle fait preuve de ruse, d’audace, et aussi bien sûr de magie pour parvenir à ses fins. 15 ans plus tard, Phelan, un adolescent de 17 ans s’apprête à partir au-delà des terres autorisées pour retrouver Nara, une princesse étrangère qui s’est aventurée sur le territoire de l’Ogre. Ses proches ont beau lui dire que ce n’est que folie, rien à faire, il est tombé amoureux de la demoiselle en ne l’ayant pourtant vue qu’une (furtive) fois. Il commence son périple, lui le héros un peu trouillard mais tellement joli-cœur… Comme toujours avec JF Chabas, on pénètre dans un réel univers qui nous transporte. Dans les Chroniques de Zi, c’est au pays des contes de fées légèrement détourné que l’action prend part. La première partie est consacrée à la sorcière Arlana, tandis que la seconde voit le début d’une quête pour Phelan. Ce premier tome pose la base de l’histoire qui à n’en pas douter s’étoffera davantage dans les prochains épisodes. Car quatre livres sont déjà écrits et un cinquième en préparation ! Hâte de découvrir ce que l’auteur nous réserve pour la suite de cette saga…
        • lebazarlitteraire Posté le 22 Mai 2018
          J’ai trouvé le résumé de quatrième de couverture un peu embrouillé, car il mélange les deux parties du livre sans qu’on ne les distingue vraiment, je ne vais donc pas vous le retranscrire ici, mais vous donner ma version. Partie 1 : Une sorcière puissante règne sur le royaume des Mille Lacs depuis plusieurs siècles. Les habitants ne sont que rarement confrontés à elle, quand elle vient kidnapper des enfants pour s’en délecter. Elle ne fait d’habitude pas grand bruit sur ce pays. Mais quand elle décide de s’en prendre au bébé princier, tout le royaume se met à ses trousses. Sans succès. Le petit ange disparaît dans la forêt ensorcelée, le repère de la sorcière que nul ne peut franchir. Partie 2 : Une quinzaine d’années plus tard, nous faisons la connaissance de Phelan et Turi, deux adolescents, meilleurs amis qui s’entendent comme chien et chat, et qui vivent dans le village de Cairnbaan, au pied du château des souverains du royaume des Mille Lacs. Il y a quelques jours, une jeune princesse venue du royaume des Trois Vagues est passée par chez eux. Phelan en est tombé sous le charme. Malheureusement, le cheval de la princesse, devenu fou, l’a emmenée... J’ai trouvé le résumé de quatrième de couverture un peu embrouillé, car il mélange les deux parties du livre sans qu’on ne les distingue vraiment, je ne vais donc pas vous le retranscrire ici, mais vous donner ma version. Partie 1 : Une sorcière puissante règne sur le royaume des Mille Lacs depuis plusieurs siècles. Les habitants ne sont que rarement confrontés à elle, quand elle vient kidnapper des enfants pour s’en délecter. Elle ne fait d’habitude pas grand bruit sur ce pays. Mais quand elle décide de s’en prendre au bébé princier, tout le royaume se met à ses trousses. Sans succès. Le petit ange disparaît dans la forêt ensorcelée, le repère de la sorcière que nul ne peut franchir. Partie 2 : Une quinzaine d’années plus tard, nous faisons la connaissance de Phelan et Turi, deux adolescents, meilleurs amis qui s’entendent comme chien et chat, et qui vivent dans le village de Cairnbaan, au pied du château des souverains du royaume des Mille Lacs. Il y a quelques jours, une jeune princesse venue du royaume des Trois Vagues est passée par chez eux. Phelan en est tombé sous le charme. Malheureusement, le cheval de la princesse, devenu fou, l’a emmenée dans le repaire de l’Ogre, dans les Monts Jaunes. Fou d’amour, Phelan part à sa recherche. Turi ne tardera pas à le rejoindre. Les deux parties sont donc séparées par un bon nombre d’années, mais également par le fait que dans l’une et l’autre les personnages sont différents. On se doute qu’à un moment les protagonistes de chaque partie vont se rejoindre, mais ce n’est pas le cas pour l’instant. Malgré le fait que je sois totalement envoutée par les albums jeunesse de Jean-François Chabas et que j’ai commencé ma lecture avec beaucoup d’enthousiasme, je ne peux pas vous cacher que je ressors de ma lecture mitigée. Mais un mitigé-positif. L’univers de Chabas est intact. On retrouve sa plume, sa poésie, son style et des personnages au profil épique. La force d’écriture de l’auteur fait que l’on se plonge très vite et très facilement dans le nouveau monde qu’il vient de créer. Une carte en début de roman, aide bien évidemment à cette immersion. On peut d’autant mieux visualiser les déplacements de chacun. Les personnages fantastiques sont très bien dépeints, sans être trop exagéré, avec des traits caractéristiques de leur profil, mais avec tout de même un renouveau qui fait que l’on accroche. Le choix des noms est également essentiel et Jean-François Chabas excelle toujours dans cet art. Cependant, ce qui m’a un peu rendue la lecture difficile est le lien d’amitié entre nos deux héros de la deuxième partie (beaucoup plus longue que la première). Tout le temps à se chamailler, mais s’aimant tout de même. Personnellement, ça ne m’a pas du tout permis de m’identifier et du coup a rendu mon immersion dans l’histoire incomplète. J’ai également eu un peu de mal avec le fait que j’arrivais à anticiper tout ce qui allait se passer. Tous les rebondissements et retournements de situations sont classiques, sans nouveautés. Je me disais « il va être sauvé grâce à ça » ou « maintenant je parie qu’il va arriver un truc comme ceci », et c’était à chaque fois le cas. Sachant que le roman est recommandé à partir de 13 ans, je pense que les lecteurs peuvent attendre un peu plus de surprise. En revanche, je ne peux nier l’originalité de certaines créations de scènes, comme la maison près des Monts Jaunes (je ne peux pas vous en dire plus) ou les créatures loufoques rencontrées sur le chemin. J’ai aussi un peu tiqué sur le côté trop fleur bleue pour moi qui apparaît dès la deuxième partie. Phelan qui est épris d’amour pour la princesse Nara, d’une façon trop classique et poussée à mon goût, alors qu’il n’a fait que croiser son regard. Cela me fait peur pour la suite, pour leurs retrouvailles, qui j’espère ne seront pas dégoulinantes avec un fameux « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». J’aurai également voulu que ce tome soit plus conséquent et aille plus loin, car je ne comprends pas le principe de faire deux parties avec des personnages différents et qu’à la fin du roman, les protagonistes de chacune ne se soient pas encore rencontrés. Je n’attendais que ça, la rencontre de la sorcière avec Phelan et Turi, d’autant plus que le résumé de quatrième de couverture donne l’impression que ça va être le cas, mais il n’en est rien. Je suis donc un peu déçue que cette rencontre ne se profile que pour le/les volume(s) suivant(s). Ça fait également un peu long pour savoir ce qui est arrivé au bébé princier enlevé dans la première partie. Enfin, la dernière petite critique de ma part (après j’arrête de taper dessus, c’est promis) serait pour le titre de la série. Sans rien vous spoiler d’extraordinaire, Zi est un personnage que l’on ne rencontre dans ce roman que très succinctement et qui paraît sans conséquence pour le moment, mais à la vue du titre de la série, on se doute qu’on le retrouvera plus tard. Mais ce plus tard refroidit un peu trop à mon goût. Quand j’ai découvert qui était Zi et que j’ai donc enfin pu faire le rapprochement avec le titre, j’aurais aimé que cela s’approfondisse. Je me doute que cela va se développer de façon conséquente par la suite, mais du coup on reste sur sa fin pour un premier tome (comme pour la rencontre entre la sorcière et les deux adolescents). Pour la conclusion, rendez-vous sur notre site !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Guillaume58 Posté le 18 Mai 2018
          Dans le royaume des Milles Lacs, au temps de la magie, une sorcière adorant la chair des enfants humains vole le seul prince héritier du royaume pour pouvoir le déguster... Quelques années plus tard, Phelan, fils d'un célèbre soldat tombe sous le charme de la princesse Nara des Trois Vagues. Par malheur, son cheval l'emmène dans les Monts Jaunes où l'ombre d'un ogre terrifiant plane. Phelan et son ami décident donc d'aller sauver la princesse au péril de leurs vies. Mais... La suite à cette adresse. https://leregallitterairedeguillaume.wordpress.com/2018/05/14/les-chroniques-de-zi-t-1-phelan-de-jean-francois-chabas/
        • bouma Posté le 18 Mai 2018
          J’ai été un peu désarçonnée par le début de ce roman. En effet, intitulé Phelan, on ne voit apparaître ce personnage que dans la seconde partie du récit qui intervient bien des années après que la sorcière Arlana n’est enlevée le prince Irven. Je me suis donc demandée pendant longtemps où voulait en venir l’auteur. Puis, avec l’arrivée de Phelan, ce sont bien d’autres questions qui m’ont trottée dans la tête au fur et à mesure que passaient les pages. Irven et Phelan ne font-ils qu’un ? La bonne mère de l’adolescent serait-elle en réalité Arlana ? Pourquoi aller secourir une princesse entre-aperçue le temps de quelques secondes ? Que réserve l’auteur à ses personnages ? Qui sont-ils ? [Suite de la chronique en cliquant sur le lien]
        • ninon16 Posté le 17 Mai 2018
          en voyant la note donnée à ce livre sur Livraddict, je m'attendais au pire. Et à mon grand étonnement, pour une fois j'ai eu un avis différent : j'ai pas mal apprécié ce livre. Ce n'est pas le livre qui vous ensorcelle dès la première page et des longueurs se sont faites ressentir, mais j'ai passé un bon moment de lecture. Le livre se répartit en deux parties, assez intrigantes l'une comme l'autre. Dans la première, un prince kidnappé par une sorcière. Dans la deuxième, séparée de la première par plusieurs années, un jeune homme part à la rescousse d'une princesse. Les liens et les allusions entre les deux parties sont minces et attisent encore un peu plus la curiosité. Je ne peux pas dire grand chose sur ce premier tome qui est très introducteur, j'espère que l'action arrivera un peu plus vite dans le(s) suivant(s). Je pense que l'histoire aurait gagné à être réunie en un seul et unique ouvrage, mais on verra bien avec la suite. En attendant, ce livre jeunesse aux accents de conte un peu fou m'a divertit et fait penser à mes lectures de primaire, ça m'a rendue toute nostalgique !
        ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
        De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com